Chapitre 6

13 minutes de lecture

Rapport d'attaque sur humain n°6745

Date : 29 Octobre 1999

Lieu : Ville de Phoenix (territoire de la meute du Soleil, dirigé par Philippe Laundry)

Humain(s) impliqué(s) : Thomas Blake, huit ans, décédé des suites de l'attaque.

Loup(s) impliqué(s) : Arthur Gallagher (Gamma appartenant à la meute du Soleil)

Cause de l'attaque : Atteint de Fièvre Grise, le loup a été pris de folie après une transformation. Il échappe à la meute avant d'attaquer un humain en ville.

Sentence : Mise à mort le 5 Novembre 1999, par Philippe Laundry, Alpha de la meute du Soleil.

Témoins : Michelle Green ( Bêta de la meute du Soleil) et John Grady (Bêta de la meute du Soleil)

Rapport rédigé par P. Laundry pour l'Alpha Premier Maximilien Gentry le 7 Novembre 1999.

Quand Daniel lut le rapport que Lucas lui avait envoyé par mail, son coeur rata un battement. Il se sentit pâlir, et posa sa tête sur ses mains. Le frère de Micah avait été tué par un métamorphe. C'était le pire scénario possible. Micah lui avait dit qu'il avait lui même trouvé le corps sans vie de son frère. Daniel avait envie de vomir. Il avait déjà vu l'oeuvre de loup rendu fou par la Fièvre Grise et ce n'était pas quelques choses de très beau. pour dire la vérité, c'était soudain un vrai carnage. Et Micah avait assisté à cette scène. Daniel avait eu l'intention d'attendre six mois, puis de dire la vérité sur les métamorphe à Micah, mais la mort de Tommy remettait tout en cause.

Deux semaines s'étaient écoulées depuis leurs première nuit ensemble, et pour la première fois depuis la mort de son père, Daniel se sentait heureux, léger. Il souriait plus, Maria le lui avait fait remarqué. Et maintenant, ce bonheur était remis en question. Daniel avait bien conscience que deux semaines n'étaient pas suffisantes pour vraiment s'attacher à une personne, mais pourtant, la simple idée de devoir rompre avec Micah lui donnait envie de pleurer. Il ne voulait pas se sépare de cet homme merveilleux que la vie avait mis sur son chemin, mais Daniel savait aussi qu'il lui devait la vérité. Peut être que cette information aiderai Micah à enfin faire son deuil. Daniel imprima le rapport d'incident que Lucas lui avait envoyé, le mis dans une grande enveloppe kraft et la rangea dans sa bibliothèque. Il ne la ressortirait que dans six mois, lorsqu'il devoilerait l'existence des métamorphes à Micah.

Micah marchait d'un pas joyeux dans la Main Street en direction de sa clinique. Il aurait même pu chanter et danser tant il était heureux ces derniers temps. En même temps, lorsqu'on se réveillait dans le lit de Daniel Chanteloup, avec ledit homme nous amenant un petit déjeuner fait maison, on ne pouvait pas être malheureux. Deux semaines avec Daniel, et déjà Micah remettait en questions ses bonnes résolutions, à savoir de ne plus s'engager dans aucune relation. Daniel était parfait, enfin pas parfait parfait, mais il était parfait pour Micah, comme si il avait été fait sur mesure. Si il avait su qu'un tel homme se trouvait dans le michigan, il serait venu plus tôt!

Micah arriva un peu en avance à la clinique, son assistante, Carla, n'était même pas encore arrivée. Par habitude, il fit une ronde, examinant tous ses patients qui étaient resté en observation. Pour la première fois depuis six mois, les cages étaient pleines. Si cette occurrence n'était pas rare en ville où les maîtres d'animaux n'avait pas le temps de s'occuper d'animaux en soin post-op, c'était plus rare à la campagne où les gens savaient en général s'en sortir, et préféraient ne pas payer de frais d'hospitalisation. Son assistante, Carla, était âgée d'une quarantaine d'année, et travaillait à Oaktree, pour des vétérinaires et avait confirmé que la situation était hors-norme.

