Nuits blanches.

3 minutes de lecture

Le visage de la femme se décompose sous ses yeux, Dorian a horreur d'annoncer aux familles le décès de leur proche, surtout lorsqu'il s'agit d'un enfant de treize ans. Le corps de l'adolescent a été retrouvé dans un squat, non loin du Lombard School, le collège du jeune Kévin. Une quatrième victime, sept jours avant la Noël, l'équipe est sous pression.

"Dean Hopper Jones, un braqueur de banque, recherché par la police depuis deux mois, rançon pour sa capture : douze mille dollars."

La fille de Levar est une jeune femme responsable qui garde les enfants depuis l'âge de quinze ans. Après son contrat, Megan change de profession. Un centre de jeune lui propose un poste d'entraîneur de boxe, pour un groupe d'adolescentes. Dorian ne voulait pas confier Cameron à n'importe qui. Lorsqu'il en a parlé à son patron, il ne se doutait pas que ce dernier lui apporterait la solution sur un plateau. Megan ne sait pas comment annoncer à son frère que, pendant les deux ans qui ont suivi son divorce, la jeune femme a été chasseur de prime, afin de subvenir à ses besoins, ainsi qu'à ceux de sa fille. Même si elle arrête, ils se sont jurés de n'avoir aucun secret l'un pour l'autre.

- Je peux lui dire, maman. Ça passera mieux si c'est moi qui lui raconte tout.

- Non, c'est une affaire d'adultes, tu n'as pas à soutenir une telle responsabilité. Je ne ferai jamais comme Irène. Non, jamais je ne me servirai de ma fille pour me dédouaner de ma lâcheté.

- Tu n'es pas lâche maman ! Tu attrapes les méchants !

- J'ai menti à mon frère, du moins je lui ai caché que je pratique une profession relativement dangereuse. Écoute ma puce, ne t'occupe pas de ça, ce soir je lui en parle. Je prépare un bon dîner et je louerai un film. Une soirée en famille fera passer la pilule et, à vrai dire, nous fera à tous du bien.

Megan embrasse sa fille sur le front. Alison Levar arrive dans vingt minutes, Cameron l'aime beaucoup. La petite court dans sa chambre chercher son carnet de dessin et ses crayons, puis prépare la table du salon à accueillir leur atelier bande dessinée. Étudiante en art, Alison s'est trouvé une partenaire à la hauteur, dans la personne d'une petite fille de sept ans. Depuis qu'elles vivent chez son frère, Megan voit sa fille renaître, même si cette dernière considérait le métier de sa mère comme une aventure passionnante, la jeune femme avait conscience que son enfant avait besoin d'un foyer stable.

À trois heures du matin Dorian et Vaughn travaillent encore sur l'affaire des adolescents assassinés. Le consultant découvre ce qui semble être une falsification de preuves dans le dossier du procureur. Lors du procès d'Emerson, l'accusation avait présenté de solides pièces à conviction, cependant Carter soupçonnait une intrigue. Donnant le dossier à Dorian, afin d'avoir un second avis, ce dernier met à peine deux minutes à découvrir la faille : un faux témoignage. Le jeune homme comprend pourquoi Jacob Graves, le directeur de la section, lui avait interdit de se rendre au tribunal, le forçant à prendre un congé. Aaron a refusé de participer à ce simulacre, cependant, c'est cette allégation qui a influencé la décision du jury. Le tueur et violeur d'enfants risque d'être relâché à cause de l'emportement d'un supérieur, la section frôlant la mise à pied, voire la dissolution.

- Tu devrais rentrer dormir, Dorian.

- Non, on doit trouver une solution. Aaron arrive bientôt, c'est à lui de voir quoi faire. Mais Emerson ne doit pas s'en sortir, il est coupable.

- D'accord. C'est forcément quelqu'un qui connait le dossier : avocat, greffier, procureur, juge, policiers... Tous sont suspects, tous pourraient copier le M.O.[1] de l'accusé. Mais quel intérêt de le faire sortir ? Chantage ?

- Son avocate. Il en a changé juste après son procès. Il a eu un an pour lui retourner le cerveau.

- Les victimes ont été violées post mortem. Avec un objet. Une femme peut, en effet, avoir agi. Tu as faison, c'est par là qu'il faut creuser.

Carter se lève et sert un café à son collègue. Dorian le remercie d'un geste de la tête. Vaughn sourit. Tous deux se replongent dans les dossiers.

[1] Mode Opératoire ou Modus Operandi.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 5 versions.

Recommandations

Virginie Favre
Il s'agit de la version corrigée et réécrite de l'œuvre déjà existante.

Attention, ce roman contient des scènes explicites de sexe et de violence.

Blanche est une vieille femme, née quelque peu avant la seconde guerre mondiale. Elle nous livre sa vie comme un dernier présent, avant de se retirer. Cette existence qu'elle pense banale va se révéler pleine de rebondissements et d'aléas déroutants, jusqu'à la fin. Mais quelle fin ?

Blanche est née dans mon esprit, vit sous ma plume et mourra au fil de votre lecture.
573
836
474
435
Harmony de Flavigny
Munich, 1895. Aloïs von Salvard préfère au beau monde ses livres et ses traductions de grec. Mais quand un cousin invite la jeunesse aristocratique bavaroise à un bal pour fêter son retour au printemps, c'est l'occasion pour lui de redonner du lustre au blason familial terni par son père et de revoir « Ada », Adelaïde von Rosenfeld, cette jeune fille qui le désarçonne. La soirée les rapproche alors qu'elle prend un tour imprévu. Elle viendra bouleverser l'ordre de leur univers et ses implications s'enchevêtreront durablement et insidieusement à leur vie.

(Illustration : "Boy Reading Adventure Story" (1923) par Norman Percevel Rockwell)
880
1399
355
463
AspirantDanamon
Alors qu’elle vient de fêter ses 20 ans, Mahaut, une étudiante en gestion peu sûre d’elle, commence à rêver chaque nuit de Ramah, un monde inconnu, futuriste et plein de défis.

Quand sa mère, cheffe d’entreprise autoritaire, l’invite à apprendre le management auprès d’elle, Mahaut est ravie de trouver une échappatoire dans ses nuits passées à Ramah. Mais, confrontée à la violence du monde de ses rêves et aux desseins troubles de sa mère, elle devra déterminer qui elle est vraiment et vers quel idéal elle veut orienter son destin...
277
320
2190
370

Vous aimez lire Alessya Monk ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0