n°7

Une minute de lecture

Troncs noirs sur ciel blanc, rideau de neige incessamment mouvant... De douces plumes au froid contact s'abattent sur le bois. Des empreintes partout, autour du lac gelé, démentent le silence qui règne alentour, parmi les feuilles mortes, vestiges de l'automne passé.

Troncs noirs sur ciel blanc, rideau de neige incessamment mouvant... Les ronces dénudées dévoilent des passages que l'été gardait jalousement secrets. Au loin se devine une masse étrange, couverte de lichens et de neige. Ce n'est pas un rocher, ni un arbre tombé. A travers les branchages, l'étrange objet grossit.

Troncs noirs sur ciel blanc, rideau de neige incessamment mouvant... De douces plumes au froid contact s'abattent sur l'épave. Couverte de lichen et de neige immaculée, une voiture ancienne, aux portières arrachées, à la carcasse rouillée, repose en son tombeau de verdure et de neige. Ses entrailles éventrées dévoilent son moteur, ses garde-boue déformés ne protègent plus nulle roue.

Troncs noirs sur ciel blanc, rideau de neige incessamment mouvant...

Le 19/12/2010

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

É. de Jacob
Ce recueil ne représente à mes yeux qu'une tentative, car je ne me suis jamais adonné jusqu'ici à l'écriture de la poésie. Il s'agit uniquement d'un exercice visant à me garder alerte en attendant qu'une histoire supplémentaire ne se profile dans les méandres créateurs de mon cerveau.
1941
4075
405
217
TheWingsOfDreams
Prologue :
“Qu’est-ce qu’on fout là ?”

La pièce était blanche illuminé par la lumière du soleil qui perçait par la petite fenêtre. Seul deux lits y était installé mais seulement ça.

Un homme s’approcha à travers le rideau fin, il tenait des bandes de pansement avec des produits pour nettoyer et désinfecter les plaies. Il se rapprocha d’Evy mais elle se recula vivement, remarquent le geste il s’arrêta.

“Ne vous inquiétez pas, tout va bien.”

“On est où?” demandai-je, perplexe.

Il nous regarda avec un petit sourire sournois puis jeta un coup d’oeil d’où il venait puis repris son sérieux pour nous dire.

“Bienvenu au Panthéon de la vérité. Votre Jugement Dernier.”
1
3
78
6

Vous aimez lire Elodie Cappon ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0