Les deux derniers mois, Micah avait reçu en urgence 19 chiens, tous visiblement attaqué par une bête sauvage, probablement un loup selon les estimations de Micah, mais il y avait quelque chose de bizarre dans les attaques, et il ne parvenait pas à mettre le doigt dessus. Ces attaques sur des chiens à répétition avait ramené de vieux cauchemars, où il trouvait son frère à l'agonie et le voyait rendre son dernier soupir. Mis à part les nuit où Daniel dormait avec lui, il avait toutes les nuits des cauchemars dont il se réveillant pleurant et hurlant. Sur les 19 chiens qu'il avait opéré, seulement quinze avaient survécu. Micah avait essayé de convaincre certains propriétaire de porter plainte mais c'était peine perdu. Le sort de quelques chiens n'intéressait pas le bureau du shérif. Il avait fini par envoyer un email à Ted, auteur du livre La faune carnivore du Nord-Est américain, et accessoirement son ancien compagnon. Micah était sortit avec Ted durant un peu moins de un an, et il avait finit par le quitter pour partir dans le Michigan. La séparation avait été assez dure pour Ted, qui l'avait supplié de rester, mais Micah était resté intraitable. Il appréciait Ted grandement, mais il ne pouvait pas imaginer un futur avec lui. Ted voulait un mariage, une maison, des enfants, vieillir ensemble. Micah n'était pas près pour tout ça. Il ne le serait peut être jamais. Et puis de toutes manières, il avait quitté Phoenix pour commencer une nouvelle vie, il n'allait pas prendre son ancien amant avec lui.

Il n'avait pourtant pas eu le choix, Ted était le meilleur expert qu'il connaissait à propos des loups et de leur mode de vie. Son ancien petit-ami avait aussi souvent aidé dans des enquêtes policières impliquant des animaux sauvages de toutes sortes. Vu que le nombre d'attaques sur des chiens ne baissait pas, il avait envoyé un mail à Ted, en lui demandant de l'aide. Il espérait sincèrement que l'homme ne lui en voudrait pas assez pour l'ignorer. A son grand soulagement, lorsqu'il ouvrit sa boîte mail, il y trouva une réponse de la part de Ted.

Bien que l'email soit un peu distant et impersonnel, Micah sentit que Ted avait fait un effort pour être poli et même amical. Peut être qu'un jour ils pourraient redevenir amis. Dans le message, Ted lui demandait de lui envoyer toutes les données en sa possession et qu'il verrait ce qu'il y trouverais. Micah envoya les dossiers immédiatement, et ferma son ordinateur.

Le jeudi soir de la semaine suivante, Micah était de corvée baby-sitting pour sa soeur. Enceinte de quatre mois, elle et Jim, voulait prendre une soirée juste tous les deux, afin de se retrouver et de profiter l'un de l'autre. Avec les jumeaux et un nouveau bébé, ces moments allaient être de plus en plus rare. Cela ne dérangeait absolument pas Micah, qui aimait passer du temps avec ses neveux. Brandon et Thomas étaient deux petit garçon adorables et bien élevés, ils ne posait aucun problèmes, si ce n'est quelques disputes par ci, et pas là. Comme tout garçon de huit ans qui se respecte, ils étaient très actifs et c'était parfois un peu dur de les suivre dans leurs jeux. Quand Micah les gardait, il les emmenait souvent manger une glace sur les berges du lac, et il passait ensuite la soirée à jouer sur la plage, sous la vigilante surveillance de leur oncle. Après avoir bien joué, les deux petits s'endorment facilement et Micah profitait de son temps en solitaire pour regarder la télé où lire un livre.

Micah était en train de regarder une émission animalière dans le salon de sa soeur, lorsqu'il entendit une voiture se garer devant la maison. En regardant par la fenêtre, il reconnut la voiture de son beau-frère. Regardant sa montre, il vit qu'il n'était que onze heure du soir. Habituellement Charlotte et Jim rentraient plus vers deux ou trois heures du matin. Inquiet, il se dirigea vers la porte pour les accueillir. Quand il vit sa soeur et son mari souriant et bras dessus bras dessous en remontant les marches du perron, il fut rassuré.

— Vous êtes là tôt ! Tout vas bien ? leur demanda t il?

Charlotte sourit.

