Feu follet, esprit lointain (part 3/4)

6 minutes de lecture

OoO

Le professeur fit signe à Lyle de s’asseoir d’un geste vague. Rougissant de colère et non de honte comme on pouvait le croire, il remarqua une seule place libre au troisième rang à côté d’un roux à l’air empoté et moqueur.

« J’espère que mon voisin n’est pas aussi méchant qu’il en a l’air, s’encouragea-t-il, détaillant son camarade à mesure qu’il s’approchait de lui. »

OoO

« Il va s’assoir à côté d’Arthur, remarqua Max, son murmure attirant l’attention du blond. »

Alex continua de regarder vers Lyle qui marchait vers la troisième rangée côté fenêtre, espérant détecter un signe du bouclé. Il ne vit pas Arthur se retourner vers Max qui lui fit un clin d’œil.

« Ne t’inquiète pas, il va bien s’en occuper, pensa Max, ses lèvres s'étirant en un sourire machiavélique. »

OoO

Lyle posa son sac à terre en soupirant. Il tira la chaise pour s’assoir avant de s'immobiliser, sentant un regard dans son dos. Ses yeux orangés brillant légèrement, il se tourna vers le tableau et vit son professeur l'observer d’un air désapprobateur. Le garçon serra les dents et baissa la tête. Ca commencait mal. Ses pensées tournoyant dans sa tête, il sortit mécaniquement ses stylos, sa règle et un cahier, puis il s’assit. Dans le vide.

OoO

Max vit Lyle se tourner vers le professeur et, ne ratant pas cette occasion rêvée, il joignit deux doigts et fit signe à Arthur de bouger légèrement sa chaise. Sauf que ce gros nul l’enleva entièrement.

« - Bordel, remets-la ! Il va se faire mal, idiot ! chuchota Alex au voisin de Lyle qui ne le regardait déjà plus, un sourire méchant collé sur sa face de cochon et son regard pétillant posé sur sa victime. LYLE! s’exclama le blond, en voyant son ami amorcer sa descente vers la chaise invisible. »

La voix d’Alex ne sembla pas atteindre son ami qui perdit l’équilibre. Le garçon aux cheveux bouclés essaya de se retenir à la table derrière lui mais il l’entraîna elle aussi dans sa chute. Il tomba sur le dos, la table heurtant le sol dans un grand fracas.

La respiration du blond se bloqua dans sa gorge, ses yeux océans captant la brève flammèche née à l'interieur du coude droit du bouclé avant qu'elle ne disparaisse aussi rapidement.

« Merde ! murmura le blond derrière ses dents serrées, crispant ses doigts sur la table en voyant Lyle se relever péniblement.»

OoO

« Quel imbécile ! murmura Lyle en essayant de se relever dignement sous les hurlements de rires de ses dits camarades. »

La mâchoire contractée, il s’encouragea mentalement avant de s’asseoir correctement sur cette chaise et de porter son attention sur le professeur qui s’était brusquement retourné. Il avait brisé sa craie dans son poing et la poussière blanche tombait sur le plancher à mesure que sa main tremblait. Il devint de plus en plus rouge alors que le silence se faisait dans la classe et, n’en pouvant plus, il hurla :

« LYLE, JE VOUS CONSEILLE DE VOUS FAIRE OUBLIER ET D’EVITER DE FAIRE LE GUIGNOL POUR AMUSER VOS COLLEGUES ! »

Le concerné allait protester quand la voix de son harceleur répondit à sa place :

« Il n’en peut rien m’sieur, commença-t-il de la voix assurée que Lyle ne possédait surement jamais. Il doit être un peu stupide, il ne faut pas lui en vouloir ! s’exclama- t-il finissant sur une note suggestive entraînant les rires de la classe. »

Lyle rougit violement et se retourna avec colère vers celui qui n’avait pas cessé de le persécuter depuis qu’il était arrivé. C’était un garçon aux cheveux noirs qui le fixait d’un air supérieur. Haussant un sourcil, le garçon étudia son adversaire d'un air calculateur avant de se retourner vers l'avant de la classe. Dans ce mouvement, le regard de Lyle dériva vers le voisin de son harceleur qu’il reconnut immédiatement. Alex. Quelque part, le bouclé se sentit soulagé de le voir. Il regarda le blond lui sourire; son regard océan brillant de confiance et de soutien lui transmit comme une force qui lui permit de se tenir droit et fier sur sa chaise.

