Arrête de pleurer je viens te sauver 2/3

6 minutes de lecture
  • Alerte ! Alerte ! Le célèbre Voyageur Du Temps, Juan Calistophe est sur nos terres ! Alerte ! Alerte ! Je répète, le célèbre Voyageur Du Temps Juan Calistophe est sur nos terres. Déployez vos armes bande de crétins ! hurle une femme parlant avec le nez dans les hauts parleurs du navire.

L'air décidé de venger Jasmine, Loukïan ne fit pas attention directement à la voix. C'est en entendant la seconde fois. Qu'il saute de joie, malgré la grimace qui lance.

  • J'y ... J'y crois pas ! Juan ... Juan Calistophe est sur ce tas de ferraille, le célèbre Voyageur Du Temps, qui a disparu juste après d'avoir eu Kalionna on sa possession... est là ! Mais qu'est-ce qui vient foutre ici ?

Il finit par danser et part chercher ce fameux Voyageurs Du Temps. Mais il ne le retrouve pas. La foule de personnes qui a encerclé Jasmine il n'y a pas si longtemps se met à le poursuivre. Il ne peut que courir pour échapper à l'amas de personnes qui lui court après. Mais se fige quand il voit l'abomination qui figure accroché au mat. Les marins tombent derrière lui comment des dominos.

 En effet, Jasmine se trouve toute dévêtue, attachées par des cordes et inconsciente. Un homme de taille imposante se tient à sa gauche, il enfonce un sécateur dans la chair de la jeune femme, entre deux courbe de ses côtes situé à sa droite. Elle se réveille et crache du sang. Ce qui énerve encore plus son Capitaine, qui finit par lui entailler le visage, mais arrive vers l'oeil. Loukïan, grippe et saute sur la plate de forme, atterrissant en face de l'homme, il lui lance un regard meurtri. Surpris par son arrivé, il épargne l'oeil de la jeune femme et continue à la taillader jusqu'à arrivé en haut de sa joue droite, tout en regardant droit dans les yeux de l’arrivé, il ne fait signe de ne pas le voir.

Loukïan, énervé par l’action abject du Capitaine, donne un coup de pied dans la main qui tient la larme. L'homme aux cheveux grisé lâche l’arme qui fait un tour sur elle même et chute de trente mètres pour finir sa longue aventure en se perforant dans le bois du navire.

Il finit par regarder Loukïan d'un air froid et lui saute dessus pour l'étrangler. Ayant plu de souffle, le sauveur perd l'équilibre et bascule en arrière, l'homme qui l'étrangle le suit dans sa chute. Malgré la chute, le Capitaine de Jasmine n'a pas lâché sa proie. Etant de masse beaucoup plus lourd que Loukïan l'issu et fatal pour le jeune homme. Loukïan pousse sur ces jambes et envoie valser l'homme avec une telle puissance que celui-ci finit par tombé dans l'océan, il finit par tomber sur le bois après cette action.

Les soldats du Colonel, entoure le jeune homme et l'enchaîne avec des chaînes en plomb sur le plus gros mat du navire.

  • Arght ! Mais dans quoi je me suis encore fourré moi ? Arght ! Loukïan, Loukïan, Loukïan !

Après cette révélation il baisse son minois et la lève après court instant pour sourire des crocs sortent des extrémités de sa bouche. Les chaînes en métal ce dissous. Il saute et atterri sur le sol en bois. Il lance un regard noir aux soldat avant d'hurler :

  • Y on a deux ou trois qui vont passer aux barbecs !
    Les yeux du jeune homme brun noisette de base, jaunies ainsi que ses sourcils qui deviennent beiges, il saute dans la foule et se batte avec agressivité. Mais il s'arrête quand il entend cette voix affaiblie provenant du ciel, son aspect animal disparaît il se concentre sur cette voix provenant des aires.
  • Pitié... aidé moi ! Je vous en prit n'importe qui aider-moi !

