Chapitre 13

20 minutes de lecture

Alaska, automne 1995

Cher Jacques,

Je t'écris cette lettre depuis la chambre du Premier Alpha. Comme tu le sais peut être déjà, j'ai gagné la place de Premier Alpha il y a une semaine. En parcourant cette maison avec ma famille, cette maison qui fut la tienne il n'y a pas si longtemps que ça. Cette maison qui devrait toujours être la tienne encore aujourd'hui. Personne ne mérite cette position plus que toi, pas même moi. Je sais que tu parles de moi en termes élogieux. Tu m'appelle ton mentor, pourtant je ne suis pas beaucoup plus âgé que toi. Peut être que tu enviais mon poste d'Alpha de New-York. Je me souviens encore des semaines que toi et ton fils, Adam ont passé auprès de nous. Tu m'appelle ton mentor, mais c'est toi qui m'a inspiré, sans même t'en rendre compte. Tu as un talent Jacques. Un talent que tu ne soupçonne pas. Tu as le don d'inspirer les gens autour de toi. Tu peux tirer le meilleur de chacun d'entre nous avec juste une petite tape derrière la tête. Et Adam aussi a ce talent, ainsi que Daniel et probablement Maria que je n'ai jamais rencontré. Vie comme tu l'entends, élève tes enfants pour qu'il devienne des hommes, des loups capable de changer le monde dans lequel nous vivons. En temps que Alpha de la Meute Première, je ferai tout ce qui est de mon possible pour ouvrir la voie aux changements à venir. Tu m'as ouvert les yeux. Tu as inspiré mon nouveau rêve, Jacques, mon ami. A moi de le protéger aujourd'hui et demain.

J'espère te revoir un jour,

Maximilien Gentry,

Premier Alpha.

Un peu plus de trois semaines étaient passées à la vitesse de l'éclair depuis que Daniel avait présenté Micah à la meute en tant que compagnon de l'Alpha. Une fois la nouveauté de la nouvelle passée, la vie avait repris son cours tranquille dans la petite ville de Oaktree. La meute et sa famille étant maintenant de son homosexualité et de l'existence de Micah, les deux n'avait plus besoin de se montrer prudent, et Micah passait la majeur partie de son temps chez Daniel. Celui ci lui avait même fait de la place dans son armoire et dans sa salle de bain. Malgrés tout, aucun des deux hommes n'avait proposé qu'ils vivent ensemble, de façon officielle, et Micah continuait de payer son loyer. Tout avait été si rapide entre eux, et avec les bouleversements survenus lors du mois passé, Micah préférais garder un endroit où il pouvait se réfugier, être seul de temps en temps. Même si parfois, il se sentait plus à l'aise et à la maison chez Daniel que chez lui.

Micah avait aussi ramené de chez lui des dizaines de livres sur l'ADN animal et les différence avec les humains. La pleine lune avait eu lieu deux jours auparavant et Daniel avait réussi à obtenir des échantillons de l'ADN de Lucie et de Bella en pleine transformation. Comme le mois précédent, Daniel l'avait rejoint à l'aube, secoué par ce qu'il venait de vivre. Micah l'avait réconforté du mieux qu'il le pouvait, avant de le mettre au lit. Il avait veillé sur lui, le temps qu'il s'endorme et puis il avait pris les échantillons pour les amener directement au laboratoire. Micah avait appelé Nicolas depuis sa voiture et l'autre chercheur l'avait rejoint une petite heure plus tard. Les deux hommes avaient passé les quarante-huit heures suivante enfermé dans un laboratoire de PharTap afin d'essayer de comprendre ce qu'il avait sous les yeux. Micah ne sortant que pour aller travailler.

Lorsque Daniel rentra, il fut ravi de voir que Micah était enfin sortit de ce laboratoire de malheur. Bien sure, il était content que Micah s'implique autant dans les recherches, mais l'homme lui avait terriblement manqué, et il ne dormait pas aussi bien sans la présence de son compagnon auprès de lui. Daniel trouva Micah assis en tailleur sur le lit de la chambre principale. Il sortait visiblement de la douche car il ne portait qu'un bas de survêtement et il avait les cheveux encore humide, une serviette négligemment passé autour de son cou. Daniel s'approcha doucement de Micah, s'asseyant derrière lui alors que Micah le saluait d'un sourire tout en fossette. Récupérant la serviette, Daniel posa ses lèvres sur l'épaule de Micah avant de commencer à frictionner ses cheveux pour les sécher.

