Pensées fragiles, douce violence (part 7/7)

2 minutes de lecture

Nathan jeta un coup d’œil à la jeune fille qui grimaçait alors qu’elle se relevait après avoir relacé ses baskets. Il sentait les bracelets qu’il portait aux poignets produire une chaleur qu’il avait déjà ressentie quand il l’avait reconnue pour la première fois.

-Il y a deux ans, fin juillet-

Nathan toqua à la porte de la fastueuse maison. C’était une grande bâtisse entourée d’une belle pelouse qui comprenait une serre, un jardin et une piscine qui était protégée des regards curieux par de hauts arbustes. Les escaliers de marbre noir brûlaient au soleil.

Une fille aux cheveux fauve lui ouvrit en silence. Des marques rouges couvraient sa fine gorge et ses yeux noisette laissèrent échapper une larme qu’elle effaça d’un revers sec de la main.

Nathan fronça les sourcils mais entra sans faire de bruit. Alors qu’elle lui fit signe de la suivre, il marcha derrière elle, détaillant les marques rouges qui parcouraient le dos de son tee-shirt troué. Il la regarda prendre un verre dans une armoire et de ses doigts tremblants saisir une cruche en cristal. Une goutte s’écrasa une première fois à côté du verre, une larme coula sur sa joue, ses doigts se crispèrent autour du récipient. Lorsqu’elle eut fini, elle reposa brusquement l’objet qui, au moment où il toucha la table, explosa en mille morceaux, lui entaillant légèrement la joue droite. L’empêchant de ramasser le verre à mains nues, Nathan se précipita vers elle, saisit doucement sa main sanglante et la mit sous l’eau claire du robinet.

Au contact de l’inconnue, les bracelets bleus qu’il portait toujours autour de ses poignets commencèrent à émettre une douce chaleur, réconfortante et familière. Et puis le nom de la fille aux cheveux fauve apparut brusquement dans son esprit, comme un souvenir fraîchement ravivé. Ashley. Elle s’appelait Ashley. Il en était certain.

La jeune fille tressaillit quand elle sentit la poigne de Nathan se faire plus ferme. Mais elle ne dit rien. Elle continua de fixer sa main, l’eau nettoyant la blessure puis se libéra de l’emprise du garçon. Ce dernier la regarda envelopper rapidement sa main dans un chiffon mais l’arrêta doucement quand elle se baissa pour se débarrasser de toute la casse. Il l’entendit siffler de douleur quand il toucha son dos et enleva rapidement sa main, fronçant les sourcils. Nathan lui fit signe de s’écarter pour qu’il puisse ramasser le verre brisé.

Quand il finit de tout nettoyer, il remarqua qu’Ashley était en train de le fixer, intriguée et méfiante. Curieusement, cela n’étonna pas le garçon. Il s’était souvenu du prénom de la jeune fille alors qu’il n’avait aucun souvenir d’avant ses sept ans. Pourtant, il se surprit à se trouver convaincu que cette fille aux cheveux fauves avec sa méfiance appartenait à ce passé brumeux dont il ne parvenait pas à se rappeler. Il ouvrit la bouche pour lui demander si elle aussi se souvenait de lui.

La porte s’ouvrit brusquement. Paniquée, Lauren entra et fit un signe de tête à Nathan. Elle avait le visage déformé par le stress. Il haussa un sourcil, jeta un dernier regard inquiet à Ashley, quelque part tiraillé entre les deux filles mais il suivit son amie à l’étage.

Il ne chercha plus à retourner chez Lauren, une étrange paire d’yeux vairons apparaissant dans son esprit à chaque fois qu’il y pensait.

-Retour au présent-

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 10 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0