Arrête de pleurer je viens te sauver 3/3

10 minutes de lecture

Mettant sa peur de côté, Laïla saute dans les plus profonds des abysses et part sauver la jeune damoiselle en détresse, qui se débat dans l'eau pour pas finir noyer. Elles finissent pas remontés.

Fain, remonte sur son navire et se livre bataille avec Loukïan. Le jeune sauveur essaye du mieux qu’il peut de remporter la victoire mais le métamorphe lui donne du fil à retorde. Entre ces changements d'apparences, des multi-clonages et les soldats qui l'attaquent telle des experts en escrime le jeune homme n'a pas finit d'en découdre. Mais heureusement pour lui, il n'a pas déployé tout son potentiel.

Il pare avec sa main le coup d'épée que Fain le projette vers son flan gauche, celle-ci fond quand la paume du jeune homme touche la lame. Il hurle ses mains sont en feu. Mais cela n'est que simulation.

  • Haha ! Non ! Je rigole ! Vous pensiez quand même pas que le célèbre Loukïan Dasunio aller se faire avoir par des simples flammes ? Ese fuego quema y hace estragos a este barco !(Que le feu brûle et ravage ce bateau !)

Loukïan s'enflamme ainsi que le bateau qui se dissous petit à petit. Il finit par couler. Laïla, jambe l'une sur l'autre, flotte dans les airs, se fait les onglets avec sa lime elle souffle dessus et affirme en regardant la poussière partir dans les airs :

  • Pff... Il a recommencé !

Jasmine dans la barque se tient le ventre, celui-ci est toute rouge le poison qu'elle a reçu fait effet. Évanouie à cause de la douleur, elle transpire à grande goutte,sa température gravie les échelons. Mais malheureusement Laïla ne peut rien n'y faire.

Loukïan continu son combat dans l'eau, Fain ainsi que le dompteur de flammes se battent tel deux filles dans un combat ou l'enjeu est un magnifique sac. L'enjeu à se jour est une trousse de soins, qui pourrait sans nul doute sauver la vie de la jeune Jasmine, qui se meurt dans sa barque. Loukïan pose sa main droite sur le visage de son ennemi et le menasse.

  • Écoute Fain, tu as deux options, la première est que je vais chercher la trousse sans problème ou bien la deuxième est que je vais chercher la trousse mais que si tu ne le veux pas je n'aurais pas d'autres choix que de te brûler la face. Capiche ?
  • Ja… Jamais ! hurle Fain terrifié et certain qu’il ne le fera pas, alors que toute sa face est entourée par la main du jeune Loukïan.
  • Bon... tempi tu me laisses pas le choix. explique l’héro.

Loukïan brûle le visage de Fain sans aucune pitié dans le regard. Il plonge ensuite, dans l'océan et attrape la trousse de soins et fini par remonter. Arrivé sur le bord de sa barque, il pose ses avant-bras par dessus le rebord et crache par le nez ainsi que la bouche un peu d'eau. Il pose la trousse dans la barque. Laïla descend et perd l'équilibre, elle tombe sur le rebord de la barque ce qui fait l’effet d’un levier, Jasmine saute et perd l'équilibre elle tombe dans cette immense océan. Son Capitaine la prend et la menace.

  • Si tu me rend pas mon si beau visage, je lui explose la cervelle t’a pigé Voyageur Du Temps à deux balles !?
  • Louk...ïan ne te laisse pas faire ! sort Jasmine avec une voix étouffante.
  • Merde ! Je fais quoi moi maintenant ? songe-il.

Jasmine, face à la menace de son Capitaine, ne perd pas son sang froid. Elle lui mord le bras, l’homme se courbe. Elle en profite et prend appuie sur la jambe courbée de son nouvel ennemi, elle se propulse, fait un tour sur soi et donne un coup de pied dans le minois de Fain, visage déjà brûlé par son ami au par avant.

  • Aller crever Fain ! hurle la malicieuse Jasmine, en faisant une roue sur son côté gauche et atterrissant sur une planche en bois bras écartés ses cheveux courts ondulés suivant le mouvement avant de revenir à leur point de prédilection.

Loukïan toujours dans l'eau regarde le combat avant de recevoir la lime à onglet de Laïla sur le crâne. En se touchant le crâne il regarde la semi-robot.