— Tu m'as manqué dit simplement Daniel. Il n'y avait aucun reproche dans sa voix, il énonçait juste un fait.

— Tu m'a manqué aussi P'tit Loup, mais ça en valait la peine répondit Micah en se retournant pour s'assoir face à Daniel, divers livres et documents toujours éparpillés autour de lui.

— Vous avez trouvé quelque chose demanda Daniel curieux.

Le visage de Micah s'illumina à cette question.

— On a trouvé beaucoup de chose! Les échantillons que tu nous as ramené ont été super utils.

— Tu m'explique lui demanda gentiment Daniel en faisant un geste vague de la main en direction des documents en vrac sur le lit.

— Je peux essayer lui répondit Micah, une lueure malicieuse dans le regard. Daniel lui fit les gros yeux et Micah rit avant de commencer :

— Tu te souviens de la dernière fois, j'avais trouvé une anomalie dans l'ADN des métamorphes, un composant qui n'est ni humain ni loup?

Daniel hocha la tête, jouant avec les doigts de Micah.

— J'étais sûre d'avoir déjà vu ce genre de composants, et j'avais raison. C'est un mixte entre des composant que l'on retrouve chez les lézards et chez les poissons hermaphrodites protogynes.

— Des poissons quoi? l'interrompit Daniel.

— Des poissons hermaphrodites protogynes, c'est à dire des poissons qui sont capable de changer de sexe plusieurs fois au cours de leur existence. Le point commun entre les lézards et ce genre de poisson est une capacité à changer son corp, comme les métamorphes peuvent changer de forme. Je ne suis pas encore sûre d'où vient la forme de loup, mais je m'intéresserais à cette question plus tard je pense.

— Vous avez trouvé autre chose? s'étonna Daniel.

— Oui, et c'est d'ailleurs cette découverte qui est la plus intéressante. Une fois qu'on a réussi à identifier ce composant mystère, on a regardé ces effets sur les cellules, et à plus grande échelle. Comme les autres composants présent chez l'homme, ce composant est présent dans toutes les cellules du corps du métamorphes mais seulement certaines sont actives, par exemple celle qui servent à améliorer l'odorat où autre. Mais à ce point, il se passe exactement la même chose chez un loup sain que chez un loup malade. En revanche, lors de la transformation, toutes les cellules servant à la transformation en loup, c'est à dire les trois quart environs, s'illumine littéralement chez un individu malade. En fait les cellules loup ne sont pas reconnu par le corp humain qui commence à les attaquer pour se défendre contre le corps étranger, c'est exactement comme pour un rejet lors d'une greffe d'organe. Sauf que l'organe en question c'est la quasi-totalité du corps. C'est pour ça que la transformation est aussi douloureuse et ça explique aussi le vieillissement prématuré des organes et donc pourquoi les malades meurent plus jeunes que la normale.

Daniel avala sa salive difficilement, il avait les yeux qui le picotait et le coeur qui battait la chamade. Il n'avait pas tout compris des explications de Micah, mais il en avait compris suffisamment : Micah avait trouvé l'origine de La Fièvre Grise. Il ne savait pas pourquoi cette maladie existait, mais il savait comment. C'était un pas immense. Connais ton ennemi. La Fièvre Grise avait toujours été inconnue, c'est l'une des raisons qui la rendait si terrifiante. En moins d'un mois, Micah lui avait donné plus qu'en plusieurs année de recherche.

— Est ce que tu as trouvé comment la guérir?

Micah fronça les sourcils.

— Non, c'est ce sur quoi je travail maintenant que je sais contre quoi nous nous battons. Dans le cas d'un rejet, lors d'une greffe d'organe, la seule solution est de retirer le corps étranger et d'en chercher un autre. Mais dans ce cas là, si on enlevait toutes les cellules je ne pense pas que le métamorphe survivrait à l'opération. Non, je dois trouver un moyen de bloquer les cellules de transformations sans que le reste du système en souffre.

Daniel embrassa Micah sur la bouche avant que celui ci ne puisse continuer sur sa lancée.

— Tu as en a déjà fait beaucoup mon coeur. Tu as le droit de te reposer aussi.

