Le scoop.

2 minutes de lecture

Il est sept heures. Des pancakes, des œufs à la coque, de la confiture de myrtilles et des Shamallows trônent sur la table de la cuisine. Dorian surveille le chocolat chaud dans la casserole. Sa petite recette personnelle : cannelle, zeste d'orange et un peu de piment. Megan entre en traînant des pieds, suivie d'une petite fille guillerette, enthousiasmée par le petit déjeuner préparé par son oncle adoré. La jeune femme embrasse son frère sur la joue et renifle le breuvage d'un air gourmand avant de s'asseoir devant le buffet matinal. Parish sert le chocolat chaud.

- N'abusez pas des chamalows ! s'exclame le jeune homme, heureux de retrouver enfin sa petite famille. Alors ma puce, l'école, ça se passe comment ?

- Ça va. Pas très intéressant, mais j'ai de bonnes notes, répond l'enfant la mine renfrognée.

- Elle s'ennuie ferme. Je pense lui faire sauter une classe, ajoute Megan en se servant un œuf. Et toi le boulot, toujours aussi pesant ?

Dorian hésite. Il repense à sa soirée au club. Vaughn, le judo, ce sentiment inattendu.

- Ça va mieux. Les psychopathes semblent s'être calmés. Un peu. Vaughn m'a recommandé de me détacher davantage. Je m'implique trop émotionnellement.

- Ce Vaughn a tout à fait raison. Un collègue ? Le consultant, c'est ça ?

- Oui.

- Au combat, ce gars est une bombe ! T'aurais à apprendre de lui, frangin.

Dorian rougit. Il se frotte le visage. Gêné.

- Qu'est-ce qu'il y a tonton Do ? Il te plaît ?

Le jeune homme, ouvre grand ses yeux, complètement soufflé par la réflexion de sa nièce de sept ans.

- Oh mon dieu, Cameron a raison, il te plaît ! Do ! Enfin, le dur à cuire tombe sa carapace ! Alors, raconte.

Les deux "femmes de sa vie" ont rivé leurs yeux sur un agent, totalement désarçonné. Le pauvre se sent comme un petit garçon en minorité face à des fillettes curieuses et avides de nouvelles croustillantes. Entre celle qui s'ennuie à l'école et l'autre ayant un besoin vital de se changer les idées après le harcèlement d'Irene, Dorian ne peut résister à la pression. Il tente, cependant, une esquive.

- Euh, non. Qu'est-ce qui vous fait croire un truc pareil ? Franchement j'ai pas le temps de m'enticher de qui que ce soit. En plus je dois m'occuper de vous !

- On est assez grandes tonton, on n'a pas besoin d'une nounou en plus !

- J'ajouterais même que TU as besoin qu'on s'occupe de toi "mon petit" !

- On se calme, bande de gamines !

- Ouais, complètement, lance Megan en engouffrant un pan cake, comme une sale gosse mal éduquée, le regard pétillant de curiosité. Raconte, ou on te torturera à coup de chatouilles.

- Haha, oui ! Torture de chatouilles !

Megan "en donne cinq" à sa fille, le regard complice.

- Il n'y a rien à dire les filles.

Parish gobe son chocolat chaud. La jeune femme le prend dans ses bras.

- On veut juste que tu sois heureux. Tu mérites tant.

Cameron fait le tour de la table et rejoint le "groupe de câlins".

Megan a emmené sa fille au travail. La petite est ravie d'apprendre la boxe. Dorian, perdu dans ses pensées, regarde le paysage défiler, par la fenêtre du bus. Comment-ont elles pu deviner ce qu'il s'était produit au club ? Le jeune homme avait peur qu'Aaron ait appelé Vaughn à consulter pour le dossier d'aujourd'hui. Il ne savait pas comment se comporter. En arrivant en salle de réunion, le jeune agent se surprend à chercher l'universitaire de Quantico et finit par ressentir une certaine déception en constatant son absence.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 6 versions.

