Serment brisé, âmes fortes (part 3/3)

3 minutes de lecture

* *

*

La boucle d’oreille que Logan portait à son oreille gauche commença à émettre une chaleur intense. Le métis ne s’en rendit pas tout de suite compte, le regard involontairement fixé sur la chevelure fauve d’Ashley.

Puis, tout son corps se tendit quand il sentit que quelqu’un avait accès à ses pensées. Il toucha brusquement sa boucle d’oreille et la trouva anormalement chaude. Ça recommençait. Leur connexion se reformait. Il pesta de rage.

Logan utilisait la cigarette pour inhiber sa faculté de lire dans les esprits, lui évitant alors d’entendre les pensées de toutes les personnes qui l’entouraient. Mais la connexion qu’il avait autrefois partagée avec Ashley ne pouvait pas être inhibée par quoique ce soit. Il avait alors appris, au prix d’efforts intenses, comment protéger son esprit de la jeune fille mais cela lui demandait beaucoup d’énergie. Il serra les dents, commençant à bouillonner de colère.

Logan ne savait pas pourquoi ni comment leur connexion s’était rétablie. Il était cependant convaincu qu’Ashley en était responsable. Elle recherchait toujours à faire souffrir les gens quoiqu’il lui en coûte. Quelle idiote ! Il n’était plus le même qu’il y a trois ans.

Le cristal noir de la boucle d’oreille du métis continua de produire une énergie thermique constante alors que Logan commença à fermer son esprit, se rappelant très bien des techniques mentales qu’il n’avait jamais enseigné à Ashley. S’en félicitant mentalement, il sourit cruellement.

* *

*

Ashley se concentra sur ses propres pensées, persuadée qu’elle n’allait pas tarder à entendre celles de Logan. Elle ne voulait pas s’introduire dans la tête du garçon par mégarde, sachant qu’elle n’avait jamais contrôlé le pouvoir du métis, accordé par la connexion qui s’était faite entre leur deux esprits.

La jeune fille commença à s’énerver. Il avait sûrement fait le malin à utiliser ses facultés surnaturelles, ce qui avait causé la reformation du lien télépathique. A cause de lui, elle était coincée, prisonnière dans sa propre tête. Encore une fois, il ne lui apportait que des mauvaises choses.

Ashley serra les dents, frustrée. Elle n’avait pas besoin de ça, elle n’avait pas besoin qu’il ruine tout. Elle avait mal à la tête maintenant. Comme si sa douleur dorsale et abdominale n’était pas suffisante.

Ashley soupira de dépit. Il avait bien choisi son moment pour débarquer et tout détruire.

* *

*

Le moteur du bus s’éteignit et tout le monde se précipita à l’extérieur du véhicule. Le métis se leva pour laisser passer Dylan et attendit que tout le monde soit sorti. Logan n’aimait pas être parmi la foule, préférant de loin la solitude même s’il tolérait son ami roux. Ce dernier l’attendrait sûrement devant les listes ou même directement devant leur classe.

Il se leva, remit son sac sur ses épaules et se figea quand il la vit sur le pas de la porte. Il plissa les yeux, essayant de maintenir sa colère sous contrôle. Il marcha dans l’allée centrale et sortit du bus. Elle n’était pas loin. Accélérant le pas et histoire de donner un avant-goût à la jeune fille de ce qui allait lui arriver, Logan passa à côté d’elle et lui donna un grand coup d’épaule.

Quand il la regarda s’effondrer si faiblement sur le sol, une lueur d’angoisse brilla dans les yeux vert du garçon avant d’être ravalée par sa haine habituelle. Néanmoins satisfait, Logan commença à s’éloigner avec un rictus mauvais.

« Et merde, mes cicatrices ! »

Le métis entendit cette phrase, la pensée d’Ashley, résonner dans sa tête et se figea. Page la frappait toujours. Et il n’était plus là pour la soigner quotidiennement. Sa mâchoire se tendit et il fronça les sourcils. Il comprit pourquoi elle ne s’était pas immédiatement relevée et pourquoi elle s’était effondrée aussi facilement. Il gronda de colère. Il ne la soignerait plus, elle ne méritait plus qu’il s’occupe d’elle. Il n’avait plus eu accès à sa faculté de guérison, le jour où il s’était éloigné d’elle. Il ne le regrettait pas.

Il s’efforça d’avancer, ignorant la douleur dans son ventre qui grandissait à mesure qu’il s’éloignait d’Ashley.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Eh voici, la fin !

N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ! A mardi :) - Ellana

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 5 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0