Chapitre 2

17 minutes de lecture

La faune carnivore du Nord-Est Américain de Théodore Clancy:

Savez-vous vraiment ce qui vit dans nos région?

Bien loin est l'époque où nous ne craignons point la faune carnivore de nos régions. Loup. Ours. Puma. Coyote. Ocelot. Renard. Et bien d'autre encore. Aujourd'hui ce sont des bêtes dont nous entendons seulement parler à la télévision, ou encore dans les journaux. Et si nous les voyons, c'est au zoo, derrière de hautes grilles.

Nous partageons le même territoire que ces animaux, et pourtant ils nous semblent extrêmement éloignés. Pourtant parfois survient un accident, un homme attaqué par un loup lors d'une randonnée. Un bébé attaqué par des coyotes dans le parc voisin. Un ours fouillant les poubelles de la ville.

Savons nous vraiment qui ils sont? Où et comment vivent ils? A quel point sont ils proche de nous, invisible et silencieux?

L'auteur, Théodore Clancy, est un spécialiste des espèces carnivore du territoire des Etat-Unis. Il est actuellement enseignant-chercheur au sein de l'Arizona State University.

Daniel détestait les Assemblées, pour plus d'une raison, même si il en comprenait l'utilité. Pour dire la vérité, sans l'Assemblée, les choses serait sûrement bien pire aujourd'hui.

Une fois par an, au début de l'été, les Alphas de chacunes des meutes du territoire se retrouvaient sur le territoire de la première Meute, au fin fond de l'Alaska. Les Alphas se retrouvaient pour trois jours et trois nuits. Les chefs de meutes se réunissait à minuit dans une clairière, considérée comme sacrée, tous sous leurs forme lupine. Ils ne se transforme en humain qu'avec les premiers rayon du soleil. En attendant, ils jouaient ensemble, chassaient ou dormaient tout simplement. Quand le soleil se levait et qu'ils reprennent forme humaine, ils s'asseyait en cercle, le Premier Alpha, sur une pierre plate au centre de la clairière. Le Premier Alpha se mettait debout et regardant ses Alphas un par un, il levait la tête vers le ciel pour hurler à plein poumon : "QUI SOMMES NOUS" et tous les alphas de répondre d'une seule voix : "NOUS SOMMES DES LOUPS" . Le Premier Alpha criait encore une fois encore plus fort : "QUI SOMMES NOUS" , et les Alphas de répondre : " NOUS SOMMES DES HOMMES" . Ensuite le Premier Apha tournait sur lui même avant de lever les bras au ciel et tonnait une dernière fois : "QUI SOMMES NOUS" . Ils répondaient tous en coeur "NOUS SOMMES DES LOUPS ET NOUS SOMMES DES HOMMES. NOUS SOMMES DES HOMMES LOUPS" et puis ils se mettaient à hurler comme des loups, bien qu'ils soient sous leurs formes humaine. Pour finir cette cérémonie, le Premier Alpha se tournait vers chacuns d'eux, chacuns à son tour, du plus ancien au plus nouveau et il posait une seule question : "Qui suis-je". Chaque Alpha devait répondre : "Tu es Maximilien, l'Alpha de tous les Alphas, et mon chef. Tes mots sont ma loi. Tu es le Premier Alpha."

Cette partie était la partie préféré de Daniel, il y avait quelque chose de jouissif à hurler ainsi tous ensemble au coeur de la forêt d'Alaska, sans personnes aux alentours. A ce moment, peu importait les guerres entre clan et les mésententes, ils étaient justes là, des frères partageant un même repas, si ce n'est le même sang.

Malheureusement, cette ambiance ne durait jamais longtemps. Le premier jour de la réunion était consacré aux nouvelles des clans : les naissances, les décès, les unions, les premières transformations de louveteaux. Ces nouvelles-ci étaient toujours un plaisirs à entendre : des bonnes nouvelles, des heureux évènements. Pour la meute de Oaktree, Daniel avait une naissance et une union à annoncer. Deux de ses bêtas, Franck et Selma, avaient eu une petite fille six mois auparavant. La petite prénommée May, faisait la joie de ses parents et de ses deux grand-frères. Et deux de ses Gamma, Alice et Simon, s'était unis le mois derniers. Les deux loups étaient en couple depuis plusieurs années, mais il avait voulu attendre que Simon finissent ses études avant de convoler. Daniel était très fière en annonçant ses bonnes nouvelles, car les naissances de métamorphes étaient de plus en plus rare.

L'autre parties des nouvelles n'étaient pas aussi joyeuses, car il s'agissait des fautes et des punitions des membres des meutes. Ce n'était jamais faciles pour un Alpha de devoir punir l'un des siens, car si celui-ci avait fauté, c'était une partie la responsabilité de l'Alpha. Et puis, il y avait l'annonce des loups ayant tourné rogue ou ayant développé des symptômes de Fièvre grise. Cette année, trois cas de fièvre avait été déclaré, et voir le visage abattu des Alphas avait donné envie à Daniel de hurler. Dix loup avait tourné rogue cette année et seulement sept avait été trouvé et exécuté.

