Chapitre 4

2 minutes de lecture

Des personnes que je croyais connaître l'expérience de la dépression se révèlent d'une ignorance impensable et se reculent indifférents de mon humeur débordante de tristesse, ou d'une expression vidée, désabusée... l'humanité n'apprendra-t-elle jamais de son affligeante lucidité abandonnée au néant... non elle ne peut plus, elle ne veut plus, résignée à ne plus rien ressentir, pour sa propre préservation, à ne plus au grand jamais la souffrance, sauf qu'à leur grand dam, nous sommes ou ne sommes plus – qu'importe – pour leur rappeler la mort omniprésente, nous les suicidaires, les suicidés, nous philanthropes dont la pénitence n'a d'égale... nous ne vivons en notre temps -qu'importe l'époque toutes sont les mêmes - marginaux, solitaires, asociaux, névrosés, mis au ban de la société, traités de dégénérés, de fous ou de spéciaux, de cas, d'étranges abominations dégueulant l’animosité de la réalité, sans fard et sans artifice. Détestable, réprouvé,exécrable et maudit par ces moralistes conformistes dont la justice n'a d'égale que dans l'injustice, n'importe l'institution est une folie, toute chose est une folie. Mais celle-ci encore plus, elle est produit de l'imagination totalitariste d'un humain, d'un imbécile heureux ! Race haïssable qu'est l'espèce humaine. Cette pourriture, ce charognard qui s'acharne à ronger la chair du monde, à s'en délecter, à en jouir de sa violation au vrai monde vivant. Celui mort ou en voie d'extinction : les races et espèces en dehors de l'humanité inhumaine. Cette diatribe à l'effet du purgatoire sur ma conscience. J'apaise mon esprit par ce déchaînement de violence et de haine. Mais la violence et la haine sont deux fabuleuses émotions cruellement immanentes. La haine et la violence sont des moyens purgatifs d'exercer le Chaos, dans sa forme la plus impure, celle du bouleversement des valeurs, du changement radical, d'une violence éternelle, infinie et d'une transcendance dans la réalité. Tout ce qu'il y a de plus dévastateur engendre la dévastation... or une nouvelle ère se lève... Ma philosophie est aussi paradoxale, puisque chaque être ne se comprend pas parfaitement et se contredit constamment. Puisque dans notre réalité, il n'existe aucun fondement, structure, déterminisme en rapide, tout cela est produit de la construction d'une stabilité illusoire pour servir un pouvoir. Le grand Tout est instable. Rien n'est absolu. CHAOS, PARADOXE, FOLIE, VERITE ! Ne restez jamais trop longtemps sous un schéma défini ou vous y moisirez. La réalité est cruelle, si vous n'y tenez plus je n'y peux rien, en vérité personne ne peut influencer un individu résolu à accomplir ce que sa volonté ou sa folie lui chantonne. Il n'y a pas de raison, c'est une illusion humaine que de vouloir inévitablement tout comprendre, alors qu'elle ne comprend rien, rien, rien... Le choix appartient à sa propre réponse, sa propre vérité, sa propre solution, découlant de son parcours à travers son âme, introspection individuelle tourmentée, torturée et encore mille fois mise à la question. Funeste conclusion, si tu ne le crois, ne le crois pas, je ne t'y obligerai aucunement. Tu sais quelle opinion je porte sur chaque vivant, une bien piètre estime de la matière dont nous sommes fait. De chair, de sang, d'ossements et d'un puits vide tombant les tréfonds chaotiques.

Annotations

Recommandations

Défi
MAZARIA
Il faut vraiment que je raconte toute cette histoire !

Parce que si je vais au bout de mes idées,
tout le monde va me considérer comme un monstre !
Alors voilà,
je vais tout vous dire sur mon expérience de meurtrier novice.

Et comme nous sommes en période de noël,
chaque jour je vous ferai un petit compte rendu de mes actes.

Un peu comme un calendrier de l'Avent.

Ils en feront même peut-être un film...

Mazaria
30
28
12
8
Défi
A.Spade
Réponse au défi "Qui êtes-vous ?" de Darine Ducharme.

Pas mal de moi.
Et de mois.
En fait, je ne sais pas.
109
37
7
4
Défi
cornelie

Mon petit papa chéri, maman et moi avons élaboré cette liste de critères indispensables au bon équilibre de notre famille. Depuis quelque temps, nous avons remarqué un léger laisser-aller de ta part. C'est pourquoi tu devras désormais te conformer à notre règlement :
Règle n°1 : Ne jouer à la PlayStation qu'une heure par jour.
Règle n°2: Passer du temps avec ta famille le weekend.
Règle n°3 : Ne pas répondre aux mails professionnels après 21 heures .
Règle n°4: Consacrer un jour par mois à faire du shopping pour renouveler tes vêtements. ( On ne supporte plus de voir le polo qui t'a été offert au Noël en 1998 ).
Règle n°5 : T'inscrire à une salle de sport pour essayer de perdre ta jolie bouée d'amour.
Règle n°6: Participer au repas familial du dimanche sans prétexter une urgence au travail. Personne ne te croit.
Règle n°7 : Faire semblant d'être heureux en vacances , les pieds en éventail, au bord de la piscine.
Règle n°8 : Appeler ta maman ( ma mamie) plus régulièrement.
Règle n°9 : Ne pas te disputer avec maman tous les soirs à propos de mon éducation. Sois cool, je gère.
Règle n° 10 : Respecter ce règlement à la lettre pendant six mois sous peine de perdre (un peu de ) mon amour et celui de maman.
Fait pour valoir ce que de droit.
P.S. Maman avait une autre idée de liste bien plus longue, mais elle m'a dit que je n'aurai pas le droit de la lire, pffff...
12
32
2
1

Vous aimez lire Marquis de Corbeau-de-Vaulserre ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0