Plan B

4 minutes de lecture

Liam

- Oh Liam ! Tu joues ou tu rêves ? m'interpelle Brad.

- Tu parles qu'il rêve, il doit penser au boulot ! lui répond Ethan en levant les yeux au plafond.Ce type ne sait pas décrocher.

Il n'a pas tout à fait tort, je pense au boulot, ou du moins à une chose qui a un rapport avec le boulot. Mais je ne peux pas le lui dire, ni lui avouer vers quoi vont mes pensées. Quant au fait de lever pied, il est gonflé. Je viens de passer le week-end avec lui et nos amis à Aspen, nous avons décollé de New-York vendredi en fin de journée et repartons dans une heure environ. Et il doit avoir des problèmes de mémoire, nous étions également ensemble le week-end précédent, dans les Hamptons. Mais je dois bien admettre qu'il avait raison : j'avais besoin de m'éloigner du travail, de mes dossiers. Le boulot occupe mes jours, mais aussi mes nuits, car il s'invite dans mes rêves. Je commençais à avoir l'impression que je bossais non-stop. Pourtant mon père et mon oncle nous l'ont souvent répété : il faut trouver un équilibre entre l'entreprise et la vie privée. Eux l'ont fait. Le conseil n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd : Ethan l'a toujours appliqué, depuis sa prise de poste à la direction de KMC, à mes côtés.

Je frotte le bout de ma queue de billard à la craie bleue, vise, et réussis mon coup. Ethan se renfrogne, mais il ne peut s'en prendre qu'à lui-même, c'est lui qui a voulu parier. Mason fait mouche lui aussi, et tout le monde rit aux dépens de ce pauvre Ethan, très mauvais dernier, donc perdant, encore une fois.

- Au fait Ethan je serai sur New-York en fin de semaine, on déjeune ensemble un midi ? lui propose Brad. J'ai une convention pharmaceutique mais nous sommes libres au déjeuner.

- Il faut que je regarde mon planning, mais si je suis pris je demanderai à Elly de le réorganiser. C'est une pro de l'organisation cette fille. Dommage que ne je l'ai pas rencontrée avant.

Silence. Mason est tellement surpris qu'il en lâche sa queue. Puis il éclate de rire, suivi rapidement par Brad.

- Vous m'expliquez les gars ?

- Ethan pas à nous s'il te plait !

- Merde j'y ai presque cru vieux ! continue Brad. Mec t'es le pire queutard que je connais ! Bon alors elle est comment celle-là ? Il s'est passé quoi pour qu'elle reste au delà des deux semaines ? Elle doit vraiment valoir le coup de se lever le matin ... Elle fait des pipes magiques ou quoi que tu ne l'as pas virée ?

- Ferme-là Brad ! Ne parle pas d'elle comme ça ! s'emporte-t-il.

- WHOOOOOOO !!! le sifflent nos potes tandis que je vide ma bière. Allez raconte ! Ne lésine pas sur les détails hein ! Et puisque tu n'es pas exclusif, pense un peu à tes potes et fais tourner ! J'aurai besoin de compagnie à l'hôtel moi...

- Calmez-vous les gars, j'interviens. C'est une gamine cette fille. Elle a l'âge de Neve.

- Encore mieux ! se frotte les mains cet obsédé de Brad. Et puis si elle a dit oui à cette tête de gland irlandais qui a trente-deux ans, j'ai toutes mes chances moi ! Aucune femme ne résiste à mon charme ni à mon coup de rein, dit-il avec un sourire tout aussi pervers que lui avec un mouvement de bassin.

S'il continue il n'aura plus assez de dents pour plaire à qui que ce soit. Ethan n'est pas loin de l'implosion. Et Ethan a un redoutable crochet du droit.

- Ta gueule Brad ! Et pour ta gouverne, je ne couche pas avec mon assistante, celle-là je veux la garder !

Bah voyons ... Il n'en démord toujours pas !

- Quoi ? La vieille Darmont t'a fait livrer un laidron cette fois ? s'enquiert cet abruti de Mason. En même temps mec à force de baiser tout New-York il fallait bien qu'un jour il y ait pénurie ! rit-il à gorge déployée. Du coup tu fais comment ?

- Sérieux les gars faut grandir un peu là ! Et dire que vous êtes l'élite du pays, j'ai peur ! Franchement ne vous endormez pas dans le jet, je pense à vous jeter en vol, je rendrai service à l'humanité !

Nos potes cessent de rire comprenant qu'il est tout à fait sérieux.

- Elle est lesbienne ? C'est ça ? demande Brad.

Possible.

- Non, elle ne l'est pas.

- Comment tu le sais ?

- Je le sais, c'est tout. Je l'ai entendu discuter avec une amie à elle, et son truc, c'est bien les mecs. Et pour info et avant de clore le dossier définitivement, elle m'a dit non quand j'ai essayé, elle est très séduisante et mieux vaut pour vous que vous ne vous en approchiez pas ! Cette fille c'est non, je vous préviens ! Hors de question qu'elle démissionne parce que mes potes ne savent pas se tenir. Et je suis sérieux, c'est à vos risques et périls ! les prévient-il en les pointant du doigt. Bon allez les obsédés ! il lance en regardant sa montre, on récupère les bagages et on ferme tout !

Il n'attend pas de réponse et file à l'étage. Un coup d'œil vers la table basse. Parfait. Et le timing est idéal ...Désolé Ethan, mais cela ne peut plus durer.

Mauvaise idée Liam.

Annotations

Recommandations

Line P_auteure
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
1117
250
275
1002
Aventador
"Qu'est-ce qui t'as tuée, Solenn?" Telle est la question qui hante depuis sept ans Zack, le dernier compagnon de Solenn Avryle, ex-icône du septième art hexagonal. Une disparition violente à laquelle Paul Werner, premier mari de l'actrice et figure de proue de l'extrême-droite nationaliste, n'est peut-être pas étranger...

Un portrait de femme empreint de poésie, la peinture toute en nuance d'une personnalité complexe à travers le regard amoureux de celui qui l'a le plus aimée.

NB : Ce roman est une fiction. Je ne fais partie d'aucun parti politique et mon récit n'a pas vocation à être un instrument de propagande. Ceci pour éviter toute interprétation déviante...

ISBN : 978-2-9573032-1-2
93
124
0
437
Brune*
À Elles...
56
89
13
11

Vous aimez lire Line P_auteure ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0