Quand sonne l'heure nul ne s'échappe ? 2/7

3 minutes de lecture

Loukïan se défige mais pas la pauvre Jasmine, celle-ci reste crispée face à cette image.

  • C’est pas de ma faute ! J’arrive pas à mettre la paille dans se fichu berlingot ! Du coup j’ai mis du jus de coco de partout !

À ce moment là, Jasmine voit rouge elle enfonce ses talons dans le sable et marche vers le guide, jambe écarter, genoux fléchis et les bras arc bouté. Elle retrousse sa manche droite tient l’homme avec sa main robotisé et sort une machette de son bras. Loukïan intervient, mais Jasmine réussi à assommer le guide avec le manche de la machette.

  • Bon c’est pas tous, mais on est où là ? questionne la jeune femme plus sereine.
  • On aurait pu savoir, si tu avais pas sauvagement assommé le guide à coup de … machette ! Non mais sérieux ! Tu sors ça d’où ?
  • J’ai fais ça moi ? Quand ? Mais non ! Tu serais pas comment cacher un corps ?
  • Tu pourrais l’engouffrer sous le sable. Mais pourquoi ?

Elle retrousse sa deuxième manche et tire le corps du malabar, mais celui-ci est tellement lourd qu’il ne bouge pas. La jeune femme frappe le sable pour recouvrir le cadavre.

Loukïan intrigué par l’action de Jasmine la regarde en croisant les bras, il sort :

  • Et tu vas faire quoi quand il se réveillera ?
  • Il compte pas se réveiller ! Il est mort ! affirme Jasmine.

Quelqu’un se mit à tousser, alors qu’elle vient de finir de recouvrir le corps, la pyramide plate tremble et une tête en j’aille.

  • Mouais… t’as raison Jasmine, il est mort !
  • Vous avez tentez de me tuer ?
  • Oh tient ! Un mort-vivant ! Bonjour ! dit Jasmine en espérant qu’il oublie se léger détail. Dis Loukïan ça s’adpote un mort-vivant ?
  • Chais pas trop !

L’homme poêle part chercher une poele derrière le contoir il pousuit par la suite Jasmine, épuisé il reprend sa place derrière le stand.

  • Bande de sale gamins ! Vous allez p… que puis-je faire pour vous ? questionne le guide sans oublié qu’il est en service et qui ne peut donc pas insulter ses clients.
  • Excusez-moi, mais où est-ce que nous nous trouvons… au Paradis ? interroge Loukïan.

L’homme tousse avec agressivité avant de répondre :

  • Non mon petit, tout ceci est bien réel, vous vous trouvez dans les fonds marins à plus de 50’000 mètres sous l’eau de la terre ferme.

Il prend un gros cigare et l’allume avec une flamme bleu, flamme de même couleur que l’océan.

  • Commença ? Sous l’eau de la terre ferme ? demande Loukïan qui reçoit malheureusement pas de réponse.
  • Waouh ! Comment vous-avez fait ça avec la flamme ? questionne Jasmine intriguée.
  • Ah ça ! C’est simples, il existe plusieurs style de feu, comme par exemple, le rouge qui est le basique il y a le jaune , il y a également le vert et aussi le bleu et aussi le violet. Mais il faut savoir que le feu varie avec l’élément qui le touche.
  • Oui, j’en ai entendu parler. dévoile Loukïan agacé de pas avoir reçu sa réponse.
  • Etrange ce gamin ! Pense le guide, alors que peu de gens le savent.
  • Si ma question n’est pas indiscrète, si vous vous trouvez au milieu de nulle part c’est qu’il y a une île sous-marin quelque part non ?
  • Oui, pas très loin vous pouvez trouvez la ville d’Indano c’est une île qui à la particularité d’être sous une plaque tectonique, vous avez eu beaucoup de chance d’être tomber ici en cette période, sinon hahaha vous serez morts !

