Épilogue (1/1)

2 minutes de lecture

— Et bien. Nous sommes presque au complet.

Le Parfumeur entra dans la salle des commandes et sursauta d'abord en voyant le Kasula assis sur sa droite. Les Kasulas étaient connus pour être d'horribles monstres sanguinaires et hostiles, aussi l'Humain ne comprenait pas sa présence ici.

— Ah, fit le chef des Ombres Pourpres qui lui tournait le dos, je sens un parfum de victoire arriver.

Le jeune homme sourit timidement. Il n'avait pas revu son chef depuis leur première rencontre, assez lugubre, et le revoir à l'intérieur d'un vaisseau, sous ces lumières, lui donnait une toute autre impression. Bien que le chef des Ombres Pourpres soit très grand, son corps était humanoïde et moins répugnant qu'il eut pensé.

Lorsque le Parfumeur s'installa, tous se retournèrent pour voir le nouveau venu, et le jeune homme put enfin observer l'équipe avec laquelle il allait devoir travailler.

A la droite du chef se trouvait un Zantry, l'air de plutôt mauvaise humeur. Un peu plus loin, le Taeil Friedrichson, qui l'avait introduit au gang des Ombres Pourpres, était en blouse blanche et se tenait face à un ordinateur. Enfin, le Kasula à sa droite, que l'Humain avait remarqué à son entrée.

L'homme ne put s'empêcher de sourire. Ainsi était composée la bande de grands méchants. Les espèces qui s'était alliés pour construire collaboraient maintenant pour le détruire.

Du moins, c'est ce que les gentils diraient. Car tout cela n'était qu'une question de point de vue. Le projet fou des Ombres Pourpres était un projet de construction. Faire table rase du passé, apprendre de ses erreurs afin de préparer un meilleur avenir.

Face au chef des Ombres Pourpres se trouvait le tableau de bord, ainsi que l'avant du vaisseau, dont la vue était imprenable. Devant eux se tenait Saon. Petite planète aux milliards d'habitants. La capitale de la galaxie. Mais la capitale selon qui ? Selon un groupuscule de politiciens vaniteux qui avaient décidé pour la masse. Belle démocratie.

Malheureusement le monde change, indubitablement, et deux choix s'offrent aux vivants : s'adapter, ou mourir.

Mais un raclement de gorge du chef des Ombres Pourpres sortit le Parfumeur de sa pensée.

Le Zantry prit la parole.

— Bien, je pense que nous sommes prêts, chef.

— Du calme, Shenin, on ne commence pas une entrevue en déballant directement son projet. Démarrons tout d'abord par les présentations.

L'écran du vaisseau se transforma en ComDev géant et une sonnerie retentit. Quelques secondes plus tard, le groupe se retrouva face au Conseil Galactique, au grand complet. Les ambassadeurs furent stupéfaits par l'apparence du chef des Ombres Pourpres et nombre d'entre eux crièrent de surprise.

— Qu'est-ce c'est que ça? Hurla un ambassadeur Taeil, d'où vient cette communication ?

— J'ai demandé une connexion avec le Conseil, répondit le chef, dont la voix grave et profonde fit trembler plusieurs membres du-dit Conseil, et elle m'a été accordée.

— Qui êtes vous ? Que voulez-vous ? Demanda un Karin.

Le chef des Ombres Pourpres se racla de nouveau la gorge et, d'une voix forte, qui pouvait vous broyer les entrailles, prononça clairement et distinctement.

— Je suis Khaz El' Alym. Je suis ce que vous et vos ancêtres ont surnommé Éphémère. Et je viens pour vous.

L'ambassadeur Karin qui avait posé la question esquissa un sourire, et le Parfumeur eut peur de comprendre.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Marylou
" J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre." Nelson Mandela
83
12
5
1
Défi
Anonyme_for_you
Voici un exemple de lettre que j'aurai aime recevoir de la personne que j'aime...
2
3
2
1
Jake "Creed" Warren
Elle est belle. C'est une princesse dans son monde et foule de gens se pressent pour la servir.

Il est jeune et inexpérimenté. Il pénètre pour la première fois cet univers étrange.

Leur rencontre va bouleverser la vie de l'un d'entre eux à jamais mais lequel ?
4
2
22
9

Vous aimez lire SaltyKimchi ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0