50 - Une réponse

3 minutes de lecture

Je passe les 5h qui suivent concentrée sur le projet fécal tandis que Léopard est constamment au téléphone avec une dizaine de personnes qui parlent toutes des langues différentes. Il s’arrête de temps en temps pour m’apporter du thé, de l’eau, des biscuits ou des coussins supplémentaires. Je fais à peine attention à lui et ai vite compris que ses conversations ne m’intéressaient pas. En fait, je pense tenir quelque chose de louche, mais je dois appeler Natapute pour éclaircir quelques points et je n’ai franchement pas la force. Je remets donc ça à demain et m’écroule quelques minutes sur mon bureau, épuisée.

— Lara ?

— Mmmmhhhh.

— C’est l’heure de la piqure.

— Noooon, laisse-moi dormir.

— Ça ne prendra que deux minutes.

— Je ne veux pas.

— Mais tu n’as pas le choix. Allez, ne résiste pas.

Il me prend dans ses bras et m’amène jusqu’au salon. Cette fois, il s’installe directement derrière moi et me prend naturellement dans ses bras pendant que tête de crapaud continue de sourire comme une vieille folle.

— Une réponse, hein. Une réponse…

— Oui, tu as ma parole. Choisis bien ta question.

J’y ai déjà réfléchi et je sais exactement ce que je vais lui demander.

Quand la séance de torture se termine, il me porte encore et m’amène dans une balancelle au fond du jardin. Tiens, je n’avais jamais été jusque là. Il y a effectivement un poulailler, un potager et un cochon enfermé dans un grand enclos. Il m’allonge doucement, cale ma tête sous des coussins et pose mes jambes sur lui.

— Alors ? demande-t-il.

— Pourquoi as-tu sous-entendu que tu ne me connaissais pas seulement depuis une semaine ?

— Bien sûr, il fallait que tu poses la seule question à laquelle je n’ai pas envie de répondre, souffle-t-il.

— Envie ou pas, tu as promis.

— Très bien. Mon père m’a confié la mission Tiltup depuis plusieurs mois déjà. J’ai donc fouillé tous vos ordinateurs professionnels et vous ai observés à travers les vidéos de surveillance.

— C’est légal ça ?

— Bien entendu. D’habitude, je laisse mes employés s’en occuper, mais je voulais le faire personnellement pour l’entreprise de mon père.

— À quoi ça te sert ?

— À comprendre comment le personnel travaille et proposer des technologies qui correspondent à leurs besoins. On n’utilise pas cette méthode à chaque fois, mais ça semblait être une bonne idée dans ce cas-ci. Comprend bien que nous ne divulguons absolument rien aux managers et ne conseillons jamais le renvoi d’employés, sauf cas extrêmes. Nous souhaitons seulement améliorer le système informatique.

— Et quel est le rapport avec moi ?

— Je suis entré dans ton ordinateur et j’ai trouvé ton travail absolument incroyable. Tout était parfait, tu as même codé toi-même des améliorations. Je me suis demandé ce que tu faisais là… alors j’ai commencé à t’observer.

— Je savais bien que tu étais un psychopathe.

— Ça ne t’énerve pas ?

— Non, j’aurais fait la même chose. Tu ne m’as pas regardé pendant que j’étais aux toilettes quand même ?

— Non, même si ça aurait pu être tentant.

— Et as-tu trouvé ce que je faisais là ?

— Oui, j’ai appris à te connaître et j’ai compris tes choix.

— Tu cherches à me recruter ?

— Un jour, peut-être. Mais ce n’est pas mon objectif.

— Qui est ?

— Ça, c’est une autre question.

— Pourquoi te faire passer pour un contrôleur de gestion si tu savais déjà tout ce qu’il y avait à savoir sur l’entreprise ?

— Pour toi, petit monstre. Pour te rencontrer.

— Alors pourquoi tu refuses mes avances ?

— J’ai déjà répondu à cette question. Maintenant, ça suffit, allons manger.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Yanni
Mon premier poème publié ici... Un peu sombre mais j'espère qu'il vous plaira.
10
11
0
0
Défi
Mina singh
Marathon poétique 36/52
17
32
2
1
Défi
Aventador
Réponse au défi lancé par Touna :
"Vous devez écrire une histoire, aucun genre imposé, mais la particularité est que vous ne pouvez écrire qu'à partir de paroles de musique.
Vous n'avez pas le droit au rajout de mots sauf les mots de liaison.
vous avez le droit de prendre des paroles de plusieurs chansons différentes."

Ci-dessous les chansons dont j'ai utilisé les paroles :

1: "C'était hier" - Agustin Galiana : http://dai.ly/x6f1tl5
2 : "La vague à lames" - Vanessa Paradis : http://dai.ly/xdwav1
3 : "Le rempart" - Vanessa Paradis (ici en duo avec Benjamin Biolay) : http://dai.ly/x1055b1
4 : "Pourtant" - Vanessa Paradis : http://dai.ly/x5hptlh
5 : "N'oublie pas" - Mylène Farmer featuring LP (partie anglaise traduite par mes soins) : https://www.rtbf.be/auvio/embed/media?id=2367643#
6 : "Dès que j'te vois" - Vanessa Paradis : http://dai.ly/x5hoop0
7 : "Dis-lui toi que je t'aime" - Vanessa Paradis : http://dai.ly/x5sepfe
8 : "Je sais" - Claude François : http://dai.ly/x1qwlln
9 : "On n'oublie jamais rien, on vit avec" - Hélène Segara featuring Laura Pausini : http://dai.ly/x8otp
10 : "ON" - Joyce Jonathan : http://dai.ly/x6iw892
10
9
1
2

Vous aimez lire Lara YWT ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0