Journal d'une famille d'amnésiques

Une minute de lecture


Journal d'une famille d'amnésiques


21 juillet 1998

Voilà, je m'appelle Antoine, j'ai 82 ans et une santé précaire, mais ce qui me préoccupe le plus, c'est ma mémoire déclinante. Elle est chaque jour plus défaillante. Alors, j'ai décidé de tout écrire pour ne rien oublier. C'est terrible, mais la moindre distraction me fait perdre le fil de ce que je fais, j'oublie tout au fur et à mesure. Il m'est difficile d'avoir une activité suivie, aussi j'ai pensé qu'en rédigeant un journal, cela pourrait m'aider. Ah ! le téléphone sonne, je dois répondre...


22 juillet 2006

Je retrouve par hasard ce cahier dans un tiroir. Il y a exactement huit ans que j'ai commencé ce journal, je l'avais complètement oublié. Ma santé ne s'arrange pas, j'ai maintenant des problèmes cardiaques et ma mémoire est encore plus délabrée. L'idée de ce journal était excellente, je dois poursuivre et noter tous les événements dans le moindre détail. En ce moment, je suis dans ma cuisine, je regarde par la fenêtre et je vois le facteur. Il rentre dans le jardin, on dirait qu'il a un colis pour moi. Je vais aller à sa rencontre...


23 Juillet 2010

Pauvre grand-père, tu n'es plus là et je retrouve ton journal, c'est tellement émouvant. Pourtant je garde très peu de souvenirs de toi. Moi aussi, j'ai des problèmes de mémoire. On vient de me raconter ton histoire, alors pour être certain de ne pas l'oublier, je vais l'écrire dans ce cahier, dès que j'aurai terminé le rangement de la maison...


Annotations

Versions

Ce chapitre compte 13 versions.

Recommandations

Défi
Joy Leroy

Bonne année en anglais : happy new year
Bonne année en allemand : Frohes neues jahr
0
0
0
0
Défi
Anbaga

Il ouvre les yeux, tout se bouscule autour de lui. Il se sent, comme un tronc d'arbre tombé,des bucherons s'affairent et le nettoient.
Du bruit, beaucoup de bruit mais il perçoit difficilement les sons, ses sensations aussi se sont éloignées. Il ne sait si il a mal ou si la douleur est effacée, brumée,cachée,envolée.
Enfant, il aimait écouter les sons de la nature en s'imaginant des super-pouvoirs. Il était capable de ressentir l'air et de pouvoir enrager le ciel en tempête. A défaut de faire souffler le vent, il étudie les énergies et se renouvelle auprès de Brigitte.
Ses enfants lui ressemblent comme lui à de son père. Brigitte fait parti de sa vie, telle une veste chérie qu'on ne peut jeter. En pensant à sa femme, il se demande, s'il n'est pas passer à côté de son destin. Célibataire, il serait libre, capable de voyager et de multiplier les rencontres.
Il se voit humanitaire, et non utilitaire comme aujourd'hui.
- Aie !! Un sursaut lui déchire le coeur. Son corps s'allège.
- Oui !! Si c'était à refaire, il ferait différent.
Baptiste et Murielle sont beaux, il adore les voir s'épanouirent et vivre ce qu'il n'a pas pu vivre.
- Oui !! Il aime s'imaginer veillir auprès de sa famille si belle.
Il a besoin de rester. Il a envie de cette vie.
Pourtant, il s'efface. Tel un arbre sans feuille, il s'automne. Qui sait s'il pourra revenir au prochain printemps.
Sa route pourra être différente ou son destin n'est peut être que celui d'un homme heureux.
3
1
7
1
Défi
Mirabella
Les regrets, les peurs cachés au plus profond de l'âme, ils ne partent jamais, non ? Comment le pourraient-ils ? On dit que l'amour guérie les plus douloureux maux... Peut-être est-ce vrai ? Peut-être avec lui...
5
4
14
9

Vous aimez lire Gérard Legat (Kemp) ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0