Trois garçons.

3 minutes de lecture

Il est six heures quinze. Megan prépare le petit déjeuner pour Cameron et Dorian.

- Bonjour sœurette, lance le jeune homme en lui faisant une bise sur la joue, puis se tournant vers sa nièce et la prenant dans ses bras : alors ma grande, prête pour une merveilleuse journée ?

- Oui mon tonton adoré ! S'écrie la petite, s'enroulant autour de son cou.

- Le petit déjeuner est servi !

Du pain grillé, du beurre, des œufs à la coque, du cheddar et une énorme théière trônent fièrement sur la table. Cameron et son oncle se jettent sur le festin tels des sauvages affamés.

- Bonjour la civilisation ! On se calme les goinfres ! s'exclame la jeune femme, amusée par la scène.

Bientôt la Noël et elle n'a toujours pas trouvé de cadeau pour son frère. Megan a mis assez d'argent de côté pour leur payer une croisière aux Caraïbes, mais le travail lui manque.

- Merci Megan !

Dorian prend sa soeur dans ses bras, ébouriffe la tête blonde de sa nièce, puis se dirige vers l'entrée, saisit son sac et son blouson et file à toutes jambes attraper son bus.

- Bon, Cameron. On va devoir te trouver une nounou, je dois bosser.

- Oh maman, je peux m'occuper de moi sans problèmes, j'ai bientôt huit ans.

- Non, il est hors de question que je te laisse rentrer seule de l'école. Comment je vais annoncer ça à ton oncle ?

- Tu ne lui as jamais dit que tu étais chasseur de prime ?

- Je ne voulais pas l'inquiéter.

Megan range la vaisselle, sa fille sort de table et se prépare pour partir à l'école. Quelques minutes plus tard, toutes deux sortent en silence, chacune perdue dans ses pensées.

Tout comme son frère, elle rêve d'un monde meilleur. Attraper les fugitifs semble un bon moyen de lui rendre justice. Cependant ses responsabilités de mère l'obligent à réfléchir à une option plus durable et surtout moins dangereuse. Megan pense s'orienter vers l'enseignement de disciplines de combat, comme le fait Carter.

Dorian arrive en avance. En entrant dans la salle de réunion il surprend le capitaine et le consultant en pleine conversation. Tous deux se tournent et le saluent. Le jeune homme leur serre la main en silence, se dirige vers la cafetière et remplit son mug. Il consulte le tableau et y trouve trois photos d'adolescents, de treize ans, environs.

- Mort par overdose ! S'exclame-t-il, le regard noir.

- Oui et toutes trois suspectes. Même mode opératoire. Ces gosses ont été assassinés et, accroche-toi mon garçon : violés, lance Levar, préoccupé.

Un an auparavant, Gunter Emerson, vendeur chez un concessionnaire automobile, a été appréhendé pour avoir harcelé des adolescents à la sortie du collège où était inscrit son fils de treize ans. L'homme purge une peine de prison à vie pour le viol et le meurtre de deux camarades de classe du jeune Kevin. Les preuves étaient accablantes et son ADN a été retrouvé sur les scènes de crime. Emerson avait agressé les deux enfants à un mois d'intervalle. Lors du procès de son père, Kevin a avoué avoir subi des attouchements. Affaire bouclée. Les bras croisés, l'air sombre, Aaron scrute les photos des adolescents, sachant parfaitement qu'ils n'ont pas enfermé un innocent à perpétuité. Carter suppose qu'Emerson a formé un "copycat" pour que son appel aboutisse à sa libération. Hartman et Berenton entrent. Le téléphone de Levar vibre. Après l'avoir consulté, il s'adresse à l'équipe.

- Daniella a un peu de retard. Casey, Dorian, rendez vous en prison, interroger Gunter Emerson, j'ai prévenu le directeur de votre venue. Vaughn, vous allez voir les familles des victimes quand Daniella arrive. Toi et moi on va chez le juge, dit-il en s'adressant à Karen Berenton.

- Les fêtes de fin d'année s'annoncent coton, lance "Ice Man" avant de partir.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Parker
Je suis toujours nulle en résumé, donc je vous laisse vous débrouiller avec le visuel et le titre.

Attention, romance de Noël à l'horizon. Vous voilà prévenus.
553
928
1231
322
Harmony de Flavigny
Munich, 1895. Aloïs von Salvard préfère au beau monde ses livres et ses traductions de grec. Mais quand un cousin invite la jeunesse aristocratique bavaroise à un bal pour fêter son retour au printemps, c'est l'occasion pour lui de redonner du lustre au blason familial terni par son père et de revoir « Ada », Adelaïde von Rosenfeld, cette jeune fille qui le désarçonne. La soirée les rapproche alors qu'elle prend un tour imprévu. Elle viendra bouleverser l'ordre de leur univers et ses implications s'enchevêtreront durablement et insidieusement à leur vie.

(Illustration : "Boy Reading Adventure Story" (1923) par Norman Percevel Rockwell)
861
1389
354
463
AspirantDanamon
Alors qu’elle vient de fêter ses 20 ans, Mahaut, une étudiante en gestion peu sûre d’elle, commence à rêver chaque nuit de Ramah, un monde inconnu, futuriste et plein de défis.

Quand sa mère, cheffe d’entreprise autoritaire, l’invite à apprendre le management auprès d’elle, Mahaut est ravie de trouver une échappatoire dans ses nuits passées à Ramah. Mais, confrontée à la violence du monde de ses rêves et aux desseins troubles de sa mère, elle devra déterminer qui elle est vraiment et vers quel idéal elle veut orienter son destin...
268
304
2011
370

Vous aimez lire Alessya Monk ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0