LIBAN: ma période hippie

Une minute de lecture

À Docteur Plancke Gabriel, mon Psychiatre adoré, de J-M Gachan:

Je suis d'origine Palestinienne né en 1954 à Beyrouth au Liban. Puis on a vécu en Côte d'Ivoire et au Maroc avant de retourner au Liban vers 1970 pour habiter à Jounieh, ville chrétienne. Les premières années ça allait. Bon élève, puis vint la période beatniks et hippies et j'ai commencé à fumer du haschisch. J'avais une grosse moto BMW du surplus militaire de 1945. Pour acheter du haschisch je volais les troncs d'église et les caisses des statues de Saints sur les routes. La première fois qu'on m'a attrapé en 1973 on m'a couché sur le dos, les pieds sur un banc et donné un "farrouge", en Libanais c'est: "poulet rôti", c'est à dire me frapper la plante des pieds avec une canne jusqu'à ce que mes pieds soient rouges et gonflés, puis 15 jours de prison à la prison du sable, sejein el Ramel, car elle se situait dans un désert à la frontière syrienne, "sejein" prison et "Ramel" sable, on couchait à 50 par terre par cellule dans des couvertures.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Vous aimez lire Jean-Marc GACHAN ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0