Home sweet Home.

3 minutes de lecture

- Maman, à ton avis, tonton est amoureux ?

- J'en sais rien ma puce. Ce serait fantastique. Comment as tu deviné ?

- Bah il a rougi quand il a parlé de Vaughn. Et puis il est devenu tout nerveux. Il a fait son gros timide !

- Tu me surprends en permanence ! Ma fille est un génie.

- Maman, tu sais à l'école, mon amie Clara a deux papas et les jumeaux Stevens leur maman a divorcé et s'est mise avec sa prof de yoga. Les couples homosexuels c'est pas une sensation aujourd'hui.

- OK. Vous grandissez plus vite que nous. On est vraiment des vieux cons, face à la jeunesse actuelle.

- Maman, ton vocabulaire "laisse à désirer" !

- Pardon ma puce.

Megan monte sa fille sur le ring et la confie à son collègue. Au programme : boxe thaïlandaise. La journée passe vite. À la sortie du club, la jeune femme appelle son frère pour le prévenir qu'elle emmène sa fille manger mexicain, lui proposant de les rejoindre s'il est disponible.

- Je te passe un coup de fil dans une demi heure, mais je pense que ça ne devrait pas poser de problème, c'était une journée tranquille. Nous avons partagé notre expérience avec des élèves de la classe de sciences comportementales. C'était plutôt sympa.

- Génial ! Alors on t'attend.

Aaron laisse le jeune homme profiter de sa soirée. Dorian rejoint "les filles" au TexMex du quartier. lI se délecte de ce moment privilégié, si rare depuis quelques mois. À la sortie du restaurant Cameron souhaite rentrer à pied. La promenade est agréable la ville enneigée est sublime, enveloppée de son épaisse fourrure blanche. Les lumières dorées des bâtiments de verre scintillent telles des tableaux lumineux à une exposition contemporaine. De retour à la maison Dorian borde sa nièce puis se rend dans la cuisine. Il rejoint sa sœur au salon, deux bières en main.

- Merci Do.

- Bon, raconte.

- Toi d'abord. Lance la jeune femme cognant doucement sa bouteille contre celle de Parish.

- Megan, je vois bien que ça ne va pas fort depuis quelques jours.

- Dorian, je vais pas t'emmerder avec les conneries habituelles ! Irene me casse les couilles, comme, d'habitude à me faire la leçon sur la vie, sur l'éducation de ma fille...

- À ta paire de couilles ma belle, s'amuse le jeune homme en levant sa bière.

- Fous-toi de ma gueule. Le comble c'est qu'elle ose me dire que c'est à elle de s'occuper de Cameron au lieu de payer des nounous ! Pour que son enfoiré de mari lui fasse la même qu'à moi !

- Il est en prison. Et jamais je ne laisserai personne vous faire du mal. Vous êtes ici chez vous. Restez tout le temps qu'il vous faudra, toute la vie même, je suis ravi !

- Merci Do. Mais tu dois vivre ta vie.

- Ma vie c'est vous et mon job. Je suis très heureux comme ça. Je t'assure.

- T'as toujours été un solitaire comme moi. Mais Cameron est la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma chienne d'existence. Et j'avoue que vivre avec toi, savoir que la petite grandit avec un bel exemple paternel... J'adore ça !

Megan pose sa tête sur l'épaule de son frère. Ce dernier l'enlasse tendrement. Tous ces moments de complicité volés par l'égoïsme d'une femme irresponsable.

- Le père de Cameron a appelé aussi, pour me soûler avec la garde. Je pense que je vais prendre un avocat. Personne ne fera de mal à ma fille !

- J'en connais un très bon. Si tu veux je le contacte pour un rendez-vous ?

- Merci. Merci d'être là pour nous.

- J'aurais voulu en faire plus sœurette.

- On se regarde un film ? J'ai envie de revoir Pacific Rim !

- Encore ! Bon, c'est bien pour te faire plaisir. Toi et ton Idris Elba !

La jeune femme pouffe de rire. Dorian se réjouit de voir de la joie dans le regard de sa sœur. Ce ne sont plus des larmes naissantes qui font briller les yeux de Megan, mais bel et bien la gaieté.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 6 versions.

