Chapitre 14 - Le Conseil Galactique (4/4)

6 minutes de lecture

— J'espère qu'ils ont de quoi nous intéresser, Nelin.

Tolooson s'était longtemps opposé à cette entrevue mais avait finalement changé d'avis. L'ambassadeur Karin avait su trouver les mots pour laisser entrer Mark et ses compères. Nelin eut un sourire.

— Ce qu'ils ont à dire est intriguant. Pour le reste, je vous laisse réfléchir comme je l'ai fais.

Le seul membre du Conseil qui ne réagissait pas aux propos de Nelin était l'ambassadeur Falinson, qui avait refusé l'entrée à Mark, bien que les deux soient amis. Le Taeil était peutêtre jaloux de voir que le Karin avait saisi l'occasion d'écouter le mercenaire, et si ce dernier avait des preuves justifiées pour aider le Conseil, le mérite lui reviendrait.

Mais c'est ainsi que marchait l'influence du Conseil. Les ambassadeurs n'hésitaient pas à être fourbe ou opportuniste afin d'accroître leur pouvoir. Car même si le Conseil était démocratique sur le papier, certains membres avaient plus d'influence sur les votes que d'autres.

La grande porte de la Salle d'Audience s'ouvrit et un garde apparut.

— Les invités sont arrivés, messieurs.

— Faîtes-les entrer, dit Nelin.

Le garde disparut puis revint quelques minutes avec, non pas trois, mais quatre personnes.

En plus de Mark, Bergins et Dicey, se trouvait un jeune Zantry. D'après les recherches de Nelin, celui-ci se révéla être Shad Telsky, mercenaire lui-aussi. L'ambassadeur ne l'avait pas vu dans la suite mais peu importait.

Le court laps de temps durant lequel le garde alla chercher les invités du Conseil permit aux ambassadeurs de se mettre en place pour l'audience.

La Salle d'Audience était circulaire avec un espace au centre afin d'y accueillir les plaintes. Les membres du Conseil s'asseyaient par système et aucun n'avait l'ascendant sur l'autre. Les ambassadeurs pouvaient parler librement et exprimer leur opinion. Les votes étaient effectuées en fin de séance à main levée. Une majorité était nécessaire pour faire passer une décision.

Les quatre mercenaires se placèrent au centre de la salle et le garde sortit en refermant la porte. La Salle d'Audience était assez sombre au niveau des sièges du Conseil mais une fenêtre disposée au plafond éclairait d'un faisceau de lumière le groupe au milieu, qui s'apprêtait à déposer sa plainte.

Nelin se leva et s'adressa aux mercenaires.

— Messieurs, soyez les bienvenues dans la Salle d'Audience. Vous avez demandé à être entendus par le Conseil, et nous vous écouterons jusqu'au bout. Veuillez énoncer votre requête.

L'ambassadeur s'assit de nouveau et laissa la parole à Mark qui se mit en avant afin de démarrer son discours.

— Messieurs les membres du Conseil, commença le mercenaire, tout d'abord, merci d'avoir accepté cette entrevue afin d'écouter ce que nous avions à dire.

Comme vous le savez déjà, de nombreux événements sombres et inexplicables sont survenus sans que nous ne puissions les voir venir. Liés à cela, les interventions nuisibles des rebelles...

— ... Et des mercenaires, ajouta un ambassadeur Taeul en riant, mais Mark ne releva pas la remarque et poursuivit.

— Je peux comprendre que, selon vous, la situation semble critique et urgente.

— Critique est un euphémisme, commenta Merelin, ambassadeur Karin du système Bel.

— C'est pourquoi nous venons vous apporter un peu d'éclaircissement aux parties sombres de l'histoire. J'ai ici, avec moi, trois hommes qui ont voyagé à la recherche des Créatures du Néant, et les ont combattues...

Nelin put lire sur les lèvres de Shad qui chuchotait à Dicey

— Combattre est un bien grand mot.

Il ne put s'empêcher de sourire.

— ...Ils ont également ramené quelques souvenirs intéressants de ce petit voyage.

— Très bien, coupa Merelin, dans ce cas, laissons leur la parole.

Mark acquiesça et s'inclina avant de reculer d'un pas. Il lança ensuite un regard à Bergins qui comprit que c'était maintenant à son tour de parler. Il regarda autour de lui les membres du Conseil puis s'avança timidement.

Le colosse semblait intimidé, ce qui était étonnant à voir pour quelqu'un de sa carrure. Nelin s'exclama.

— Monsieur, jurez-vous que l'histoire qui va suivre est entièrement vraie ? Et si vous mentez au Conseil, savez-vous ce que vous risquez ?

L'Humain regarda au sol et dit faiblement.

— Je le sais, monsieur... La mort... Tout est vrai, monsieur.

— Très bien.

Bergins se mit alors à conter son histoire depuis le début. Il révéla au Conseil l'existence d'un groupe de mercenaires baptisé les Ombres Pourpres, dont la formation était jusqu'alors inconnue des ambassadeurs. Il expliqua la mission qui leur avait été confié : Partir à la recherche d'indices sur le Néant.

