Chers Vous

de Image de profil de korinnekorinne

Apprécié par 22 lecteurs

Chers vous,

Ce matin, de ce coin de campagne où je suis confinée, depuis bien avant le fléau, ma manière d'envisager l'avenir change.

J'étais venue me réfugier ici, car je ne vous supportais plus. Vous me fatiguiez à parler trop vite, à parler trop fort, à parler sans réfléchir. L'égoïsme, la futilité, la cupidité me blessaient. Vos comportements grégaires, vos œillères, votre surdité face à la misère, et votre fascination pour vos riches bergers, me déchiraient le cœur. Tout ce dégoût tuant mon âme, je trouvais réconfort et joie à contempler la Nature, si délicate, sensible, belle, intelligente. Me sentant plus d'affinité avec les arbres, les fleurs et les oiseaux.

Mais voilà que cette Nature, adorée, libère une arme de destruction massive contre l'humanité. Voilà que nous risquons de mourir asphyxiés de l'intérieur. Voilà qu'à présent, vous êtes confinés à votre tour, et que dans la souffrance vous retrouvez le sens de la vie et des priorités. Vous redevenez bons, je vous retrouve beaux. Je vous admire et vous aime à nouveau.

Ce matin, vous et moi, nous désirons les mêmes choses : balayer inégalités et injustices, propres à l'ancien monde, et remettre l'amour au centre de toutes nos actions.

Ce matin, je me surprends à croire que nous serons capables, rapidement et solidairement, de sauver celle qui nous envoie un dernier avertissement. Elle nous rappelle que nous nous aimons les uns les autres, que cet amour universel, inconditionnel, est notre raison d'être.

Maintenant que nos yeux sont ouverts, ne les refermons pas. Il ne nous reste plus que quelques semaines de confinement, de remises en questions, pour revenir à un idéal commun : réussir à sauver nos descendants. C'est ce que semble exiger de nous la Nature.

J'espère que cet ultimatum, du plus pauvre au plus riche, du plus bête au plus intelligent, des plus anciens aux plus jeunes, des plus proches aux plus lointains, nous l'entendons.

Ce matin, c'est pleine d'espoir et de foi en vous que j'écris. Ne laissons pas passer notre dernière chance de sauver nos rêves.

Très chers, je vous en prie, n'oubliez plus jamais de prendre soin de vous, des autres et de la Nature.

Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

"Lettres d'intérieur" (sur France Inter) version Scribay :))

Lancé par korinne

Bonjour,

Je viens de découvrir en podcast des lettres d'écrivains qui, chaque jour, sont lues à la radio :

https://www.franceinter.fr/emissions/lettres-d-interieur-par-augustin-trapenard

Du coup, je me dis que j'aimerais beaucoup lire les votres et je vous invite à les poster ici :))

L'idée est d'écrire une lettre, à qui vous voulez et qui parle de ce que vous voulez.

Juste 2 contraintes :

- Précisez le destinataire.

- 3 minutes de lecture maximum.

A vos plumes...

Prêt ?

Partez !

Commentaires & Discussions

La petite prière.Chapitre35 messages | 6 mois

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0