1. Pensées fragiles, douce violence (part 1/7)

Une minute de lecture

Fine, la silhouette de la jeune femme se distinguait clairement dans le léger brouillard de septembre. Elle grelottait. Ses habits, usés et rapiécés, ne l’aidaient pas à se réchauffer. Elle accéléra, bandant ses muscles autant que sa volonté. L'adolescente grimaça quand elle sentit ses blessures dorsales se réveiller à cause de ses mouvements plus rapides. Son regard noisette se perdit dans l’horizon alors qu’elle pestait contre son corps si faible.

Les timides rayons s'entremêlèrent dans les belles boucles de la chevelure de la lycéenne, faisant ressortir ses pointes dorées qui brillèrent d'une lueur fauve.

Elle les rabattit derrière sa nuque et soupira. Elle ne voulait pas y retourner. La rentrée lui faisait toujours aussi peur, d’autant plus qu’elle allait entrer dans un établissement qu’elle ne connaissait pas.

Ses baskets décolorées, dont la semelle se décollait très visiblement, claquaient lourdement sur le chemin qui la menait à son arrêt de bus et le son se répercutait sur les immeubles poussiéreux et inhabités qui l’entouraient, la surplombant comme une ombre menaçante.

Le lycée, elle en avait rêvé alors qu’elle était encore au collège. Elle se souvenait encore du ton enthousiaste qu’elle prenait quand elle en parlait à Heather et à… Logan. Elle s’arrêta, une douleur habituelle la prenant au ventre quand elle pensait à lui. Elle serra les dents, ses ongles s’enfonçant dans ses paumes alors qu’elle fermait les poings. Quel idiot, quel … Elle prit une grande respiration et porta son regard vif sur la route devant elle.

Elle ne se découragerait pas. Elle avait dû redoubler sa troisième à cause de problèmes médicaux et personnels mais elle savait qu’elle n’avait pas à se sentir honteuse. Elle était forte et combattive. Qu’importe ce que pensaient les autres, elle serait toujours un pas devant eux. Elle n’avait besoin de personne pour avancer, elle s’était construite seule. S’attacher aux personnes ne conduisait qu’à des blessures plus ou moins profondes. Heather et … Logan l’avaient déjà détruite par le passé. Elle n’allait pas laisser une chance à d’autres gens comme eux de faire de même.

Ashley était dans son monde et le resterait.

Seule.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 10 versions.

Recommandations

Défi
Angelinnog
Et si je vous contais une histoire ? Un petit bout par jour...


Essayons de tenir ce défi ^^ ...
663
139
92
9
Défi
Laurent Datünder
Une phrase par jour depuis avril 2020... Je tiens à préciser que le défi n'est pas entièrement respecté car ce sont des billets d'humeur, des émotions, des états d'âme que j'éprouve chaque jour et sur lesquels je mets des mots, et pas une histoire.

Trouver la phrase juste, au plus près de ce que je ressens vraiment, n'est pas toujours facile, aussi il m'arrive de mettre une dizaine de minutes à réécrire encore et encore LA bonne phrase.

Vous découvrirez beaucoup d'éléments assez personnels et des phrases souvent poétiques... Trêve de bavardage, bonne lecture :D

Selon ma meilleure amie, je devrais renommer ce recueil : "L'histoire d'un incroyable type ami avec une fille absolument géniale" (XXD). De mon côté, j'aurais plutôt vu "Les aventures lunatiques d'un type bipolaire qui aime bien l'amour et la poésie". Mais, pour le moment, je reste sur "A la portée d'un écrivaillon" x)
5405
2990
102
62
Défi
sven123
Réponse au défi de Louise 17 : une phrase par jour

Attention, il pourrait y avoir quelques grossièretés dans le lot... Vous êtes prévenus

Mais aussi (si si c'est possible) quelques pensées profondes... ou tout comme
335
320
5
3

Vous aimez lire Ellana Caldin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0