Bergins raconta l'hostilité et les attaques de Kasulas sur Pricelia, dont leur génocide de la planète. Mark confirma les dires en indiquant avoir subi une attaque du même type sur Ildaryn. Le colosse parla du ver géant inconnu rencontré sur Mosmo Era, à l'origine de la destruction de leur vaisseau, puis enfin de la mue retrouvée sur Combalia qui recelait de nombreux mystères.

Le capitaine de la Compagnie de l'Azur avait apporté avec lui un échantillon de cette mue afin que le Conseil puisse y jeter un coup d’oeil. Le morceau ressemblait à de la peau de serpent mais, pour être sûr, le Conseil décida de le faire récupérer par un scientifique afin de l'analyser en laboratoire.

Bergins termina en évoquant la situation actuelle et le statut de fugitif suite à la trahison des Ombres Pourpres qui voulaient effectuer leurs recherches en solitaire.

— Ah ? S'exclama soudainement Tolooson, ce sont eux qui nous ont révélés les coordonnées de cette base secrète remplie de mercenaires ? Nous avions touché le gros lot ce jour-là.

Le colosse confirma puis s'inclina pour signifier la fin de son discours. De nombreux ambassadeurs ne paraissaient pas très convaincus, y comprit Nelin.

— Quoi, c'est tout ? Demanda l'ambassadeur Karin. Une histoire de vaisseau cassée et un morceau de peau de serpent trouvée dans une grotte ? Ce sont là toutes vos preuves de l'existence des Créatures du Néant ?

— Je suis navré, monsieur, dit Mark, nous n'avons rien pu réunir de plus matériel. Les Créatures du Néant ne laissent aucune trace derrière elles.

— C'est bien trop maigre, s'exclama Falinson, qui reçut un regard de pitié de la part du mercenaire, mais ne réagit pas.

Les ambassadeurs du Conseil se levèrent un à un afin de protester contre cette entrevue qui leur faisait perdre du temps.

Merelin tenta de les calmer.

— Allons, allons, messieurs, un peu de silence, dit l'ambassadeur Karin avant de se tourner vers Mark et ses acolytes. Avez-vous autre chose à nous apporter ? Quelque chose de plus convaincant ?

Le mercenaire baissa lui aussi la tête.

— Je suis désolé, non.

Merelin regarda autour de lui ses compères et annonça.

— Et bien, je suis moi aussi vraiment navré, mais j'ai bien peur que ce que vous nous avancez ne suffit pas. Il vous manque plus de preuves matérielles et concrètes.

Les ambassadeurs haussèrent tous la voix pour exprimer leur accord avec la décision du Karin.

— Qu'allez-vous faire donc ? Demanda Mark.

— Pour le moment, rien, répondit Merelin. Nous avons plus urgent à gérer.

Le capitaine de la Compagnie de l'Azur releva la tête et fixa intensément l'ambassadeur de Bel, puis déclara.

— Alors, vous enfoncerez le destin de cette galaxie à jamais.

Comprenant qu'il n'avait aucun espoir de les faire changer d'avis, Mark tourna les talons et quitta la Salle d'Audience, suivi de ses coéquipiers.

Nelin se mit au niveau de Merelin et lui chuchota.

— C'est un coriace. Il reviendra.

— Je l'espère bien, répondit ce dernier.

Le mobilier vola et un verre se brisa en mille morceaux au sol. Dicey n'avait jamais vu Mark dans un tel excès de rage, car le mercenaire semblait plutôt calme de nature et savait garder son sang-froid. Mais le résultat de l'entrevue avec le Conseil ne l'avait pas enchanté.

— Après tout ce que nous avons traversé et rapporté, s'exclama-t-il, ils sont toujours aussi aveugles !

— Ils ne veulent pas de mots, lui dit Bergins, mais quelque chose qu'il est possible d'étudier pour comprendre. Je suis presque sûr qu'une fois le morceau de mue analysé dans leur laboratoire, ils reviendront nous voir pour en savoir plus.

Mark se stoppa net et eut un moment de silence, comme s'il réalisait quelque chose.

— Puisque c'est notre seule piste matérielle, nous pouvons poursuivre là-dessus et chercher plus loin.

— Cela voudrait dire que l'on va devoir retourner sur Combalia, dit Shad d'un air un peu inquiet.

— Rassures-toi, non, répondit Mark. J'ai un ami scientifique qui peut peut-être lui aussi analyser un échantillon de la mue et nous dire d'où elle vient. Nous pourrons ensuite poursuivre les recherches en suivant cette piste. Nous n'avons ainsi pas besoin d'attendre les résultats du Conseil. Cela nous ferait gagner du temps.

— C'est une option, intervint Bergins, qui semblait assez emballé par l'idée. Où se trouve ton ami ?

— C'est ce que je vais essayer de découvrir, répondit Mark.

Cette réponse ne rassura pas du tout le pilote.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Marylou
" J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre." Nelson Mandela
83
12
5
1
Défi
Anonyme_for_you
Voici un exemple de lettre que j'aurai aime recevoir de la personne que j'aime...
2
3
2
1
Jake "Creed" Warren
Elle est belle. C'est une princesse dans son monde et foule de gens se pressent pour la servir.

Il est jeune et inexpérimenté. Il pénètre pour la première fois cet univers étrange.

Leur rencontre va bouleverser la vie de l'un d'entre eux à jamais mais lequel ?
4
2
22
9

Vous aimez lire SaltyKimchi ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0