Pour une raison inconnu le Capitaine du navire a réussi à remonter et détacher la jeune femme de la poutre. Il attache ses mains ainsi que sa taille et ses chevilles avec des menottes en plombs. Loukïan saute contre une corde et se hisse jusqu'au sommet, arrivé en face du Colonel il le fixe et hurle, alors qu'il est à plus de trente mètres du sol :

  • Hé ! Gros tas ! Ça te plaît de t'en prendre à une jeune femme qui ne peut même pas se défendre ? demande-t-il alors que ses yeux virent petit à petit au jaune-beige.

L'homme au attention mauvaise, lance la jeune femme contre le bas.

  • Oups ! Elle m'a glissé des mains… navrais.

Les yeux de Loukïan redevienne entièrement jaune, il saute et prend une corde pour faire atterrir Jasmine en toute sécurité, il remonte et saute à l'en contre de l'homme tel un animal. Il s'élance avec une telle puissance que les deux êtres termine leur combat dans l'eau. Loukïan se fait manipuler telle une marionnette par le Colonel de Jasmine. La jeune femme qui à prit soigne de mettre une veste et t-shirt pour dissimuler ses formes court en direction de Loukïan et dans un dernier souffle hurle :

  • Attention ! Il peut rentrer dans ton esprit et te manipuler ! C'est un manipulateur et également un...

Elle n'a pas le temps de terminer sa phrase que les marins l'attaque en bande. Se balançant de droite à gauche dans les airs, Loukïan perd très vite son endurance. Soudain ! Une lourde masse, s'écraser sur le Capitaine. Il tombe dans l'eau et en profite pour remontrer sur le navire grâce à une corde prévu pour le Colonel du bateau. Mais arrivé sur les lieux il ne voit pas la jeune Jasmine. Elle a disparu ! Il suppose que la jeune femme c'est échappé.

C'est après de longue réflection que Loukïan, parti voir Laïla mais se fait interpeller par des hurlements étouffés par une main. Il se retourne et voit Jasmine au bras de son Colonel, les larmes aux yeux.

Toujours en haut de sa tour, Loukïan observe le Capitaine de Jasmine qui le nargue avec sa proie. Le sauveur finit par se faire un film. Coupant chaque séquence pour comprendre au mieux comment Jasmine a pu arriver au main de ce psychopathe. Ces yeux s'écarquillent à la découvert de la réponse. La chose qui l'a sauvé la vie et également prit pour un sac à patate n'était autre que Jasmine enfermé dans son cocon. Cocon que l'homme manipulateur, c'est empressée d'enlever.

Conclusion logique pour le jeune homme, ils ont du la balancer par dessus bord, pour son débarrasser, mais malheureusement pour eu ils ont assommés leur Capitaine par la même occasion ce qui à pu délivrer Loukïan. Après ça, le Capitaine à du probablement voir que ce n'était pas un sac mais belle et bien un être vivant qui se trouver dans ce sac, être vivant qui par ailleurs à tentait de s'échapper de ces griffes pour la deuxième fois mais qui malgré les tentative reste toujours piégé au creux de ces mains. Après le mini flash-black de Loukïan il ne peut que hurler :

  • Tu perds rien pour attendre ! Relâche là ! Si tu veux pas avoir à faire à Loukïan Dasunio !

Toujours coincée aux cru des bras de son Chef , Jasmine affaiblie regarde Loukïan.

  • Je veux pas de vexer mais ... t'es qui au juste ? ne peut-elle que sortir.

Loukïan, triste par la révélation de Jasmine, révélation qui le fait clairement comprendre qu'il n'est pas connu comme il le voudrait. Il regarde droit devant et sourit des crocs en sort à chaque côté de sa bouche. Son sourire radieux s'estompe, lorsqu'il voit une lame crée par le doigt de l'homme et se diriger à l'en contre de sa nouvelle amie.