Jasmine sur la planche garde l'équilibre. Dans toute la surface elle fait face à Loukïan et hurle :

  • Je veux ... Je veux faire partie de ton équipage !!! cri-t-elle avec conviction.

Loukïan remonte sur sa barque et croise les bras son regard noir observe la jeune femme, il reste concentré et plonge son regard de biche dans celui de la jeune femme aux yeux turquoises. Les cheveux châtains de Loukïan, flotte dans le vent, il finit par donné son avis des plus triomphant.

  • Pas de problème pour moi ! Bienvenu dans l'équipage, t'es prête à voyager dans le temps, Jasmine ?

La jeune femme sourit, avant de tomber dans les vapes, pour cause, l'épuisement.

  • Non mais tu vas pas bien, Loukïan ! Imagine qu'elle fait ça pour nous faire aller en prison ! Tu peux dire tous que tu veux, mais mon jolie minois n'est pas fait pour aller en tolle ! Jette-là par dessus bord. Ou prire noie là !
  • Laïla, calme toi un peu. Si cette jeune femme voulait absolument nous ramène en prison, elle aurait pas fui son Capitaine et donner un coup dans sa figure. Franchement c'était trop cool ! explique calmement Loukïan en regardant la jeune femme domant sur la planche.
  • Ha ! Ha ! Très drôle... mais là on parle d'une psychopathe fait de sang et de chair, qui veut nous envoyez travailler. Allô ! Loukïan ! Tu comprends ce que je veux te dire ? s'énerve Laïla en faisant des gestes aggressivent devant le visage de Loukïan qui reste de marbre.

Loukïan ne fait pas attention à la remarque de Laïla, la planche ou se trouve Jasmine arrive vers la barque, il prend Jasmine et chercher un médicament dans la trousse.

  • Mmh... tiens c'est pratique ça !

Il trouve de l'antipoison dans la trousse et le donne à Jasmine pour lui faire avaler. La jeune belle au bois dormant se réveille peu à peu, pas grâce à un baiser d'amour sincère, mais grâce à un remède de couleur verdâtre dans seul Loukïan connaît le remède. Jasmine touche son visage baignant dans le sang.

  • Excuse, mais il y aurait du désaffectant dans la trousse ainsi que du fil ? demande-t-elle en essayent de se redresser.

Loukïan trouve le désaffectant, mais pas le fil. Jasmine s'assoit et prend une des canne à pêche derrière elle, elle en coupe un bout avec son doigt transformé en ciseaux. Elle tape sur les boutons de son bras gauche et une aiguille en sort ainsi que de la fumée. Elle se cout le visage en hurlant à la mort.

Loukïan et Laïla se chamaillent pour savoir si ils doivent garder Jasmine ou non.

  • Hé ! Arrêté ! Sa ne rime à rien cette histoire ! Je reste un point c'est tout ! hurle Jasmine après avoir fini de se coudre, heureusement pour elle, il lui rester un anesthésiant dans son bras robotisé, bras qu’elle à aménager de telle sort à ce qu’elle puisse ajouter à l’infini plein d’objet.


Mais bras qui malheureusement, est constitué de métal qui ne résiste pas à l’eau, chaque tiges de fers qui maintiennent son bras sont rouillés pour ce qui on n’est des pièces pour les rouages ils sont constitué de boulons, mais étant, bien trop grands pour les fins tiges, elle doit prendre cinq tiges pour le haut de bras et quatre pour l’avant-bras. Pour ce qui on est des articulations de la mains, tout est plus ou moins bien, tige,boulons tige. Tout est alimenté grâce à son sang, qui circule à l’intérieur des métaux ce qui ne facilite pas le métal, mais avec ça elle peut sont même que ça soit explicables, faire que ses nerfs fonctionne sur les métaux.


Alors qu’ils sont sur le point de partir Le Capitaine hurle à Laïla :


  • Hé la morte ! Tu pagailles ! hurle Loukïan.
  • Morte ? Quoi ? Laïla... tu es morte ? s’empresse de demander Jasmine.
  • Oui, c'est exacte, je ne sais plus exactement pour quoi… ni comment, mais je suis belle est bien décéder, dans des circonstances atroces... on m'a assassiné. révèle mystérieusement Laïla, qui semble pour la première fois montrer une émotion assimilée à la tristesse.
  • Donc... tu cherches à te venger ... tu serais un esprit vengeur ? C'est ça. suppose Jasmine.
  • Je sais pas vraiment, mais j'aime bien le nom... Laïla Lambert l'esprit vengeur.
  • Ça sonne bien, je trouve. s’incruste le seul homme.
  • Mais, comment ça se fait que tu n'as pas peur de moi ? questionne le fantôme semblable à une jeune fille de dix-sept ans.
  • Depuis ma plus tendre enfance, je vois les morts. Alors te voir, me fais rien. Mais tu m'as l'air différente des autres.

