Chapitre 0 - le monde ... et moi ! 

Une minute de lecture

Il y a en ce moment environ 7 milliards 313 millions 51 mille 912 personnes sur la planète Terre, peut-être un peu plus, sûrement pas moins.

Depuis minuit aujourd’hui, pas loin de 10 milliards 538 millions 154 mille 562 cigarettes ont été fumées, plus la sienne. Il est dans la cour, pas celle d’une prison mais presque.

Sa journée est rythmée aux bruits d’une sonnette et des mouvements de foules. Il attend que son réveil sonne, que son bus passe, que son train entre en gare, que la sonnette des cours retentisse, que la pause arrive, que le temps de midi lui donne sa portion vitale de nourriture et d’air, que les coups de 17h le libèrent et lui donnent à nouveau la possibilité d’attendre son bus, son train, la vieille berline française grise de ses parents sur le parking de la gare de départ, que la nourriture soit prête, que sa connexion internet ne lâche pas et qu’il soit 23h pour que tous les gens bien dorment pendant que lui repense machinalement à sa journée et anticipe presque parfaitement celle de demain.

Lui, c’est moi, j’ai 23 ans et, comme l’essentiel de ma jeunesse : je me demande ce que fous là.

J'ai lu dans un livre ou entendu dans un film que le bonheur se trouve dans la tête.

Depuis, je n'ai qu'une seule envie, celle de me l’ouvrir, de fouiller au plus profond de mes pensées, prendre ce soi-disant état d’esprit par le col de la chemise, car j'espère que le bonheur est au moins bien habillé, l’empoigner contre un mur et lui déverser ce que mon cœur renferme depuis des années.

Pour info, il y a (déjà) eu 805.085 suicides durant les six premiers mois de l’année.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Mattia Imperiale ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0