Merry Christmas.

2 minutes de lecture

Cameron pose les deux boîtes sous le sapin et court dans la cuisine chercher le chocolat chaud.

- Dorian, il faut que je te parle d'un truc important.

- Balance, vu ma semaine, je suis vacciné contre les mauvaises nouvelles.

- Ce n'est pas ce qu'on peut appeler... Bref, à l'essentiel. Autrement je ne vais pas y arriver.

Megan prend une grande bouffée d'air.

- Pendant deux ans, j'ai été chasseur de primes. Juste après le divorce il a fallu que je trouve une solution rapide. Voilà.

- Je m'en doutais un peu sœurette. C'est triste que tu aies cru bon me le dissimuler... Tu chasses encore ? S'inquiète le jeune homme.

- Non, non. J'ai trouvé un job d'entraîneur de boxe.

- C'est bien, ça. On ne se cache rien, mais on n'a pas à se dire tout. Tu as le droit d'avoir ta sphère privée.

La jeune femme s'adosse au mur. Son regard s'assombrit.

- Tu es ma seule famille Do. Toi et Cameron. Je n'ai personne d'autre. Je tiens à être toujours honnête avec toi. Avec vous deux.

- Ce n'est rien. Tu boxes, j'y crois pas ! Là, je t'en veux. On aurait pu chauffer le ring ensemble, lance-t-il en riant. Quand je t'ai vue l'autre soir, au club...

Megan rit à son tour.

- C'est mieux Megan, garde le sourire, lance le jeune homme en lui donnant un faux coup de poing au menton.

Ils se rendent au salon. Cameron les attend avec le chocolat chaud : trois mugs et un gros thermos, posés sur la table basse.

- Ce soir on regarde Love Actually, s'exclame la petite, brandissant la télécommande.

Dorian regarde sa sœur.

- Soyons fous.

La petite famille s'enroule dans un énorme plaid, savourant un bon cacao à la cannelle, décoré de mini-chamallows.

Le lendemain matin, la maisonnée s'éveille sur une mélodie enjouée d'ABBA. Cameron s'est levée avant tout le monde et a sorti les vieux vinyles de son oncle : un petit héritage de sa mère. Dorian et Megan sont demi-frère et sœur, du même père.

James Parish, ouvrier en bâtiment épouse Shauna Connelly, médecin urgentiste à l'hôpital de Belfast. Après la naissance du petit Dorian, en 1987, la famille emménage à Londres. Il a six ans quand ses parents divorcent. James épouse Irene Kurchenko, une immigrée russe. Megan naît en 1996. Un weekend sur deux, le père a la garde de son fils. Dorian s'attache à sa petite sœur. En 2002, James Parish décède. Irene et sa fille déménagent aux États-Unis.

Cette séparation, le jeune homme n’a jamais pu s’en remettre.

Megan émerge de la chambre où elle dort avec sa fille, se frottant les yeux. Cameron l'accueille en sautillant et l'entraîne à danser. Dorian sort de la cuisine un plateau en mains.

- Pancakes et confiture de myrtilles !

- Chouette ! s'écrie l'enfant, levant les bras au ciel. Et le thé ?

- Il arrive, annonce le jeune homme en faisant une bise à sa sœur.

- Je vais prendre une douche, vite fait, lance-t-elle à son frère en lui répondant par la même.

Dorian va chercher le thé à la cuisine puis le pose à côté du plateau de pancakes. Cameron, n'ayant plus de partenaire de danse, se jette sur son oncle. Ce dernier la soulève pour l'emporter dans une valse improvisée. Megan sort de la salle de bain. Elle s'attendrit devant cette jolie scène de complicité. Cette année, la Noël ressemble enfin à une vraie fête de famille.

Un foyer pour trois enfants de l'infortune.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 7 versions.

Recommandations

Yaëlle
Alors que le royaume dont elle doit hériter est sur le point d'être envahi, Alandrie hésite à accepter les conditions du roi ennemi pour obtenir une trêve.