Recommandations

Défi
Alessya Monk
KARLITO tv chaud. - Butcher est salé, KARLITO est juteux ... dur choix entre les deux, j'opte alors pour le sandwich dont je serais la saucisse ! - Et sur cette croustillante et bien grasse plaisanterie, tu sors ! Lulu qu'est ce qui t'arrive ?? - Je ne sais pas SYSY ! J'en rêve toutes les nuits ! Il est beau, il est chaud, j'en suis dingo ! Ça me reprend !... - Tais toi, ça commence ! - Quoi ? - KARLITO tv chaud ! Tu viens d'en parler, mec ! - Pardon ? Mais c'est de lui que l'autre timbrée parlait ! Si elle commence à confondre série et réalité, la camisole n'est plus une recommandation, c'est une nécessité ! - Lulu, oublie. Tais toi ou je t'intègre dans ma collection de trophées ! C'est la nouveauté KarmaZone prime ! Tu vas adorer ! Shush ! Heureusement qu'on peut mettre sur pause ! SYSY le fêtard de la bande s'est entiché de la nouvelle série événement de l'une des chaînes les plus populaires au monde. Depuis la disparition de sa Maze adorée, Lulu la luciole infernale, aujourd'hui en dépression, squatte le QG de la M team. Le fiancé psychotique de Frozen EM, veille de près mais pas trop. Son tv chaud est plus important que tout, une addiction, une lubie, non... Une drogue dure !
100
96
41
20
Maxence Sardane
37° millénaire. Après des siècles de guerres et de retour à la barbarie, l'Homme a conquis l'océan des étoiles. Mais il n'est pas seul et les dangers sont nombreux.
Rika est une jeune humaine rebelle et réprouvée qui tente de survivre dans cet univers peuplé de créatures hostiles et de menaces diverses, sous la houlette d'un gouvernement totalitaire et excluant. Sa vie prend un nouveau tournant lorsqu'elle rencontre le mystérieux (et dangereux) Ren, seul survivant d'une espèce légendaire et portée disparue...
587
673
1704
600
jesuispasunerockstar

Sweet dreams are made of this, who am I to disagree...
La voix de Marylin Manson résonne dans la chambre de Sindy.
Marylin Manson, je l’écoute en boucle. La chanson Sweet dreams (1) fait partie de la bande originale de « La maison de l’horreur ». Dans ce film, un milliardaire transforme son manoir, un ancien hôpital psychiatrique, en parc d’attractions de l’horreur. Il convie des invités pour tester...
Je ne vais pas tout vous raconter, vous n’avez qu’à le télécharger. Sachez simplement qu’avec le reste de la bande, nous avons adoré.

«Some of them want to abuse you
Some of them want to be abuuuuuuuuuused.»
Sindy et moi connaissons les paroles par cœur. Sin imite super bien la voix de Marylin Manson, j'ignorais même qu'il était possible pour une fille de chanter comme lui.
Ah oui, petite précision, Marylin Manson est un mec. Son nom de scène est une référence à l’actrice Marylin Monroe et au tueur en série Charles Manson. Si c’est pas mignon ! Exubérant, provocateur, une voix d'enfer, je kiffe grave !
Pendant le solo de guitare, Sin et moi secouons la tête de haut en bas, nos cheveux noirs volent dans tous les sens.

Sindy est ma meilleure amie. Elle déteste ce prénom, elle préfère son surnom, Sin, qui signifie mal ou péché en anglais. Elle le revendique, il colle bien à l’image de sataniste que les gens lui donnent. Qu’ils imaginent ce qu’ils veulent , elle ne va pas les contredire. Sindy, ça rime avec...
une marque de chaussette !
Mais si, la pub à la télé : Cindy, les chaussettes ne se cachent plus.
Je comprends, à sa place, je préférerais Sin.

C'est une chouette fille, hyper affective, un peu trop peut-être. Elle fait toujours tout son possible pour me faire plaisir, me fait découvrir des tas de lieux sympas, me prête ses robes noires, ses bijoux et même ses New Rock(2). J’adore son look. Je m’habille comme elle, maintenant que je fais partie de la bande, et vu qu'elle me fournit la plupart de mes fringues.
Le maquillage aussi. Ce qui fait bien chier ma mère. La tête qu’elle a faite quand je me suis teint les cheveux en noir. Rien que pour cela, ça en valait le coup.
Ma mère n’aime pas que je me maquille ni mes nouveaux amis. Elle n’aime pas Marylin Manson non plus. Bizarre.

Au fait, j’ai oublié de me présenter. Moi, c’est Maélie.
Ravie de faire votre connaissance.


(1) à l'origine, c'est une chanson de Eurythmics
(2) marque de chaussure


1175
1346
1122
363

Vous aimez lire Alessya Monk ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0