Plus apaisé qu’auparavant, Lyle expira calmement.

« Comment vous appelez vous jeune homme ? demanda M. Ward, son sang froid revenu, en s’approchant du fond de la salle.

- Max ! répondit l’insolent avec un sourire suffisant aux lèvres.

-Eh bien Max, vous avez fait gagner à votre classe une interrogation surprise ! s’exclama l'adulte. Nous allons voir qui a perdu son cerveau pendant les vacances et qui a essayé de le garder, dit-il en commençant à écrire les différents calculs au tableau. »

Lyle ne vit pas le sourire triomphal qu’arborait Alex pendant que Max se faisait réprimander. Mais ce dernier le remarqua. Il ne comprenait pas pourquoi son meilleur ami ne l’approuvait plus et pourquoi il semblait plus intéressé par le nouveau, allant jusqu’à le défendre contre Max lui-même.

Les élèves soufflèrent de dépit et prirent tous une feuille en murmurant « Sadique » à l’intention du professeur.

Celui-ci s’assit et s’ennuya pendant toute l’heure. Temps que prirent les étudiants pour réfléchir. Alex laissa Max copier sur lui pendant que Lyle connaissait quelques difficultés à cacher sa copie des regards fréquents et insistants de son propre voisin, Arthur.

* *

*

La journée de Lyle ne s’était pas trop mal passée. Il avait été poussé et bousculé plusieurs fois par son voisin de table, Arthur, et par sa bande ; Max, Sam et Thomas. Les deux derniers se trouvaient être des jumeaux, mais des jumeaux bêtes comme leurs pieds et faciles à berner.

Max s’était révélé être le chef de cette guilde de minables qui avait pris Lyle pour cible. Mais ce chef était souvent tempéré par Alex qui avait fait son possible pour protéger Lyle des assauts de cette bande. Le bouclé sourit en baissant la tête. Heureusement qu’Alex avait été là. Il n’aurait pas pu supporter cette journée s’il n’avait pas trouvé dans les yeux de son meilleur ami un soutien incommensurable.

Alors qu’il traversait les grilles du collège, il vit Alex parler à un des professeurs. Lyle lui fit signe qu’il rentrait, sachant très bien que son ami le rattraperait rapidement. La maison de Lyle n’était pas si loin mais il y avait quand même un bon quart d’heure de marche.

Perdu dans ses pensées, le bouclé sursauta quand une main s’abattit sur son épaule. Lyle se crispa puis se tourna vers Max qui souriait :

« Salut ! fit-il tout enjoué. J’ai cru comprendre que t’étais assez proche d’Alex et j’aimerais bien lui faire une surprise ! Viens avec moi, il faut que je te montre ce que j’ai pour lui ! »

Lyle plissa les yeux, ne comprenant pas comment Max pouvait avoir un comportement aussi amical avec lui alors qu’il avait passé la journée à le regarder d’un mauvais œil. Mais sa curiosité et sa volonté de faire plaisir à Alex étant plus forte que sa méfiance, Lyle hocha la tête et suivit Max.

Le chef le mena dans un parc, non loin de là, tout en lui faisant la conversation et se révélant beaucoup plus gentil que Lyle l’eût cru.

OoO

Les yeux de Max s’arrêtaient souvent sur le bracelet en cuir tressé que Lyle portait à son poignet droit. Le même bracelet qu’Alex portait au poignet opposé. Max n’avait jamais vu Alex se séparer du bijou. Il n’avait même pas pu le toucher, Alex le gardant toujours hors d’atteinte. Et Lyle agitait son poignet comme si de rien était, comme s’il ne savait pas qu’il n’était pas digne de l’amitié d’Alex. Mais Max devait rétablir la vérité.

Toute la journée, il avait vu Alex s’interposer entre sa bande d’ami et Lyle. Il avait remarqué les regards que le blond posait sur le nouveau. Alex était son meilleur ami et, même s’il ne l’avait jamais dit, Max était sûr qu’Alex le pensait.

Il devait rappeler cela à Lyle. Qu’il n’était rien pour Alex, qu’il n’était pas son meilleur ami. Car c’était Max ! C’était lui qui était tous les jours à côté de lui, lui faisant plaisir en tourmentant les nouveaux, en le faisant rire à travers les blagues qu’il faisait au prof. Lyle n’était rien par rapport à lui, il n’était qu’un insecte que Max n’allait pas tarder à écraser.

-----

Petit chapter pour mon anniversaire :) - Ellana

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0