Accompagnée de son ami Mistik, un oiseau bavard tout droit sorti d'un conte Disney, la jeune princesse tente de naviguer entre devoir, amours et soif de vengeance... en sachant très bien que tout ne sera pas compatible.

C.V

Ce texte est un gros mélange de genres, mais disons qu'il s'agit d'une romance young adult, avec une pointe de magie et quelques personnages décalés... ;)
120
246
578
116
jesuispasunerockstar

Sweet dreams are made of this, who am I to disagree...
La voix de Marylin Manson résonne dans la chambre de Sindy.
Marylin Manson, je l’écoute en boucle. La chanson Sweet dreams (1) fait partie de la bande originale de « La maison de l’horreur ». Dans ce film, un milliardaire transforme son manoir, un ancien hôpital psychiatrique, en parc d’attractions de l’horreur. Il convie des invités pour tester...
Je ne vais pas tout vous raconter, vous n’avez qu’à le télécharger. Sachez simplement qu’avec le reste de la bande, nous avons adoré.

«Some of them want to abuse you
Some of them want to be abuuuuuuuuuused.»
Sindy et moi connaissons les paroles par cœur. Sin imite super bien la voix de Marylin Manson, j'ignorais même qu'il était possible pour une fille de chanter comme lui.
Ah oui, petite précision, Marylin Manson est un mec. Son nom de scène est une référence à l’actrice Marylin Monroe et au tueur en série Charles Manson. Si c’est pas mignon ! Exubérant, provocateur, une voix d'enfer, je kiffe grave !
Pendant le solo de guitare, Sin et moi secouons la tête de haut en bas, nos cheveux noirs volent dans tous les sens.

Sindy est ma meilleure amie. Elle déteste ce prénom, elle préfère son surnom, Sin, qui signifie mal ou péché en anglais. Elle le revendique, il colle bien à l’image de sataniste que les gens lui donnent. Qu’ils imaginent ce qu’ils veulent , elle ne va pas les contredire. Sindy, ça rime avec...
une marque de chaussette !
Mais si, la pub à la télé : Cindy, les chaussettes ne se cachent plus.
Je comprends, à sa place, je préférerais Sin.

C'est une chouette fille, hyper affective, un peu trop peut-être. Elle fait toujours tout son possible pour me faire plaisir, me fait découvrir des tas de lieux sympas, me prête ses robes noires, ses bijoux et même ses New Rock(2). J’adore son look. Je m’habille comme elle, maintenant que je fais partie de la bande, et vu qu'elle me fournit la plupart de mes fringues.
Le maquillage aussi. Ce qui fait bien chier ma mère. La tête qu’elle a faite quand je me suis teint les cheveux en noir. Rien que pour cela, ça en valait le coup.
Ma mère n’aime pas que je me maquille ni mes nouveaux amis. Elle n’aime pas Marylin Manson non plus. Bizarre.

Au fait, j’ai oublié de me présenter. Moi, c’est Maélie.
Ravie de faire votre connaissance.


(1) à l'origine, c'est une chanson de Eurythmics
(2) marque de chaussure


1299
1465
1176
379
andraroc
Je m'appelle Jade Meyer, c'est une des rares choses dont je suis certaine. A 33 ans, je n'ai pour souvenir que quelques miettes de mon passé et des dix années d'internement en établissement psychiatrique.
A présent, je croyais devoir me faire une raison et tenter de vivre malgré la frustration et les questions sans réponse. Ça, c'était jusqu'au soir, où cet inconnu a téléphoné, où cette voix m'a glacé littéralement le sang.
L'obscurité de mes peurs enterrées me rattrape à chaque seconde et ébranle mon amnésie.
Seulement, suis-je vraiment prête à découvrir la vérité ? Mais surtout, serais-je capable de vivre avec aujourd'hui ?
51
104
259
137

Vous aimez lire Alessya Monk ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0