Loukïan écoute attentivement la conversation.

  • Tu peux vraiment voir les morts ? Ça à l'air génial ! Dis-moi tu en as vue beaucoup ? questionne Loukïan bavant et épanouie par les différents révélations de Jasmine.
  • En réalité, c'est mon deuxième, l'autre que j'ai vue été une jeune fille de six ans, sortant de l'eau et survolant l'océan. Elle avait un regarde terrifiant. informe Jasmine mains crochus devant son minois, toute tremblante en repensant à la première fois, ou elle avait vu un tel être harponner le plateau de la terre.
  • Mmh... ouais sa doit être flippant, affirme Loukïan accroupi devant la jeune femme.

Laïla se fatigue de plus en plus, malgré qu'elle soit morte, sa force ainsi que son age en prend quand même un coup. Comme elle est obligée de manger pour garder son énergie sinon elle devient un esprit malfaisante. Loukïan remplace Laïla et pagaye à son tour.

Après quelque instant, le calme règne dans la barque, enfin façon de parler entre Loukïan qui hurle pour se motiver à aller plus vite, Laïla qui se lime les onglets et Jasmine qui hurle qu'elle s'ennuie. L’esprit s'énerve contre Jasmine et hurle :

  • Baaaah... Si mademoiselle s'ennuie autant qu'elle compte son récit de vie, elle m'évitera d'avoir des bourdonnements dans les oreilles.
  • Hé ! Mais c'est pas une mauvaise idée ! Je m'appelle Jasmine Steim j'ai 16 ans et je ... euh ... je ...

Elle tombe dans les vapes suite à une crise d'angoisse. Au loin se trouve une île, malgré le brouillard Loukïan aperçoit un drapeau blanc situé sur la colline. Alors que, Jasmine est dans ses rêves elle répète son arrêtes :

  • Mais... mais c'est pas possible ils sont tous morts ! Ils sont tous ... Mais... c'est pas possible. Elle semble bloquée sur cette phrase. Ne donnant plus aucun signe de vie. Laïla essaye d'avertir Loukïan, tentative qui échoue.
  • Yeah ! C'est parti pour l'aventure ! Aller Voyageur Du Temps nous voyageons !

Après quelque instant, Loukïan débarque sur l'île avec son équipage.

  • Hé Jasmine ! Réveille-toi !

Il lui frappe délicatement le visage mais elle ne réagit pas, elle est brulante. Laïla descend petit à petit du bateau et se réfugie sur l'île. Regardant avec effroi la scène, elle ne sait quoi faire.

  • Mais... pourquoi tu m'as pas prévenu avant Laïla !? demande aussitôt Loukïan, d’une tendre voix, voix qui ne colle absolument pas au degré de sa situation.
  • J'ai essaye abruti ! Mais tu étais bien trop obstiné à foncer tête baisser sur cette île ! Tout en s’horripilant Laïla crache la plus part des mots qu’elle prononce à savoir : abruti,obstiner, baisser.

Elle se rapproche de Loukïan, mais celui-ci lui hurle :

  • Laïla ! Casse toi ! Et vite !

Laïla ne sait pas quoi répondre le regarde de Loukïan est redevenu jaune-beige et ses dents sur les côtés augmentes, préférant pas l'énervé plus, Laïla fait profil bas et recule. Elle se retourne pour lui dire merci de cette aventure, mais au lieu de ça elle voit Loukïan et Jasmine se faire aspirer par l'océan. Elle court en direction de la mer pour essaye de les chercher mais elle se stop face à l'eau, cette eau qui la terrifie, cette même eau qui la force à faire un monologue.

