Exploration

7 minutes de lecture

Axiome de la Bor'And'Ja : Les mauvaises décisions n'existent pas, seules les conséquences sont malheureuses !

A l'attention des consultants, ceci est une archive incomplète. L'issue du récit est inconnue et nous n'avons pas réussi à virtualiser une suite, faute d'éléments. L'exploration évoquée n'a pu être localisée. Elle n'est guère classable et de plus nous ne sommes même pas sûrs que ce qu'elle décrit. L'éventualité qu'elle est concernée Zhyoom a été envisagée sans pouvoir le confirmer.

Toutefois nous pensons qu'elle contient potentiellement des éléments intéressants.

*

Rapport maitre servo-conducteur de navigation : Cellule centrale du Stouir, 4° unité frère du nom, vaisseau d'exploration principal à but non expansif, sous vaisseau mère RaiZiLiu, équipage composée de 5 présences vivantes et 60 cybertechs en état opérationnel, capacité de production de secours illimitée, armement intact et opérationnel. But primaire de recensement d’habitats viables ; but secondaire de prélèvement d'échantillons inertes à objectifs scientifiques et ludo-culturel. But non prévu, procédure en cours de dérogation en vue d’un prélèvement vivant exceptionnel.

Enregistrement 879N24/D789-23 expédié en 3 modes standards en période théorique 90202.»

*

— Ll'liandron ? Rapport préliminaire ?

— Approche orbitale, paramètres automatiques, analyses métaphysenso déclenchées, capteurs et émetteurs ouverts en diffusion/réception continues, armement pré-opérationnel, écrans de défense levés, combinaisons enfilées.

— Ah ! La poésie de l’ami Ll'liandron…

— Service, service, je ne suis pas là pour réaliser un parcours touristique mais une mission exploratrice en vue d'un contact assigné à niveau 2 pour une présence du vivant d'un potentiel 0, soit, pour mémoire, environ un saut de 500 ans. Ça calme et relativise.

— Quand même les pré-rapports indiquent des niveaux de dangerosité estimés a -1 sur l'échelle stotaliaire.

— D'après les pré-rapports de la 23360° Période, l'exploration Lla'Iszaurus était, sans danger létal absolu, -6 sur l'échelle, pour mémoire, soit une pure promenade de santé. Les résidents pacifiques allaient nous accueillir à l'image de dieux vivants. Bilan : trois morts soit une hémorragie plutôt impressionnante pour notre petite communauté dont je vous rappelle aussi, accessoirement, en passant, peut être en trépassant, un jour, qu'elle ne comprend plus guère que deux cents spécimens vivants…

— Pur concours de circonstance. Il…

— En accord avec ce raisonnement, jamais je ne pourrais l'être ! Ces tripèdes nous ont littéralement hachés. Comme tu n'es pas sans le savoir, ce n'est pas un jeu de mot ! Ma mémoire mnémotique, tout comme la tienne, si tu condescendais à le reconnaître, me le rappelle sans cesse. Pas un jour ne se passe sans qu'une pensée pour eux ne s’échappe de mon cerveau.

— Je ne suis pas écosystemiologique. Ce n'est pas dans mon caractère. Seul l'avenir m'importe.

— Reculer pour mieux sauter comme disait un ancêtre de notre dernière visite exploratoire. Quand viendra la fin, comment l'affronteras-tu ?

— Dans quelques siècles…

— Un fétu de paille en terme universel !

— Assez et suffisamment long tout de même…

— Pour que nous ayons percé l'immortalité, la sublimation ou la dématérialisation consciente ?

— Ne m'insultes pas, je suis une scientifique. Je ne crois pas aux chimères, juste à la désincarnation matério-symbiotique.

— Laquelle, sauf erreur, nous n'avons pas plus réalisé que mes chimères !

Vexé !

— Ne m'assènes pas ton négativisme obsessionnel. Nous progressons. Et ta mission en est, d'une certaine façon, une étape.

— Ouais !

— Pourquoi, alors, avoir cautionnée la mission ?

— Par ennui !

— Cynisme de mauvaise foi, menteur en plus !

— Je ne te p…

— Veuillez accepter mes plus rondes excuses mais, puis-je rappeler à vos cerveaux suffisants et égoïstes, que, accessoirement, cette mission, il faudrait y songer un peu maintenant, tenter de l'effectuer, sinon la réussir, au moins la démarrer ?

— N'est-ce pas ce que nous faisons ?

