Les supporters du Barça

2 minutes de lecture

Aujourd’hui, j’ai envie de vous régaler d’une petite histoire linguistique qui m’amuse beaucoup. Les supporters du Futbol club Barcelona s’appellent des « Culer » (à prononcer coulé au singulier et couléss’ au pluriel, avec accentuation sur le « lé »). Si vous cherchez ce mot dans la plupart des dictionnaires, c’est l’unique définition du mot que vous trouverez.

Il existe pourtant un autre sens, que l’on trouve parfois, qu’on donne pour dialectal (en catalan, ce n’est pas aussi péjoratif qu’en français, mais bon, quand même un petit peu), où culer signifie sodomite. Il vient bien sûr de cul, de même sens qu’en français.

La disparition de cette deuxième historiquement la première, acception du mot, d’abord dans les dictionnaires, puis progressivement de la langue parlée, est évidemment due à la montée en puissance du Barça et à la volonté de ne pas traiter la foule nombreuse des supporters d’enculés.

Quand la linguistique rejoint la bienséance sociale. Le politiquement correct est loin d’être un phénomène récent.

Mais comment est-on passé d’un sodomite à un supporter de foot ?

Tout simplement parce que le premier stade était une structure peu élevée et la dernière rangée de spectateurs s’asseyait tout en haut, sur la palissade. Vu de l’extérieur, les passants voyaient donc le dos et les fesses de ces supporters, et le bon sens humoristique populaire eut vite fait de désigner cette rangée de culs du mot cité plus haut.

J’ai trouvé une photo :

https://www.sapiens.cat/preguntes-i-respostes/per-que-als-seguidors-del-barca-se-ls-anomena-culers_13851_102.html

L’histoire en elle-même est intéressante, mais l’histoire du mot avec la disparition du sens originel m’amuse plus.

En réaction, certains ont cherché à inventer une autre étymologie et ont prétendu que c’est parce que le stade a été construit sur un ancien champ de choux. Col en catalan, qui aurait donné coler, homonyme du premier, le O non accentué se prononçant ou en catalan.

Cette explication est bien entendu tirée par les poils de cul et d’une totale mauvaise foi, mais date sûrement d’une période de flottement où le vrai sens du mot était encore bien répandu.

Bref, si vous connaissez un supporter du Barça (il y en a des millions dans le monde, ce qui est pour moi quelque chose de complètement incompréhensible, étant allergique au football, pas en tant que sport, mais à tout ce qui tourne autour), vous pourrez lui expliquer ce qu’il est réellement…

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Xavier Escagasse ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0