Loukïan se cure le nez, alors que Jasmine intriguée écoute avec attention le guide. Loukïan baille et sort :

  • Pas très intéressant tous ça. Ah ! C’est d’un ennui mortel !

Le guide part derrière le stand et pleure. Jasmine est coincée entre essayer de consoler le guide ou suivre Loukïan qui s'etir près à partir tête baissée vers l'incconu.

  • Hé bah ? Vous est guide ou quoi ? Vous nous faites visiter la ville ? Son histoire m’intrigue beaucoup.

L’homme qui écoute attentivement la parole de Loukïan change d’humeur.

  • Mais, c’est pas un peu contradictoire ? se questionne le guide dans sa cervelle.

L'homme à la chemise ouvert se lève et siffle. Un adolescence arrive de nul et marche vers la direction du guide.

Habillée de vêtements noirs avec une tête de mort sur son t-shirt il marche lentement.

  • Mais qu’est-ce qu’il est lent ! C’est pas possible ! Il doit aller à combien ? 1 cm par second ? Songe Loukïan en regardant l’homme marcher. Il enlève son doigt de son nez.

Ses cheveux longs et noirs le font ressembler à une serpillière. Il marche toujours à deux à l'heure, bras ballant, bouche grande ouverte. Il se fait stopper par Loukïan alors qu'il avance toujours droit devant lui.

  • Dis-moi, t’as conservé ça depuis combien de temps ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

Alice Druledo
Hélène Mathiot n'aurait pas du tomber sous le charme d'un cottage situé à environ 20 miles de son lieu de travail.
L'agent immobilier l'avait cependant mise en garde. La forêt d'Hazebridge, qui entoure la propriété, jouit en effet d'une réputation sulfureuse. Vénérée par les Celtes, crainte des Romains, condamnée au Moyen-Âge, elle abriterait des forces géophysiques extrêmement puissantes ainsi que des créatures étranges, mi-humaines, mi-animales.
Rapidement, Hélène s'aperçoit que, si certaines rumeurs sont totalement fantaisistes et infondées, cette forêt recèle en effet de nombreux secrets.
249
248
328
153
Teresa Rey
Depuis longtemps, la Compagnie forme des soldats pour chasser les Occurrences, ces êtres mystérieux, capables de leurrer les Traqueurs, ne leur laissant ainsi aucune chance de survie s'ils sont repérés. Une guerre silencieuse fait rage dans un monde où cet ennemi a désespéramment besoin d'être entendu.
91
184
266
268
Laurie Pirès
Jeune femme introvertie et angoissée, Charlie, une passionnée d'art et d'archéologie, se déracine de sa région natale pour plonger - corps et âme - dans ses études à la Sorbonne. Trois années où, en quête identitaire, elle va se reconstruire autant bien que par son intellect que par le plaisir. Faire de nouvelles rencontres, parfois effrayantes et malveillantes, tantôt protectrices et aimantes jusqu'à ce qu'elles prennent de l'ampleur dans sa vie.

À vingt et un ans, pourtant plus audacieuse, la venue de l'expert en œuvre d'art, James Taylor, va compromettre sa ligne de conduite. Non seulement par la passion qui les enivre, mais par tout ce mystère qui entoure ce brillant mécène. Quelle est cette expertise douteuse qui l'a rendue si célèbre ? A-t-il une double identité ?
Malgré elle, en se penchant sur ses étranges secrets, Charlie ouvrira une boîte de Pandore des plus inquiétantes.

Car, derrière chaque personnage se cache une affaire sordide, accablante et difficile à cerner. Ses interrogations resteront-elles sans réponses ? Et surtout, qui d'entre James et Charlie, détient la plus grande part d'énigme ?



⚠️ Certaines scènes sont explicitement érotiques, détaillées, pour un public adulte et averti. Scènes à caractères violentes qui peuvent heurter la sensibilité des plus sensibles.

*CV
198
296
745
491

Vous aimez lire Rifuzuka15 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0