Micah lui sourit.

— Juste une dernière petite chose….Micah s'arrêta, pas certain de la manière dont il devrait formuler sa requête.

— Euh….Est ce que tu pourrais te transformer en loup...pour moi? demanda t il enfin.

— Tu es sure de toi. Tu ne vas pas t'enfuir en courant? demanda Daniel après un instant de réflexion, mi-sérieux, mi-blaguant.

Micah hocha la tête, rassembla ses papiers pour faire de la place sur le lit et regarda Daniel.

— Tu veux dire que tu veux que je me transforme ici? Et maintenant? demanda Daniel amusé par l'enthousiasme de son partenaire. Quand Micah lui répondit par l'affirmative, il ne perdit pas une seconde et se transforma d'un mouvement fluide en loup, sous les yeux ébahis de Micah. Une fois la transformation terminé Daniel s'assit tranquillement au bout du lit, le regard sur Micah, attendant tranquillement qu'il se remette du choc. Au moins il ne hurlait pas et il ne s'enfuyait pas.

— Wow...fut le seul mot que pu dire Micah à la vu de son amant se transformant en loup sous ses yeux. Un instant il se perdait dans le regard vert de l'homme qu'il aimait et une seconde plus tard, les yeux vert avait été remplacé par des prunelles mordorées. Une fois qu'il se fut remis du choc, Micah tendit doucement la main vers la tête du loup. Tous ses instincts lui hurlait de courir, mais son coeur lui disait qu'il était en sécurité. Il ne risquait rien. Daniel ne lui ferait pas de mal. Enfin sa main effleura la fourrure douce et épaisse de la bête assise sur son lit. Dès que sa main entra en contact avec l'animal, celui ci mit d'office sa tête sous la main de Micah, demandant à être caressé. Micah rit et se mit à gratouiller les loup derrière les oreilles et sous le menton. Le loup soupira de bonheur et ferma les yeux, sa tête reposant totalement dans la main de Micah.

— Te gêne pas P'tit Loup, fait comme chez toi.

Ce fut la mauvaise chose à dire car dès que les mots eurent quittés la bouche de Micah, le loup se jeta sur lui, les pattes avant sur ses épaules le plaquant sur le lit avant de commencer à lui lécher dynamiquement le visage de sa grande langue rapeuse.

— J'avais oublié, on est chez toi rit Micah, tentant vainement de repousser le loup, qui ne semblait pas vouloir s'arrêter de le léchouiller.

Finalement, le loup sembla le prendre en pitié car il s'allongea à ses côtés, les pattes sur le museau, suivant chaque mouvement de Micah avec attention. Profitant de l'occasion, Micah se saisit d'un livre qu'il ouvrit à la page d'un schéma anatomique d'un loup, d'une feuille et d'un stylo.

— Bon, p'tit loup, je vais avoir besoin de ton aide dit Micah se sentant toujours légèrement bête de parler à un loup. Il parlait souvent à ses patients à la clinique, mais la situation actuelle était légèrement différente. Le loup leva la tête et redressa les oreilles, encourageant Micah à poursuivre. Il s'éclaircit la gorge en toussant un peu.

— Je voudrais essayer de comparer de schéma de loup à un métamorphes, voir si il y a certaines petites différences ou si vous êtes vraiment totalement semblable au loup.

Ayant reçu un reniflement comme réponse, qu'il jugea positif, de la part du loup, Daniel commença ses explorations.

Il examina le loup sous toutes ses couture, du bout du museau jusqu'au bout de la queue, en passant par les dents, les griffes, le ventre...Il évita juste la zone des organes génitaux car c'était vraiment trop bizarre. Le loup se laissa faire, aussi docile qu'une marionnette, se mettant sur le dos, sur le ventre, sur le côté, assis, debout, au moindre mot de Micah. Celui ci ne pouvait d'ailleurs pas s'empêcher de penser que si tous les animaux qu'il devait examiner était aussi sage, son travail serait beaucoup plus simple. Mais bon, ce grand loup tranquille n'était pas vraiment un loup, c'était Daniel.