— Tout va bien. Juste le petit qui n'a pas apprécié le repas du restaurant. Après avoir passé la moitié de la soirée à vomir dans les toilettes, je me suis dit qu'on ferait mieux de rentrer.

Ils rentrèrent tous les trois à l'intérieur et Micah se dirigea vers son manteau, se préparant à partir. Sa soeur l'interrompit:

—Micah, ça te dirait de prendre une tisane avec nous? lui proposa t elle.

Il accepta de bon coeur, de toute façon Daniel était occupé ce soir, et ça faisait longtemps qu'il n'avait pas passé du temps avec Charlotte en tête à tête.

Bientôt, ils furent tous les trois assis à la table de la cuisine, devant des tasses de tisanes à la menthe.

— Alors dis moi frangin, il y a quelqu'un dans ta vie en ce moment? Tu as l'air particulièrement heureux ces dernières semaines.

Micah se perdit dans la contemplation de la fumée sortant de sa tasse en tourbillonnant. Il voulait parler de Daniel à sa soeur depuis le début mais un je-ne-sais-quoi l'en avait empêché.

— Tu te souviens de Daniel Chanteloup ? Je vous en ai parlé il y un deux mois environs? L'ami de Hugo?

Sa soeur et Jim hochèrent la tête en sirotant leurs boissons.

— On est ensemble. Ca va faire un peu plus de deux semaines.

— Et il te rends heureux?

— Et il me rends extrêmement heureux. Confirma Micah en souriant.

— C'est bien. Je suis juste étonnée que tu ne m'en ai pas parlé avant...

Micah avait toujours tout dit à sa petite soeur. Lors de ses anciennes histoires, Charlotte avait été au courant dans la minute. Pourtant Daniel était différent. Micah avait voulu le garder juste pour lui le plus longtemps possible.

— Je suppose que c'est parce qu'il est différent il répondit en haussant les épaules, ne voulant pas en faire tout un plat. Charlotte couvrit sa main de la sienne et il leva les yeux, regardant sa soeur.

— C'est sérieux ?

Micah savait ce que lui demandait Charlotte. Envisageait il un futur avec Daniel?

— Oui murmura t il enfin, Oui, c'est sérieux je pense.

C'était un magnifique dimanche et Micah crapahutait gaiement dans la montagne en suivant Daniel de près. Les deux hommes avait décidé de partir en randonnée pour la journée. Durant leurs conversations, Micah avait découvert que Daniel était un amoureux de la nature et de la forêt, et qu'il en connaissait un rayon sur les animaux du coin. Quand en plus, il avait su que Daniel possédait plusieurs dizaines d'hectares de terrain dans les environs de Oaktree et le long du lac Michigan, il avait supplié son amant de l'emmener en randonnée. Daniel avait tout de suite accepté, et ils avaient prévue cette escapade à deux. Ils étaient donc partis à six heure ce matin là, suivant une piste à peine tracée qui s'enfonçait dans les profondeurs de la forêt. Au bout de deux heures d'une ascension assez verticale, ils se trouvaient maintenant au sommet d'une montagne et le paysage était époustouflant. Pendant la montée, Daniel avait très peu parlé, comme pris par le moment et la beauté de la montagne. Cela n'avait pas dérangé Micah, qui n'avait rien contre un peu de silence de temps à autre. Et puis il savait que même si Daniel ne lui parlait pas, Mich était toujours dans ses pensées. Il l'avait vu ralentir à certains endroits plus difficiles que les autres,se retournant pour aider Micah à gravir des rochers particulièrement hauts. Ayant vu l'homme en tenue d'adam, Micah savait qu'il était solide et plutôt bien bâtis, mais voir Daniel se déplacer dans la montagne était un spectacle à part. Il semblait être en mouvement permanent, comme un danse sans début ni fin. Ses mouvement étaient fluides et son pied ne dérapait, ni n'hésite. Daniel avait une aura sauvage, et il se fondait totalement dans son environnement. En voyant ses fesses musclées se balancer devant lui, Micah sentit son corps chauffer, et se n'était pas à cause de l'effort. Si jusqu'ici, il avait toujours été au dessus dans leurs ébats, il eu soudain une envie pressante de se faire posséder par son amant.