— En vous chamaillant sans cesse et en oubliant le principal !

— ?

— Ton capteur d'ondes encéphaliques est en option ?

— A ce degré de Z’M’Ante ? Si je puis les qualifier ainsi ?

— Tu puis, tu peux et même tu puits. Et, dans cette profondeur, tu peux aller récupérer la date fatidique que vous évoquiez tout à l'heure.

— Touché-coulé !

— A chaque fois, tu t'immerges trop dans la culture ancestrale des mondes que nous visitons.

— Mais non, ça m'amuse. Plongé dans les arcanes de la religion du Maïtna fut un gros boulot. Il me fallait un dérivatif. Pas tant que ça d'ailleurs car mes manières actuelles sont similaires à leur degré actuel d'évolution. Très utile !

— Surement mais je ne suis pas ton gémellaire, heureusement car je ne te suis pas toujours ? Alors, s'il te plait, reviens à un peu plus de classicisme quand tu es au rapport. Ton petit plaisir nous épuise la sanguinité. Ou alors continue dans le style télé-porté.

— Allez on revient aux affaires. Suite rapport préliminaire, s'il vous plait ?

— Plein de contradictions apparentes !

— Si possible, pour une fois, tu ne pourrais pas faire en sorte d'aller droit au but ? A moins qu'il n'y ai rien à dire ?

— Ce serait faire outrag…

— Oui, je connais la chanson… qui n'a pas le même air que ton gémellaire, je te rappelle au passage ! Donc ?

— Il n'y a pas l'air d'y avoir une technologie approfondie si j'en crois mes captaliseurs. Je peux estimer que c'est un niveau 2 avant la translation.

— Je te ressens septique. Quel est le problème ?

— Une dualité évidente entre constitution et technologie intégrée. Ils ont des vaisseaux classe 3 donc pas du tout interstellaires. Ceux-ci sont dotés de moteurs antiques à carburant brulé , analyse détaillée en annexe ; de toute évidence, ils ne contiennent pas la possibilité de dépasser la contradiction de Swjchyuol qui définit que plus on va vite dans un espace primaire plus on recule.

— Tu recommences à digresser. Nous connaissons tous les bases de l'intersidéralité.

— Je vais finir par bouder !

— Tant que tu veux après la fin du rapport.

— J'ai donc fait une recherche dans leur réseau neuroticiel. Il est un peu plus sophistiqué qu'il n'y paraît avec quatre niveaux de consciençage : un primaire, un secondaire et deux paraventeurs. Mettre à jour le premier et le second a été un jeu d’enfant. Troisième et quatrième sont en cours d’évaluation mais d’ores et déjà, il y a anomalie pérenne et inattendue dans leur incapacité apparente à en percevoir ne serait-ce que la présence. La notion d’inconsciençage n’est même pas encore née. L’anomalie de ce simple paradoxe est déjà d’un haut intérêt mais les implications à venir font résonner un potentiel de dangerosité extrême, au passage en contradiction avec l'échelle, qui ne peut être en aucun cas négligé. Le facteur de perturbation est au niveau maximum pour une prévision de l’ordre de 52000 Périodes.

— A première vue, ils seraient donc aptes à l'atelempathie ?

— Formellement, j’aurais tendance à dire oui mais dans l’état d’ignorance où ils se cantonnent, ils auront atteint bien avant l’état de déliquescence. Cette culture est un paradoxe permanent n’existant, ne survivant qu’à coups de paradoxes auto suicidaires, faits de malversations suivies de périodes de rédemptions. En appliquant le schéma de Scofure sur la stricte égalité entre incubation et guérison, je vous laisse imaginer les pertes de temps invraisemblables. Ceci n’explique pas entièrement le retard patent de cette civilisation. D'où l'intérêt de la ponction expérimentale ! Voilà pour la motivation mais qu’en est-il du bénéfice attendu ?

— Ne le prends pas pour injures mais chaque ponction porte son bénéfice. D’accord, je n’oublie pas l’épisode précité mais disons que, globalement, elles nous font progresser vers l’objectif final qui nous intéresse. Sur ce morceau d’univers, tout est contradiction avec les critères enregistrés et le modèle qui en découle. Ainsi, cet enregistrement que nous avons regardé tout à l’heure. Tout porte à croire que cette caravane a un but. Je pencherais même pour un rite initiatique. Mais le sondage réalisé sur les couches primaires des plus jeunes ne m’apprend rien. A tel point que ce qui, de prime abord, ressemble à une promenade, n'en est peut-être qu'une, au final. Illogique d’autant que je sens comme une résistance à toutes pénétrations. Ces gens ont quelque chose à cacher ou il y a dichotomie profonde entre ce qui est vu et ce qui est réel.