Après une heure d'examination attentive, le loup commença à gigoter avant de se diriger vers la porte de la chambre qui était resté ouverte. Le loup regarda en arrière, comme pour demander à Micah de le suivre, et se dirigea vers le jardin de derrière. Sans une hésitation, Micah se dirigea dehors à son tour, pour trouver Daniel en pleine exploration d'un buisson, toujours sous sa forme lupine. En entendant Micah arriver, le grand loup vivolta et se mit à courir autour de Micah en poussant de joyeux jappement. Contaminé par la joie simple de son amant, Micah se mit à rire et à courir, forçant le loup à lui courir après. Micah n'avait aucune de gagner, mais c'était amusant et assez rafraîchissant de jouer comme ça avec Daniel. Il avait l'impression d'avoir passé une autre étape dans leur relation et pas n'importe quelle étape. Connaître le loup, c'était apprendre à propos d'une partie de Daniel dont il n'avait jamais été proche.

Fatigué par leurs jeux, Micah finit par s'assoir sur la terrasse, en sueur et essoufflé. Le grand loup sombre le rejoignit rapidement et s'assit à ses côtés. La bête était à peine essoufflé et Micah pouvait le voir regarder la fôret avec un regard envieux. Micah s'étira et dit au loup.

— Je vais aller prendre une douche et préparer le dîner, pourquoi tu n'irais pas faire une balade en attendant?

Le loup le regarda un moment, puis il lui donna un grand coup de langue sur le nez avant de disparaître dans les sous-bois.

Daniel ne pouvait pas s'empêcher de sourire de toutes ses dents pointues en parcourant la forêt librement. Il n'allait pas rester longtemps dehors, Micah l'attendait. Mais cela n'avait pas d'importance. Le fait que Micah demande à voir son autre forme avait ôté un grand poid de sa poitrine. Un poid dont il n'avait même pas conscience jusqu'à qu'il parte. Car il y avait une différence entre savoir et voir. Micah savait qu'il était un métamorphe et il l'acceptait. Mais pouvoir se transformer librement en loup, pouvoir jouer avec Micah de cette façon...Daniel n'aurait jamais pu en espérer autant. Et pourtant.

Une heure plus tard, Daniel se tenait dans l'encadrement de la porte de sa cuisine. Il s'était transformé en humain en revenant de sa course dans les bois et il avait juste pris le temps d'enfiler un bas de pyjama et un tee shirt ample. Il observait maintenant le magnifique dos de Micah tandis qu'il faisait revenir des oignons en sifflotant doucement. Daniel adorait être sous sa forme de loup, mais pour une fois, il ne regrettait absolument pas son retour dans le monde humain. Il avait aimé partager ce moment avec Micah, mais il voulait aussi lui faire des choses qu'il ne pouvait pas faire sous sa forme de loup. Comme s'avancer dans la cuisine et enlacer son amant, son dos contre son ventre. Il ne pouvait pas embrasser sa nuque offerte et il ne pouvait pas goûter la sauce bolognaise sur le doigt de Micah.

Une fois le repas terminé, les deux hommes retournèrent dans la chambre de Daniel et s'allongent paresseusement sur le lit, s'embrassant doucement. Toutefois, ce soir, l'esprit de Daniel n'était pas au cochonnerie et Micah le sentit. Il s'arrêta d'embrasser Daniel et posa son menton sur la poitrine.

— Tu veux m'en parler, p'tit loup?

Daniel caressa les cheveux de Micah.

— J'ai des problèmes avec la meute voisine répondit il simplement, laissant le choix à Micah de pousser plus ou de s'en tenir là. Si Micah demandait, il lui dirait la vérité, il avait déjà décidé de ne plus mentir à Micah et cette décision lui avait déjà réussi par le passé.

— Tu veux m'en parler? demanda Micah calmement.

— Tu veux savoir? demanda Daniel en retour.

Micah n'hésita pas une seconde avant de répondre.

— Je ne pourrais surement rien faire pour t'aider, mais oui, je voudrais savoir. Te soutenir.

Daniel l'embrassa sur la bouche.

— Le territoire de notre meute a une frontière commune avec une autre meute, la meute du Lac, au Nord. Et l'alpha semble avoir une dent contre moi, et il menace notre sécurité.

— Une dent contre toi, tu sais pourquoi?

