74 - Des problèmes relationnels

3 minutes de lecture

— Bah alors, c’est de l’amour que je renifle par ici ? demande mon frère qui vient de faire son entrée dans la pièce.

— T’as pas l’impression d’en faire toujours trop ?

— C’est toi qui dis ça ?

— T’as pas l’impression d’utiliser la même réplique à chaque fois ?

— C’est toi qui dis ça ?

Qu’est-ce qu’elle m’a manqué !

— Toi aussi tu m’as manqué.

— Putain, j’avais oublié ! Alors, qu’est-ce qu’il s’est passé de croustillant depuis la dernière fois ? Mis à part la petite chaufferie avec Mère dont il va falloir qu’on discute.

Je lui raconte les nouvelles, les orgasmes, la quiche, les propositions de voyage, le fayotage, tout ça, tout ça. Après quelques commentaires sexuels, le sujet tant redouté fait enfin son apparition : mon comportement intolérable face à celle qui m’a donné la vie. Mon frère me fait tout un pataquès sur le fait que c’est moi le génie, que je devrais donc faire tourner ma cervelle correctement et accepter notre mère telle quelle. Il me rappelle bien qu’il compatit, qu’elle est insupportable, mais n’oublie pas de me dire qu’il faut prendre du recul face à la situation. Cette demi-heure est un temps considérable perdu, puisque je connais déjà son discours par coeur. Je m’apprête d’ailleurs à subir le même de la part du deuxième homme de la famille dès qu’il en aura l’occasion.

Voyant qu’il est à deux doigts de me faire péter un plomb, il change finalement de sujet pour discuter du troisième homme de ma vie. Trois, ça suffit largement, vu tous les maux de crânes qu’ils me procurent !

— À part ça, tu ne m’as pas raconté comment s’est passée la rencontre entre notre gauchiste préféré et ton bel amant !

— Je pense que notre géniteur va bien tomber de deux étages le jour où il comprendra les opinions politiques de Léo. Ça lui apprendra à avoir autant de préjugés !

— Vous en avez parlé ?

— Non, mais je suis attentive à mon environnement, comme tu le sais très bien.

— Et Nachi ?

Oh merde, je l’avais oublié celui-là ! Est-ce que je suis censée lui envoyer un message, faire quelque chose ? Bordel, je suis tellement nulle en relation humaine, je ne comprends pas pourquoi les gens s’agglutinent autour de moi. Ce n’est pas comme si je le cherchais en plus ! J’ai beau traiter les autres super mal, ils en veulent encore et encore. À croire qu’on m’utilise pour satisfaire des pulsions masochistes refoulées. C’est ça, je suis un sextoy du type cuir-moustache. Trouduc l’a d’ailleurs bien démontré en me jettant comme une vieille chaussette dès que les sensations fortes qu’il recherchait ont été assouvies. Est-ce que Léo finira aussi par se lasser ? J’essaye de ne pas trop m’attacher, d’être distante, de lui montrer le pire dont je suis capable, et, avec un peu de chance, il finira peut-être par rester.

— À la tête que tu fais, je suppose que tu n’as aucune nouvelle. C’est très bien, si tu veux mon avis. Ce mec n’est clairement pas fait pour toi, et vu que t’as pas pris ton pied, autant ne pas perdre de temps.

Ce que j’aime le plus chez mon frère, c’est qu’il m’aide à ne plus réfléchir. Si j’ai un problème relationnel, j’attends qu’il me dise quoi faire, et hop, je n’ai plus de problème relationnel. C’est encore plus efficace qu’un orgasme !

— Bon bah c’est réglé alors.

— Et t’as des nouvelles d’Abdel ?

— Nan mais sérieux, tu vas me faire la liste de tous les mecs que je connais ?

— Faut bien que quelqu’un gère ces trucs là pour toi ! On va l’appeler aujourd’hui pour voir ce qu’il en est. Tu penses à quelqu’un d’autre ?

— Euuuuuhhh… là tout de suite, non.

— Super. Maintenant que ce sujet est clos, et avant que mon premier patient arrive, que dis-tu de se faire quelques épisodes de Brooklyn 99 ?

— NOOOICE* !!

*Inside joke que seuls les fans de Brooklyn 99 peuvent comprendre. Je vous conseille d’ailleurs de regarder cette série, enfin si vous aimez l’humour.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Yanni
Mon premier poème publié ici... Un peu sombre mais j'espère qu'il vous plaira.
10
11
0
0
Défi
phillechat
Sandman
4
4
0
2
Défi
Lullaby-K6
Réponse au défi [Musique]

Pour nos choix. Pour notre « chute-libre » et les chemins inconnus. Pour le sens de la vie, tout simplement.
A toi, Nightwish.
3
11
1
1

Vous aimez lire Lara YWT ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0