Une fois arrivé au sommet, toutes pensées salaces disparurent devant la majesté du paysage. Il avait l'impression de se tenir debout au centre du monde, surplombant le lac et la ville de Oaktree, entouré de montagne verdoyante de tous côtés. Il s'assit près de Daniel, sur une corniche rocheuse surplombant le lac. Daniel le regarda et lui sourit, lui prenant la main.

— Voilà mon terrain, de ce pic à cette montagne au loin.

Micah regarda les montagnes que Daniel lui montrait du doigt. C'était immense, et sauvage. Oaktree semblait être la seule ville aux alentour, étant donné que Holland se trouvait dans la direction opposée.

— Il y a des loups, ou d'autres animaux sauvages dans ces forêts ? demanda Micah.

Daniel répondit :

— Il y a en effet un meute de loups, et quelques ours dans les parages. Avant, il y avait aussi des pumas, mais je n'en ai pas vu depuis plusieurs années.

—Et les loups, ils leur arrivent de s'approcher des fermes?

Daniel le regarda, inquisiteur, sentant que les questions de Micah n'était pas tout à fait anodines.

— C'est extrèmement rare, mais ça arrive, surtout en hiver lorsque le gibier se fait rare. Pourquoi ?

Micah se gratta le menton, même si Ted ne lui avait pas encore répondu, les loups étaient les coupables les plus probable des attaques sur les chiens.

— Ces derniers temps, je reçois pas mal de chiens ayant été attaqué par un animal sauvage, je me demandais si ça ne pouvait pas être un loup.

Daniel réfléchit un instant.

— Aucun patrouilleur n'a repéré de loup dans les environs depuis plusieurs mois, mais je leurs demanderai de faire plus attention.

Micah remerçia Daniel d'un baiser sur la bouche, que l'autre homme interrompit avant qu'il ne se laisse emporté pour demander à Micah :

— Tu as prévenu la police à propos de ces attaques?

— J' ai essayé, mais ils disent qu'ils ne peuvent pas faire grand chose. En revanche, j'ai envoyé un email à un professionnel pour avoir son avis. Ted Clancy rajouta Micah à la question muette de Daniel.

— L'auteur du livre que tu lisais à notre premier café ensemble? Tu le connais?

— Oui, en effet c'est...une connaissance.

Daniel releva l'hésitation, Micah le vit à ses yeux, mais il ne posa aucune question.

— C'est mon ex expliqua t il. Mieux valait dire les choses, avant que Daniel ne s'imagine le pire. C'est fini entre nous.

Daniel sembla se détendre à sa réponse, et il souriait intérieurement: il aimait Daniel un peu jaloux.

Micah essaya de cacher l'amertume qu'il ressentait en parlant de la réaction de la police à son rapport, mais au regard que lui lança Daniel, il échoua lamentablement.

Finalement, Micah et Daniel entamèrent la descente vers la civilisation, avec la promesse de repartir en balade bientôt.

Une fois arrivée chez Daniel, ils se firent des lasagnes et les degustèrent à même le plat sur la véranda. Le repas terminé et le ventre plein, Daniel lui dit qu'il aimerait que Micah rencontre l'un de ses ami et lui demanda si cela le dérangeait.

Micah n'y voyant aucun inconvénient et même un peu curieux quant à l'identité de cet ami, Daniel sortit son téléphone et appela Louis, pour lui demander de se joindre à eux.

Une heure plus tard, les trois hommes étaient installés dans le salon de Daniel, assis sur de confortables fauteuil tandis qu'un orage soudain se déchaînait dehors. Une fois les présentations faites, Daniel demanda à Micah de raconter les histoires de chiens attaqués à Louis. Celui-ci écouta attentivement les explications de Micah, prenant même des notes de temps à autres, posant des questions. Micah était assez surpris du professionnalisme de l'homme, à l'opposé des hommes qu'il avait rencontré au poste de police. Lorsqu'il posa la question à Louis, celui lui répondit :

— Je viens d'une famille de fermier, d'un endroit encore plus isolé qu'ici. A Oaktree, les gens ont tendances à vouloir éviter tout ce qui touche à des animaux sauvages. C'est sûrement en partie des meurtres qui ont eu lieu dans le coin.