C'est à ce moment qu'il a une révélation, l'homme qui retient Jasmine n'est autre que Fain Marigno plus connu sous le pseudonyme de L'homme métamorphe. Oui, car malgré la capacité de manipulé à sa guise des vulgaires pantins grâce au fait qu'il pénètre dans l'esprit de celle-ci, il a également la capacité de changer d'apparence comme par exemple changer une simple parti de soit pour y incorporer des armes. Ce qui le rend encore plus redoutable en vers ses ennemis pirates.

Il perfore le ventre de la jeune Jasmine. En enfonçant son doigt en forme de lame à l'intérieur de la femme. À l'intérieur du corps de Jasmine il transforme son index en un mini canon et appuie sur la gâchette, ce qui fait qu'elle expulse à plus de trente mètres de l'emplacement ou elle se situait il n'y a même pas une seconde. La sphère qui est rentré à l'intérieur de Jasmine est un poison mortelle. Avec les plombs qui la serre elle s'engouffre dans l'océan et sûrement y restera, à tout jamais...

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 6 versions.

Recommandations

Camille M.
Charlotte est en train d'étouffer. Sa vie l'emmerde éperdument. Entre un job redondant et un petit ami dont elle n'arrive pas à se débarrasser, Charlotte rêverait de tout envoyer balader.
Un jour, elle reçoit une nouvelle qui va tout changer.
Et finalement, peut être que sa petit vie bien tranquille lui manquera.


N'hésitez surtout pas à laisser un commentaire, votre avis m'intéresse ! Bonne lecture ;)
68
63
303
46
R. F. Castel
Deuxième volet de "7ème" (résumé en première partie).

Le Monde change. Sans que personne ne puisse y apporter réponse, il décline. Qui ne s’est jamais demandé d’où provenaient réellement les changements climatiques, ascensions de violences inexpliquées ou accroissements des maladies mortels en cette époque où tout apparaît soignable en un claquement de doigts ? Et si cela n’était dû qu’a une seule chose, l’oubli !
Déformation de l'histoire, persécutions, craintes ancrées dans le plus profond de nos gènes et idéologies tournés sur un avenir prolifique en sont les causes.
Vous qui prenez connaissances de cette trilogie, attendez-vous à voir un tout autre regard sur le Monde. Apprenez à le voir tel qu’il est en vérité. Car à l’heure où histoire et présent se confondent, les mythes et légendes du passé nous dévoilent ce qu’il adviendra du futur. Un avenir que l'on pourrait même considérer comme proche.

Deux histoires que tout devrait opposer ! L’une en 2025 qui suit sont petit quotidien et l’autre en 420 qui prophétises l’avenir sous formes de nouvelles et d'aventures. Bienvenu dans le Monde des réalités qui vous a trop longtemps été caché !


La bande annonce du second tome et visible sous :
https://www.youtube.com/watch?v=PpOpWGrN3dk

Les divers protagonistes sont visualisables sous :

Cartographie :
https://www.facebook.com/RFC.7eme.books/media_set?set=a.117610549073140.1073741829.100024725868809&type=3

Caricature :
https://www.facebook.com/pg/CastelR.F/photos/?tab=album&album_id=1485444761546504
502
885
1292
1359
Yaëlle
Noémia a dix-neuf ans, Tristan en a vingt-et-un. Ils se croisent tous les jours, ils se plaisent, c'est évident.
Mais Noémia est étudiante et Tristan est sans abri. Entre eux, il y a le froid et la société ; entre eux, il y a la rue. Et s'ils réussissaient à la traverser ?

Ce texte est la réécriture de La rue qui nous sépare. Encore un grand merci à tous les lecteurs qui m'ont aidée lors du premier jet ! C'est parti pour l'étape suivante :D

C.V, évidemment.
1178
2169
2996
372

Vous aimez lire Rifuzuka15 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0