— Wolf est d'une autre génération. Il fait partie de ces métamorphes qui croient qu'il ne devraient pas se mélanger aux humains parce qu'il sont inférieur. Il brandit son homophobie et sa haine des humains fièrement. En gros, il est contre tout ce quoi pourquoi je me bats. Il a toujours été un connard, mais ça a empiré il y a quelques années quand il a épousé Emilie Winter en troisième noces, ses deux précédentes épouses étant décédés de cause inconnues. Emilie est l'ex-femme de Louis, et Zachary n'aime pas le fait que j'ai recueilli Louis et John dans ma meute. Il considère cela comme un affront à sa virilité. Et puis il y quelques semaines, il a repudier Spencer de sa meute et Zachary ne l'a pas très bien pris.

— Il n'y a rien que tu puisses faire contre lui? Porter plainte ou je ne quoi?

— J'ai porté plainte auprès du premier Alpha en Juin, et il a donné un avertissement à Zachary. Ce qui bien sure n'a fait que l'énerver davantage.

Daniel soupira. Il n'aurait jamais pensé que Zachary puisse être l'auteur du meurtre de la petite fille du bois, mais il croyait Spencer. Et cette révélation n'augurent rien de bon pour la meute de Oaktree. Visiblement, l'autre Apha était prêt à tout pour prendre sa vengeance.

— Tu vas faire quoi du coup? demanda Micah, interrompant les pensées de Daniel.

— Il a une meute trois fois plus grosse que la mienne, je ne peux pas lui tenir tête sur ce point. Et j'ai de bonnes raisons de croire qu'il pourrait être derrière le meurtre d'il y a quelques mois.

— Mais tu n'a pas de preuves.

Daniel regarda Micah, surpris. Comment l'homme pouvait il savoir ça? Comme lisant dans ses pensées, Micah rit doucement en disant :

— Si tu avais des preuves, et aurait déjà fait en sorte qu'il soit arrêté d'une façon ou d'une autre.

Sur ces mots Micah embrassa un des tétons de Daniel et l'asticota avec sa langue jusqu'à ce que Daniel se cambre contre lui. A partir de là, il n'y eu plus de mots entre eux, juste des soupirs et des gémissements.

Micah se rendit vite compte qu'il aimait beaucoup travailler avec Nicolas Young. L'homme était intelligent et drôle, ne se prenant pas la tête pour un rien. Ils travaillaient bien ensemble, de manière efficace. De plus, Nicolas était humain et marié avec un métamorphe. Micah n'avait rencontré Angel Young que deux fois, et très brièvement à chaque fois. La première fois lors de sa présentation à la meute, il l'avait juste salué en passant. La seconde fois, alors qu'il venait chercher Nicolas au laboratoire. Les deux hommes formaient un très joli couple, Angel petit et racé, avec des cheveux claire et des yeux d'un bleu tirant sur le violet. Il semblait toujours sous tension, incapable de rester en place, alors que son mari était le calme incarné, grand et blond, Nicolas était l'archétype de l'homme nordique. Et ils étaient amoureux.

Dès leur premier jour de travail ensemble, Nicolas avait déclaré qu'il devrait faire un club : le MFCHM. Le MFCHM, initiales de Mari, Femme et Compagnon Humain de Métamorphe ne comportait pour le moment que deux membres, Nicolas et Micah. En gros, c'était un club pour les humains qui sortaient avec des métamorphes, pour qu'ils s'entraide, se donne des conseils et autres choses de ce genre. Et c'est vrai que c'était agréable d'avoir un ami humain qui était dans la même situation que lui. C'était d'ailleurs Nicolas qui lui avait conseillé de faire connaissance avec la forme lupine de Daniel. Micah savait que Daniel pouvait se transformer en loup, et cela ne le dérangeait plus du tout. Mais il n'avait jamais réfléchi à la relation entre Daniel l'humain et Daniel le loup jusqu'à ce que Nicolas le lui suggère. Et il ne regrettait absolument pas sa décision.

En plus de leur club, les recherches des deux hommes les avaient rapproché. Surtout après qu'ils aient fait cette grande découverte grâce au sang que leur avait rapporté Daniel. Maintenant leur objectif était d'en apprendre le plus possible sur la maladie pour essayer de savoir par où commencer pour trouver un remède. Et la prochaine étape était de parler à des patients de leurs symptômes et ressenti. Il avait donc prévue de faire des interviews dans la journée du samedi, c'est à dire aujourd'hui. Il allait d'abord voir Lucie, la nièce de Daniel. Nicolas avait suggéré qu'ils mènent les interviews directement chez les malades pour les mettre le plus à l'aise possible.