Recommandations

Défi
Alessya Monk
KARLITO tv chaud. - Butcher est salé, KARLITO est juteux ... dur choix entre les deux, j'opte alors pour le sandwich dont je serais la saucisse ! - Et sur cette croustillante et bien grasse plaisanterie, tu sors ! Lulu qu'est ce qui t'arrive ?? - Je ne sais pas SYSY ! J'en rêve toutes les nuits ! Il est beau, il est chaud, j'en suis dingo ! Ça me reprend !... - Tais toi, ça commence ! - Quoi ? - KARLITO tv chaud ! Tu viens d'en parler, mec ! - Pardon ? Mais c'est de lui que l'autre timbrée parlait ! Si elle commence à confondre série et réalité, la camisole n'est plus une recommandation, c'est une nécessité ! - Lulu, oublie. Tais toi ou je t'intègre dans ma collection de trophées ! C'est la nouveauté KarmaZone prime ! Tu vas adorer ! Shush ! Heureusement qu'on peut mettre sur pause ! SYSY le fêtard de la bande s'est entiché de la nouvelle série événement de l'une des chaînes les plus populaires au monde. Depuis la disparition de sa Maze adorée, Lulu la luciole infernale, aujourd'hui en dépression, squatte le QG de la M team. Le fiancé psychotique de Frozen EM, veille de près mais pas trop. Son tv chaud est plus important que tout, une addiction, une lubie, non... Une drogue dure !
100
96
41
20
Maxence Sardane
37° millénaire. Après des siècles de guerres et de retour à la barbarie, l'Homme a conquis l'océan des étoiles. Mais il n'est pas seul et les dangers sont nombreux.
Rika est une jeune humaine rebelle et réprouvée qui tente de survivre dans cet univers peuplé de créatures hostiles et de menaces diverses, sous la houlette d'un gouvernement totalitaire et excluant. Sa vie prend un nouveau tournant lorsqu'elle rencontre le mystérieux (et dangereux) Ren, seul survivant d'une espèce légendaire et portée disparue...
587
673
1704
600
jesuispasunerockstar

Sweet dreams are made of this, who am I to disagree...
La voix de Marylin Manson résonne dans la chambre de Sindy.
Marylin Manson, je l’écoute en boucle. La chanson Sweet dreams (1) fait partie de la bande originale de « La maison de l’horreur ». Dans ce film, un milliardaire transforme son manoir, un ancien hôpital psychiatrique, en parc d’attractions de l’horreur. Il convie des invités pour tester...
Je ne vais pas tout vous raconter, vous n’avez qu’à le télécharger. Sachez simplement qu’avec le reste de la bande, nous avons adoré.

«Some of them want to abuse you
Some of them want to be abuuuuuuuuuused.»
Sindy et moi connaissons les paroles par cœur. Sin imite super bien la voix de Marylin Manson, j'ignorais même qu'il était possible pour une fille de chanter comme lui.
Ah oui, petite précision, Marylin Manson est un mec. Son nom de scène est une référence à l’actrice Marylin Monroe et au tueur en série Charles Manson. Si c’est pas mignon ! Exubérant, provocateur, une voix d'enfer, je kiffe grave !
Pendant le solo de guitare, Sin et moi secouons la tête de haut en bas, nos cheveux noirs volent dans tous les sens.

Sindy est ma meilleure amie. Elle déteste ce prénom, elle préfère son surnom, Sin, qui signifie mal ou péché en anglais. Elle le revendique, il colle bien à l’image de sataniste que les gens lui donnent. Qu’ils imaginent ce qu’ils veulent , elle ne va pas les contredire. Sindy, ça rime avec...
une marque de chaussette !
Mais si, la pub à la télé : Cindy, les chaussettes ne se cachent plus.
Je comprends, à sa place, je préférerais Sin.

C'est une chouette fille, hyper affective, un peu trop peut-être. Elle fait toujours tout son possible pour me faire plaisir, me fait découvrir des tas de lieux sympas, me prête ses robes noires, ses bijoux et même ses New Rock(2). J’adore son look. Je m’habille comme elle, maintenant que je fais partie de la bande, et vu qu'elle me fournit la plupart de mes fringues.
Le maquillage aussi. Ce qui fait bien chier ma mère. La tête qu’elle a faite quand je me suis teint les cheveux en noir. Rien que pour cela, ça en valait le coup.
Ma mère n’aime pas que je me maquille ni mes nouveaux amis. Elle n’aime pas Marylin Manson non plus. Bizarre.

Au fait, j’ai oublié de me présenter. Moi, c’est Maélie.
Ravie de faire votre connaissance.


(1) à l'origine, c'est une chanson de Eurythmics
(2) marque de chaussure


1175
1346
1122
363

Vous aimez lire Alessya Monk ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0