CATLEEN

2 minutes de lecture

La fin de l’année arriva à grands pas. Catleen passa Noël chez ses parents, puis le Nouvel An devant la télé avec un pot de glace géant en compagnie d’Elizabeth, qui s’était disputée avec son petit ami en date.

Deux mois après le départ de Thomas, Charles, l’agent immobilier, appela la jeune femme pour lui annoncer qu’il avait trouvé une maison, plus haut sur la plage, au numéro 19. Elle faillit s’étrangler avec sa gorgée de café. La vie était parfois étrange. Catleen commençait un nouveau chapitre de la sienne en revenant au point de départ. Rien n’avait changé, comme si la maison s’était figée dans le temps, attendant son retour. Elle sortit sur la terrasse, ferma les yeux, puis respira profondément.

─ Tu es sûre de vouloir revenir habiter ici ? demanda Elizabeth.

─ Certaine.

─ Thomas sera toujours à côté.

─ Cela n’a plus beaucoup d’importance maintenant. S’il rentre, il ne restera pas bien longtemps.

─ Alors tu abandonnes ?

─ Je n’ai pas abandonné. C’est ton frère qui a jeté l’éponge.

Une semaine plus tard, Catleen réinvestissait les lieux. Elle reprit ses vieilles habitudes, ses promenades sur la plage, sans aller plus loin que le ponton. L’installation d’un hamac dans le jardin, sur le côté de la maison, fut le seul vestige de sa vie avec Thomas.

La maison de ce dernier ne resta pas longtemps sans occupant. Elizabeth dut s’y réfugier, après avoir cassé le nez de son petit ami, avant de s’enfuir de son appartement en courant. Elle revint récupérer ses affaires, escortée par son frère. Devenues « voisines », les deux jeunes femmes se rapprochèrent. A son grand désarroi, Elizabeth constata que Catleen n’était pas aussi heureuse qu’elle voulait bien le dire. Sa gaieté l’avait quitté, elle se renfermait dans la solitude. C’était comme si quelque chose s’était éteint en elle.

Vivre sans Thomas était insupportable. Chaque jour était une lutte. Elle dormait très mal, faisant des cauchemars. Elle se réveillait en pleine nuit pour chercher le contact du corps de son amant, mais sa main ne saisissait que du vide. Le travail était la seule chose qui la faisait se lever le matin. Écrire était un moyen de ne pas sombrer. Elizabeth lui apporta la bouffée d’oxygène qui manquait à son existence.

Les deux jeunes femmes fêtèrent l’anniversaire de Catleen en allant au restaurant. De retour chez elle, cette dernière trouva un petit paquet posé sur la table du salon. Sûrement le cadeau d’Elizabeth. Pourquoi ne pas lui avoir donné au restaurant ? Un bristol accompagnait la boite.

« Bon anniversaire Princesse. T »

Thomas lui avait fait parvenir un cadeau par l’intermédiaire d’Elizabeth. Elle ne se sentait ni heureuse, ni en colère. Elle ne savait pas quoi penser de cette attention. En revanche, elle savait qu’elle ne voulait pas ouvrir cet écrin. Le lendemain, sous prétexte de rendre visite à Elizabeth, elle déposa la boite sur le bout du lit de Thomas, comme si elle lui brûait les doigts.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

Défi
JustineC
Une phrase par jour, pendant toute la durée du confinement. En espérant qu'il se passe des choses intéressantes pour les retranscrire !
448
167
31
7
Mimlay
~CV~

2393, les Hommes ont déserté la Terre gelée, installés dans des stations spatiales. Au cœur d’un Système multiculturel en expansion, quelques illuminés à la quête de découvertes et de vérités.

« Je suis tout à la fois, je suis le Soleil énorme dans l'azur, la mer que je n'ai jamais vue, les océans sous la glace, le gel et le dégel, la Terre et les étoiles. Je suis tout, nulle part, mais avec toi. Avec mille autres. »
— Extrait tiré d'Illuminés.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

NB : Ouverte aux annotations et commentaires, je vous avertis malgré tout : je ne prendrai pas tout en compte. Ce texte a ses défauts, j'en suis bien consciente :) Mais tous les supprimer serait trahir l'écrivaillon qui les imaginés à l'époque.

Je tiens beaucoup à cette histoire, j'espère qu'elle saura vous satisfaire, peut-être même vous transporter, qui sait ? Bienvenue aux peinturlureurs/commentateurs compulsifs comme aux lecteurs silencieux !

Illuminés est un récit de science-fantasy, mêlant aventure, amitiés, violence, magie et drames. Mes personnages sont à l'image de ce que j'ai pu ressentir pendant un temps...

Aussi, s'il est classé en "contenu sensible", c'est à cause de quelques scènes relativement brutales, bien qu'elles ne soient pas gores non plus. Il n'y a pas de scène de sexe ou érotique, ou même d'usage de drogues, soyez tranquilles. :)

Bon, trêve de blabla, bonne lecture !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Références de l'illustration : "The Magician" de rrrhart.
Lien de son tumblr pour les intéressés : https://rrrhart.tumblr.com/post/168134399836/tarot-i-the-magician
869
655
1507
264
eragona
On retrouve notre famille royal quatorze après. Que sont devenue Elena Et Océane ?

Malgré quatorze ans de bonheur, les problèmes reviennes. Des problèmes toujours plus compliquer à gérer pour nos deux amantes.
12
11
188
147

Vous aimez lire Carole Pohie ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0