— MOyAii ? Tu te mets là-dessus avec tout le tralala ?

— D'accord !

— Je n'ai pas fini. Pour préciser ma pensée, de ce que j'ai sondé, il y a comme des effluves de com interne. Qui ne serait pas consciente ! Donc encore un décalage entre apparence et réalité. Je suis dubitatif. D'autant que si la mission de départ tournait ardue, elle en devient délicate. Comment allons-nous faire pour passer à travers cette anarchie bruyante, ce fouillis qui part tout azimut ? Ça va être compliqué de passer outre sans provoquer quelques dégâts ! Et, surtout, sans générer une avancée imprévue dans le développement local dont les conséquences seraient imprévisibles tant l’anarchie mentale y est forte.

— Ton gémellaire ?

— Je suis en phase totale. J'appuie tout à fait la demande de prélèvement expérimental… hors le fait que j'ai toujours été pour ! Encore plus à cette lueur qui sent bon la Fhuijytz !

— On débarque, on prélève, on rembarque !

— Reste le miracle de percevoir du premier coup deux cerveaux sains ?

— Je me contenterais de 2 tendant à le devenir.

— Ou au pire deux au hasard… Merci de nous refaire le briefing. AlYdYe, tu peux mettre des filtres primaires ?

— Sans problème, sauf que, à la fin, il ne restera rien. Le moindre de nos filtres mnémoreulogiques est trop sophistiqué. Je ne comprends pas le luxe de précautions que nous prenons ici ?

— Non ?

— Non !

— Quelqu'un d'autre ne comprend pas ?

— Apparemment je suis le seul. Veuillez me pardonner mon ignorance mais j'ai besoin d'une lumière.

— Depuis quand est-tu avec nous ?

— En valeur Période. 1800 et des poussières. En valeur Joïssel, ma planète d'origine, 430 jaïtel et pour vous faire profiter de ma science, en valeur locale 2890 ans. Pour prévenir ta prochaine question, j'ai opéré trois réveils.

— J'arrête de te taquiner. En fait, nous appliquons la procédure de pré-débarquement. Fin de la séquence. Nous revenons au mode mnétique.

— Ouf ! Pas trop tôt !

Note interne : Le reste de l'enregistrement est incompréhensible. Il se compose d'ondes qu’aucun de nos protocoles n’a pu traduire ou transposer.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Yenyenus
Réponse au défi : " En 6 Mots "

https://www.scribay.com/defis/defi/1512009488/en-6-mots

Lancé par L'Arbre
Un jour mit au défi d'écrire une histoire en six mots, Ernest Hemingway répondit :

"For sale : baby shoes, never worn"

(A vendre : chaussures bébé, jamais portées)

C'est à vous d'écrire une (ou plusieurs, si vous avez de l'inspiration) histoire en six mots.

Voici les miennes :

1) "re" dit-il. "re" répond-on.

2) Duel contre la Mort. Un partout.

3) La pierre fut taillée. Tout commença.

4) Va, cours, vole, et me mange.

5) Longue Barbe la bougie a rasée.

6) Elle a dit "non", lui "si".

7) Sept milliards se disent : "pourquoi moi ?"

Allez, faites-nous de belles histoires courtes ! :)
11
11
0
0
Williams
La pierre sacrée objet divin, de pouvoir et de fascination ; après sa disparition lors de la grande guerre, les trois royaumes la recherchent avec acharnement chacun espérant régner sans partage et étendre son pouvoir sur le monde.
Lys, princesse d'un de ses royaumes, la désire plus que tout pour mettre enfin un terme aux siècles de conflit avec les royaumes voisins.
Mais un jour un jeune guerrier nommée Claymore apparaît, lui ouvrant les yeux sur les dissensions politique de son royaume dans une guerre froide installée depuis des années. Partagée entre son devoir de princesse, celle de guerrière et son cœur dans un royaume qui ne la soutiens pas, Lys parviendra telle à atteindre son but et prendre sa destinée en main ?

Commence alors son périple, confronté aux trahisons et mis à mal par des forces obscurs, à travers les trois royaumes afin de trouver ce cadeau des dieux, la pierre sacrée.
76
51
534
159

Vous aimez lire JPierre ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0