15

3 minutes de lecture

Luc prend sa petite fille contre lui.

- Regarde. Ma vie s'en va avec les pierres, ma vie s'épanche dans les pages que le vent emporte. Lucie, qu'est ce que nous avons fait, qu'est ce que nous te léguons ? Et tes enfants que je ne verrai pas, que connaîtront ils de ce monde ?

La jeune fille se tait. Elle regarde abasourdie. Il est trop tôt pour qu'elle ressente la douleur. Et puis il y a Jérôme.

Lucie, continue Luc je crois qu'il va falloir que tu songes à ton avenir.

Ça veut dire quoi ?

Mais le grand-père n'ajoute rien.

Jérôme.

Le vieil homme prend Jérôme par l'épaule et le conduit à l'écart du petit groupe trop fatigué pour se préoccuper d'eux. Seule Lucie suit les deux hommes du regard. Papi tourne le dos à sa petite fille.

- Je ne veux pas qu'elle puisse lire sur mes lèvres ou dans mes yeux. Et toi mets toi de profil. Elle ne verra pas ton regard non plus. Je la connais. Elle est très observatrice... Jérôme tu es un bon gars. Je t'apprécie.

Luc pose son bras sur l'épaule de son interlocuteur avec l'affection d'un père. Le jeune homme s'en émeut.

Tu es des nôtres à présent. Je vais être direct. On a tous compris. Il y a quelque chose entre toi et ma petite fille. Ne dis pas le contraire, c'est écrit sur ton front et sur le sien aussi. Les livres sont complices mais bon l'amour se dénonce tout seul. Il n'aime pas l'anonymat. Il faudra que tu fasses bien attention à elle. Je te la confie.

Tu me la quoi ...c'est à dire ?

Je crois que tu as très bien compris. Elle est jeune, elle n'a rien à faire avec nous maintenant. Nous sommes une entrave à son avenir. Elle voudra nous suivre par amour plus que par conviction. Ton monde l'attire. Il est plein de jeunes gens, c'est normal.

- Pourquoi ? Qu'est ce que ça veut dire ? Et Lucie dans tout ça, qu'est ce qu'elle va penser ? Elle va être malheureuse, vous êtes sa famille.


- Lucie est au jus. On pourrait lui demander son avis non ? La voix de la jeune fille surgit dans le dos de Bernard. J'allais pas attendre bien sagement qu'on m'appelle.

- Mais je te l'ai suggérée il y a quelques jours, tu n'as voulu rien entendre. Tu as fait la sourde oreille. Et puis mon enfant, je veux m'assurer que Jérôme est d'accord. Jérôme ?

Jérôme demeure pensif. Lui n'a rien vu venir. Il était sur son nuage, sous le charme de sa compagne et carrément fasciné par l'endroit. S'il s'attendait à ça ! Ça change tout. Lucie avec lui dans le numérique. Super mais inquiétant aussi.

–Pas l'temps genre oui heu Lucie faut qu'je vois, pense-t- il, Lucie aimera pas et puis j'la kiffe.  Ok pour wam. Et toi Lucie ?

Lucie sait déjà de toute façon. Elle a tourné et retourné tous les pans de l'alternative dans sa tête, ressassé maintes fois la proposition de son grand-père. Elle a peur. Papi ne sera plus là à ses côtés. Elle gagne Jérôme et un nouveau monde, ça c'est super mais elle perd tout ce qu'elle aime ici. Son enfance aussi, ses souvenirs, ses compagnons, les livres, le groupe dont elle est la mascotte, les jeunes des anciens quartiers, dispersés hors de la ville, elle ne sait où. Il lui restera quoi de son ancienne vie. Au début tout reposera sur Jérôme.

Faut qu't'assure lui dit-elle, j'suis grave nulle en téci. Mais pourquoi je peux pas tout avoir, toi Jérôme et toi mon papi avec tes livres et puis Maud et puis Ber puis Le Geek puis.... pourquoi... On viendra vous voir souvent. Dis nous où vous irez papi.

Mais papi ne répond pas, regarde la jeune femme avec tristesse, lui caresse doucement la main de sa main parcheminée.

Tu sais bien pourquoi Lucie. C'est écrit sur mon visage, ça se lit dans ma démarche, ça se crie ici et demain ce sera le dernier acte. Nous le savons tous, de la moindre petite pierre de notre chère ville à la moindre parcelle de notre peau d'homme ou de femme. C'est la fin pour nous. Tu es notre mémoire et nous y déposons tout ce que nous sommes et surtout ce que nous avons été. Nous avons réfléchi à ce que nous devions te laisser. Tu vois cette petite valise. Elle contient ce qui nous a paru être le nectar de notre civilisation. Il y a dedans des livres qui te sont très chers. Tu les feras connaître à ton ami. C'est notre legs. Quelques reliques choisies, des bouts de nous.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Vous aimez lire jomo ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0