Louis haussa les épaules avant de continuer.

— Ce sont de bons agents, disons juste que les animaux sauvages sont leurs plus grandes faiblesses, et qu'ils préfèrent oublier tout ce qui a en rapport grand ou petit.

Micah pouvait comprendre cela. Lui avait choisi la connaissance par dessus la peur, mais après la mort de Tommy, Leah avait développé une peur bleu des chiens ou toutes bêtes sauvages un tant soit peu ressemblante. Mais savoir que cette histoire d'attaque était prise au sérieux par au moins une personne était d'un grand soulagement pour Micah. Ils en profita pour annoncer qu'il avait contacté un expert car les attaques lui semblaient un peu étranges. A cette déclaration, Louis et Daniel échangèrent un regard entendu et quand Louis lui demanda de lui communiquer les résultats de Ted, son sourire était un peu tendu. Avant que Micah n'ait eu le temps de poser des questions, Daniel enchaînait déjà sur autre chose.

— Louis, tu pourrais aussi voir avec Hugo, c'est lui qui est en charge des patrouilles cette semaines? Il devrait pouvoir trouver des traces à proximité des fermes.

Reconnaissant ce nom, Micah demanda :

— Hugo? Hugo Brown?

Daniel le regarda d'un air interrogateur et demanda :

— Je ne savais pas que tu le connaissait?

Micah haussa les épaules avec désinvolture .

— je ne l'ai jamais rencontré, mais ma sœur a épousé son demi-frère, Jim.

— Ta sœur est la belle-fille de Maureen?

Daniel avait l'air surpris.

— Eh bien oui, pourquoi.

— Ma sœur aussi! Elle a épousé le petit frère de Hugo, Benjamin.

Micah rit doucement.

— Tu parles d'un coïncidence !

Daniel et Micah se mirent à rire de plus belle. Et passé un moment de surprise, Louis se joint à eux de bon cœur.

La soirée passa tranquillement de cette façon, et Daniel, fut ravi de constater l'amitié facile qui semblait s'installer entre Louis et Micah. Voir un de ses amis les plus proche accepter son amant de cette manière lui réchauffait le cœur et lui donnait de l'espoir pour la suite.

Micah : Je voulais te remercier encore une fois pour aujourd'hui...pour la balade et pour Louis. Ca me touche beaucoup.

Daniel : Tu n'as pas besoin de me remercier pour ça! T'emmener en balade n'est vraiment pas une corvée! Et pour Louis, c'est normal.

Micah : Donc tu me prendras de nouveau en balade avec toi ? Je ne t'ai pas trop ralenti aujourd'hui?

Daniel : C'est vrai que je serai allé deux fois plus vite tout seul, mais je choisirais de te prendre avec moi, même si tu étais en fauteuil roulant.

Micah : Tu sais parler à un homme toi!

Daniel : Je sais, c'est un talent cultivé pendant mes trente-quatre années de célibat!

Micah : Idiot! On se voit toujours demain?

Daniel : Oui, je te rejoins au café vers vingt heures?

Annotations

Recommandations

Défi
dansonssouslapluie

Ton odeur sur les draps, ton corps dans mes bras, instant délicat.
93
16
1
1
lecossais
1216, quelque part au Nord de la France. Un enfant est recueilli par le Monastère... Marqué par la Lumière, il va réaliser son destin et participer à différentes aventures où la Musique aura toute son importance.

(Contrairement à mes autres textes, celui-ci n'est pas du tout érotique... Juste une histoire qui me trotte dans la tête depuis maintenant plusieurs mois et que j'ai envie de vous raconter, une histoire qui marie époque médiévale et musique.

Même si je suis passionné par le Moyen Age, je prends des libertés avec l'époque et le lieu... Je n'ai pas envie d'être dans le 100% véridique historiquement, j'ai juste envie de raconter une histoire qui se passe à cette époque. Merci pour votre indulgence !)

Photo : Château et cimetière de Bours (Pas de Calais, prise par mes soins en septembre 2019)
315
531
384
145
Défi
Victor Bouvier

Sur sa joue une larme sèche.
7
0
2
0

Vous aimez lire AnemaryColin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0