  • Aller Laïla tu peux le faire !(L1) Bon sang bien sur que non, je peux pas le faire(L2) ! Mais ils ont besoin de toi (L3)! Et si je me noie (L1)? T'es sérieuse là (L3)? C'est la seule excuse que tu trouves (L3)? Bah oui (L1)! Tu es déjà morte (L3)! Ah ! Oui c'est vrai, bon je fais quoi moi maintenant (L1)? Bah tu sautes dans l'eau et tu les sauves(L3), de plus ils auront une grande reconnaissance en vers toi, tu pourras les manipuler plus facilement(L2). Ah ouais (L1)! Pas mal l'idée (L1)! J'en reviens pas que je me parle toute seule(L1). Moi non plus Laïla(L4).

Alors que Laïla est en pleine réflexion. Loukïan coincé dans les fin fonds des abysses tient par la taille et porte la tête de Jasmine toujours inconsciente. Une baleine venant de nulle par fonce contre nos jeunes héros, Loukïan est obligé de lâcher son amie pour esquiver la baleine à boss.

Jasmine quand à elle fonce contre un énorme rocher, de plus de 80 m. Loukïan nage de plus en plus vite pour sauver la belle, des griffes de ce rocher. Il l'attrape par la taille et se rappe le dos contre le rocher, il ne peut que hurler de douleurs ce qui fait qu’il perd sa respiration. Le sang de Loukïan enveloppe tout l’emplacement ou ils se trouvent, il perd à son tour connaissance et laisse son corps s’engouffrer sous l’océan, il lâche prise et Jasmine le suite dans les plus profond des abysses...

C'est ainsi que ce termine le premier chapitre

de Dragona Off Piratée

Vont-ils survivre ? Vont-ils mourir ?

Vous le serez en tournant la page.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

thalina4
Daisy Nod, 20 ans, princesse rebelle des beaux quartiers de Manhattan, étudie le droit tout en étant passionnée de mode. Son existence est chamboulée quand elle rencontre le séduisant Matt Keller, la pop star internationale aux multiples conquêtes.
La belle jeune femme ne s’attendait pas à cette collision amoureuse détonante, ni au tourbillon dans lequel il allait la transporter. Daisy s’avère forte face à l’irrésistible jeune homme qui est aussi déterminé qu’elle.
Leur idylle sera parsemée d’obstacles : revers du star-system, rumeurs médiatiques, pressions familiales, fans en délire, folies des ex...
L’amour peut-il résister à la célébrité et ses aléas ?
1985
4028
10084
741
R. F. Castel
Deuxième volet de "7ème" (résumé en première partie).

Le Monde change. Sans que personne ne puisse y apporter réponse, il décline. Qui ne s’est jamais demandé d’où provenaient réellement les changements climatiques, ascensions de violences inexpliquées ou accroissements des maladies mortels en cette époque où tout apparaît soignable en un claquement de doigts ? Et si cela n’était dû qu’a une seule chose, l’oubli !
Déformation de l'histoire, persécutions, craintes ancrées dans le plus profond de nos gènes et idéologies tournés sur un avenir prolifique en sont les causes.
Vous qui prenez connaissances de cette trilogie, attendez-vous à voir un tout autre regard sur le Monde. Apprenez à le voir tel qu’il est en vérité. Car à l’heure où histoire et présent se confondent, les mythes et légendes du passé nous dévoilent ce qu’il adviendra du futur. Un avenir que l'on pourrait même considérer comme proche.

Deux histoires que tout devrait opposer ! L’une en 2025 qui suit sont petit quotidien et l’autre en 420 qui prophétises l’avenir sous formes de nouvelles et d'aventures. Bienvenu dans le Monde des réalités qui vous a trop longtemps été caché !


La bande annonce du second tome et visible sous :
https://www.youtube.com/watch?v=PpOpWGrN3dk

Les divers protagonistes sont visualisables sous :

Cartographie :
https://www.facebook.com/RFC.7eme.books/media_set?set=a.117610549073140.1073741829.100024725868809&type=3

Caricature :
https://www.facebook.com/pg/CastelR.F/photos/?tab=album&album_id=1485444761546504
500
879
1288
1359
Yaëlle
Noémia a dix-neuf ans, Tristan en a vingt-et-un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c'est évident.
Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans abri. Entre eux, il y a le froid et la société ; entre eux, il y a la rue. Et s'ils réussissaient à la traverser ?

Ce texte est la réécriture de La rue qui nous sépare. Encore un grand merci à tous les lecteurs qui m'ont aidée lors du premier jet ! C'est parti pour l'étape suivante :D

C.V, évidemment.
1166
2151
2983
372

Vous aimez lire Rifuzuka15 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0