Face à fesses

de Image de profil de ArpègeArpège

Apprécié par 2 lecteurs
Image de couverture de Face à fesses

Lui :
Elle était aussi belle de fesses que de face... Alors fébrilement je m'approche et faisant fi des phrases formelles...
Je claque doucement mais sans hésitation ses fesses, elle se cambre en feulant comme pour me reprocher ma douceur puis elle me regarde en souriant ...
Et je lis dans ses yeux qu'elle m'encourage à la fesser plus franchement.
Elle :
Peut-être avais-je d'abord senti les regards de cet homme comme des petits coups de fouet sur mes fesses, ces regards qu'il m'avait tendrement offerts.
Lui :
Son regard fixe et sa voix légèrement tremblante d'excitation ont eu raison de moi.
Ma respiration s'accélère et sans dire un mot, je la prends par la main et l'emmène jusqu'au fauteuil le plus proche et sans même que j'ai besoin de dire un mot, elle s'allonge en travers de mes genoux ...
Elle :
Je ne pouvais plus jouer de mon regard ou continuer à le chercher.
Mon coeur se mit à battre comme un animal face a son prédateur.
Mais j'avais fait mon choix... Et ce sentiment de peur se dissipa lorsque son regard attrapa le mien.
Lui :
Je lui souris doucement, je ne dis rien, j'attends qu'elle parle, qu'elle dise ses sensations, ses attentes.
Elle :
Je sens combien il tente de m'amener à lui, à me soumettre de moi-même en me « forçant » à demander…
Alors la peur s'estompe pour céder à d'autres sentiments et sensations jusque-là inconnus.
Lui :
La contempler couchée au travers de mes genoux, sans qu'elle puisse me voir ni savoir ce que je regarde est une sensation exaltante, et même excitante…l'odeur de son parfum m'enivre...
doucement en effleurant sa peau,
je remonte sa robe sur ses fesses tendues et c'est presque fébrilement que ma main se pose doucement sur sa peau...
Je ne bouge plus, laissant ma main recouvrir son postérieur, sentant sa chaleur au travers de sa culotte.
Elle :
Monsieur, cessez de jouer ainsi, ne me laissez pas dans cette posture gênante sans rien dire, sans rien faire.
Lui :
La douce chaleur qui émane de son derrière me réchauffe du creux de ma main au repli de mon âme,
qui soudainement s'embrase de tant de sensualité et de confiance offerte...
Je fais glisser mes mains sur ses jambes, j'apprécie la douceur de sa peau en remontant sur ses fesses ...
Je m'amuse à faire des aller-retour de ses fesses à ses cuisses, puis remontant jusqu'à ses reins,
jouant furtivement avec le tissu qui la protège encore…
Elle :
Sa douceur perverse m'excite, je me sens mouiller malgré moi, je crains qu'il ne s'en aperçoive…
Non, c'est faux, j'ai très envie qu'il se rende compte dans quel état il me met…
Je n'ose pas lui demander de me déculotter…
Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

Joute imaginéeChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0