Il avait choisi de faire l'interview de Lucie en premier. D'une part car il voulait savoir si la première transformation était différente pour les malades, et d'autre part car se serait surement l'interview le plus difficile qu'ils auraient à faire.

Micah et Nicolas arrivèrent chez Maria et Ben le jeudi suivant, vers midi. Les trois membre de la famille était réuni dans la salle à manger, Lucie blottie entre ses deux parents. Les deux adultes avaient de grosses cernes sous les yeux et semblaient fatigués, mais déterminés. Lucie semblait juste perdue. Comme décidé au préalable, les deux hommes rentrèrent directement dans le vif du sujet, après les présentations et les introductions d'usages. Ils avaient fait une liste de questions, allant des sentiments et des sensations du malade les jours précédents la transformation, au degré de douleur aux différents stades de la transformation, en passant par le cheminement des pensées du malade au cours de la nuit. Micah et Nicolas espéraient trouver un rituel, des points communs entre tous les malades dans leur ressenti et dans leurs façon de penser.

L'interview de Lucie Brown dura une heure. Une heure longue et terrible dont les deux scientifiques sortirent secoué et plus décidé que jamais à trouver une solution. La petite fille dont les yeux lui rappelait douloureusement ceux de son amant, avait fait preuve d'une grande force en leurs parlant et ses réponses avaient été exceptionnellement claire pour une enfant de son âge. Sa petite voix de petite fille n'avait jamais flanché. Micah ne pouvait pas en dire autant, il était sure que sa voix avait tremblé au moins une ou deux fois, et il était quasiment certain d'avoir vu Nicolas essuyer une larmes en allant aux toilettes. Avant de pouvoir rejoindre Daniel, Micah devait encore recopier les notes qu'ils avaient pris durant l'entretien avec Lucie. Il se serait bien précipité directement chez son amant afin de pouvoir se perdre en lui mais il avait peur d'oublier des détails important en remettant les chose à plus tard, surtout qu'il avait l'interview de Bella Gentry prévue pour le lendemain matin.

Daniel se gara devant la Patte Blanche à dix-huit heure ce dimanche là. Depuis que Micah avait rencontré sa famille il y plusieurs semaines, il voulait que Micah rencontre sa soeur et sa famille. Daniel avait bien sure accepté directement de rencontré Charlotte et les enfants. Entre les recherches de Micah qui lui prenait un temps fou en dehors du travail et la grossesse de Charlotte qui ne se passait pas très bien, le dîner avait été remis à plusieurs reprise.

En se garant, Daniel remarqua que la voiture de Micah était déjà garé devant la maison d'hôte, alors il saisit la bouteille de vin et les chocolat qu'il avait acheté pour l'occasion avant de faire le tour de la maison principale et de traverser l'immense jardin pour se rendre dans la petite maison annexe de Charlotte et Jim. Il sonna à la porte et un petit garçon d'environs une dizaine lui ouvrit la porte avant de partir en courant à l'intérieur de la maison. Une minute plus tard, Micah apparaissait, portant un tablier rose un peu trop petit pour lui et abordant une tache de farine sur le front.

— Daniel! Entre!

Micah lui prit son manteau et ses cadeaux des mains avant de l'embrasser tendrement.

— Le médecin de Charlotte lui a conseillé de passer le moins de temps possible debout jusqu'à l'accouchement alors Jim lui tient compagnie dans le salon pendant que je cuisine.

Daniel hocha la tête et suivit Micah jusqu'au salon où la famille brown l'attendait de pied ferme. La pièce était grande et accueillante, l'épitome de la pièce à vivre. D'un côté, une baie vitrée donnait sur le jardin et la maison d'hôte. Il y avait une arche donnant sur la cuisine, une grande table familiale à moitié occupé par des document et un ordinateur en veille. Dans un coin, deux canapés et un fauteuil entourait une table basse avec une télé sur le mur en face. Tout un mur était couvert par une immense bibliothèque, pleine de livre de CD et de DVD. Des photos familiales se trouvait un peu partout, sans ordre apparent et des carte de voeux, faire-part et autre était punaisé sur un tableau en liège. Quand Micah entra dans la pièce, Charlotte et Jim se trouvait sur l'un des canapé, Jim ayant le bras autour des épaules de sa femme pendant qu'il regardait leurs enfants remplir des feuilles de dessins. Au moment où Micah et Daniel entrèrent dans la pièce, Jim se leva pour serrer la main de Daniel et Charlotte se redressa, tout en restant assise sur le canapé.

