Doit-on ressentir pour écrire ?

de Image de profil de AresPhóbosAresPhóbos

Apprécié par 9 lecteurs
Image de couverture de Doit-on ressentir pour écrire ?
Devenons ressentir pour écrire ?

Laissons-nous porter sur un court essai.
EssaiécriresentimentsémotionsressentirEssai
Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

Ressentir pour écrire ?

Lancé par Lyanna Stark

Dans un débat avec un ami, nous nous demandions s'il était nécessaire de ressentir les émotions pour les décrire. Par exemple : est-ce qu'on doit au moins une fois dans sa vie tomber amoureux pour savoir parler d'amour ? Ou est-ce nécessaire de ressentir la tristesse pour pouvoir écrire sur ce sentiment ? Ne sommes-nous pas constamment en train de répéter ce que d'autres avant nous ont écrit ? Si non, d'où viennent ces expressions "le feu qui nous consume" ou "notre cœur qui se brise", que nous utilisons sans cesse sans réellement les avoir ressentis ? (Ou si ?)

Quand je dis "parler de ça", je fais référence à ce que vous écrivez sur les émotions de vos personnages.

Comme défi, je propose d'écrire un essai sur cette réflexion. Quelle est votre opinion ? Vous pouvez prendre des exemples vos propres récits, bien entendu.

En espérant que cela vous plaise !

Commentaires & Discussions

1/1Chapitre8 messages | 1 mois

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0