Une fois les introductions faites, Micah retourna dans la cuisine pour finir de préparer le repas et Jim le suivit laissant Daniel en tête à tête avec Charlotte. Celle ci tapota le canapé auprès d'elle, indiquant à Daniel de la rejoindre. Daniel ne put s'empêcher de lui sourire tant son expression était semblable à celle de son frère.

— C'est l'heure du discours, me disant de ne pas blesser Micah sous risques de graves représailles? demanda Daniel en s'asseyant aux coté de Charlotte. La jeune femme le regarda les yeux ronds, bouche bée et puis elle éclata de rire. Son rire aussi était comme celui de Micah.

— Eh oui en effet ! Mais tu viens de me gâcher tout mon discours ! J'avais passé plusieurs jours à le répéter !

Les yeux brillant d'humour de Charlotte assurèrent Daniel, qui rigola à son tour.

— Si cela peut te rassurer, je n'ai aucune intentions de blesser ton frère dit Daniel avec toute la sincérité possible. Le message du passer correctement car Charlotte lui sourit avant de lui prendre la main et de lui dire :

— Merci.

Micah et Jim les trouvèrent une demi-heure plus tard, confortablement installé sur le canapé, Charlotte montrant les photos d'enfance de Micah à Daniel. Le reste de la soirée se passa tout aussi bien, et Micah et Daniel ne quittèrent la Patte Blanche qu'aux alentours de minuit. Alors que Daniel les ramenaient chez lui, il en profita pour dire à Micah :

— J'aime beaucoup ta soeur, elle est adorable.

Micah lui prit la main et lui répondit :

— Merci ! Ca m'a fait plaisir de voir que vous vous entendez bien. Ca compte beaucoup pour moi.

Après une petite réflexion interieur, Daniel demanda doucement :

— Tu voudrais la mettre au courant pour les métamorphes?

Micah le fixa un moment, mordilla sa lèvre inférieure et répondit.

— Je ne sais pas trop. Peut être un jour...Je voudrais surtout lui dire pour Tommy. Ca la hante autant que moi.

— D'accord Bébé. Réfléchis et dis moi. On aviseras à ce moment là.

— Merci P'tit Loup.

Le reste du voyage se déroula dans un silence confortable.

Charlotte : J'aime beaucoup Daniel, bon choix Grand Frère.

Micah : Il est beau hein ?

Charlotte : Tu es écoeurant… Mais je ne peux pas nier avoir louché sur ses biceps…

Micah : Je vais le dire à Jim ! En tout cas, il vous tous adoré.

Charlotte : Jim est déjà au courant ne t'en fait pas, va! Tu as l'air heureux, c'est tout ce qui compte.

Micah : Merci ! Je t'aime Soeurette!

Charlotte : Je t'aime aussi Frérot!

Annotations

Recommandations

Défi
dansonssouslapluie

Ton odeur sur les draps, ton corps dans mes bras, instant délicat.
93
16
1
1
lecossais
1216, quelque part au Nord de la France. Un enfant est recueilli par le Monastère... Marqué par la Lumière, il va réaliser son destin et participer à différentes aventures où la Musique aura toute son importance.

(Contrairement à mes autres textes, celui-ci n'est pas du tout érotique... Juste une histoire qui me trotte dans la tête depuis maintenant plusieurs mois et que j'ai envie de vous raconter, une histoire qui marie époque médiévale et musique.

Même si je suis passionné par le Moyen Age, je prends des libertés avec l'époque et le lieu... Je n'ai pas envie d'être dans le 100% véridique historiquement, j'ai juste envie de raconter une histoire qui se passe à cette époque. Merci pour votre indulgence !)

Photo : Château et cimetière de Bours (Pas de Calais, prise par mes soins en septembre 2019)
334
566
421
150
Défi
Victor Bouvier

Sur sa joue une larme sèche.
7
0
2
0

Vous aimez lire AnemaryColin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0