Le second jour était prévue pour les plaintes entre les clans. Guerre de territoire ou de nourriture, les causes étaient nombreuses et les litiges aussi. Daniel avait souvent des problèmes avec son voisin le plus proche. La meute du Lac, dirigé d'une main de fer dans un gant de plomb par Zachary Wolf, possédait le territoire de l'autre côté du lac Michigan et les deux meutes avait une frontière commune au nord du lac. Zachary Wolf était un homme détestable et très puissant. Sa meute était bien plus importante que celle de Daniel bien que moins prospère. Zachary avait au moins 80 ans et il était déjà Alpha lorsque Daniel était un petit garçon. C'était un homme attaché au passé, et il pensait que les métamorphes ne devrait pas se mélanger aux humain car ils étaient inférieur et dégoûtant. Cette façon de pensée n'était pas rare parmis les métamorphes, et cela pouvait causer pas mal de problème entre les meutes, qui se divisait en deux grande catégories : celle qui voulaient évoluer et celle qui voulaient rester comme elles étaient. La meute de Daniel par exemple, était une meute progressist. Suivant les traces de son père, Daniel avait travaillé d'arrache-pied pour obtenir ses progrès, un petit pas après un petit pas. A cause des gens comme Zachary, conservateur et homophobes, beaucoup de loups souffraient et cela donnait envie à Daniel de taper leurs tête sur un mur en béton jusqu'à ce qu'ils voient ce que les métamorphes devraient être. La meute du Lac comptait environs une centaine de membres, et seulement une dizaine travaillaient car Zachary empêchaient les sien de s'approcher des humains. Résultat des courses, une grande partie de la meute était obligé de chasser pour se nourrir et de voler pour se vêtir. Le territoire de chasse de Zachary ne suffisant plus pour toutes ses bouches à nourrir, les loups de celui-ci s'aventurent de plus en plus souvent sur les terres de Daniel. Si les loups ne faisaient que chasser tranquillement avant de repartir, Daniel et Zachary aurait peut être pu trouver un accord, mais les membres de la meute du Lac s'amusaient à terrifie les jeunes loups et ils se comportaient extrèmement mal en ville, ce qui avait des répercussions sur leurs entente avec les habitants de Oaktree. Daniel avait donc mis en place des patrouilles afin d'empêcher les loups de Zachary d'entrer sur son territoire, mais les loups de la meute du Lac n'arrêtait pas d'essayer pour autant ce qui tapait sur les nerfs de Daniel.

Daniel fit donc une plainte officiel auprès du Premier Alpha, ce qui entraîne des débats stérile et sans fin. Pour faire régner l'ordre, le Premier Alpha suivait le Code des Hommes-loups, qui était un livre regroupant toutes les lois auxquelles les métamorphes devaient obéir sous peine de sanction. Mais le livre était vieux et les lois n'avait jamais évolué depuis mémoire d'homme-loup. Malheureusement, le code actuel ne donnait aucune indication sur la situation de Zachary et Daniel. Le Premier Alpha donna donc un avertissement à Zachary et lui donna l'ordre de ne plus approcher des terres de Daniel. En voyant le regard mauvais que lui envoyait Zachary depuis l'autre côté de la clairière, Daniel soupira, il sentait qu'il n'en avait pas fini avec cette histoire.

Le troisième jour était réservé à l'annonce des punitions pour les affaires du deuxième jour. A midi, ils quittent la clairière pour se rendre à la maison de l'Alpha, où les membres de sa garde personnelle, la Lupa et les louveteaux en Onpse les attendaient afin de partager un repas.

Léona Gentry était la femme de Maximilien Gentry depuis plus de cinquante ans et Lupa de la Première Meute depuis 25 ans. Daniel aimait beaucoup Léona et Maximilien, le vieil homme était un bon Alpha et Daniel le respectait. Daniel savait que ce n'était pas facile de trouver un équilibre entre tous les Alphas, chacun étant des loups dominants et des modes de vie assez différents. C'est pourquoi Daniel ne pouvait pas en vouloir à Maximilien quant à sa décision à l'encontre de Zachary. Il avait sûrement ses raisons, et ce n'était pas la place de Daniel de les demander.

En parlant du loup, Daniel vit Maximilien fendre la foule de métamorphe venant dans sa direction. A ses côté se tenait John et David Gentry, son fils ainé.

"Daniel" s'écria John, en se jetant dans les bras dudit homme. Daniel rit joyeusement en regardant son petit loup.

"John! Comment vas tu? Tout se passe bien?" John avait actuellement 19 ans, il lui restait encore six mois de Onpse à faire avant de pouvoir rentrer chez lui. Daniel ne l'avait pas vue depuis un an, lors de la dernière Assemblée. Le jeune homme avait beaucoup changé, il s'était joliment musclé et avait perdu cet air un peu dégingandé qu'on les adolescents. Daniel remarqua vite le B brodé sur la tunique noir de John. " Bêta hein" dit il en souriant à John. Celui ci rougit un peu avant de sourire de toute ses dent. "Oui, j'ai tellement hâte de le dire à Papa." Daniel hocha la tête, Louis allait être fière de son garçon, comme il l'aurait été si celui ci avait été gamma ou même omega.

Daniel sortit la boite à cookie de son sac à dos avant de la tendre à John en lui faisant un clin d'oeil. John sourit en retour et pris la boîte.

"Allez courage John, plus que six mois!" dit Daniel.

"Daniel, je peux avoir un moment silteplait?" lui demanda ensuite Maximilien en faisant un signe vers la porte de son bureau.

Une fois installé dans un fauteuil dans le bureau avec Maximilien et une tasse de café, Daniel demanda à Maximilien:

"Alors, de quoi tu voulais me parler?"

"Je voulais savoir ou tu en étais avec tes recherches sur la Fièvre Grise"

Daniel soupira, il détestait avoir cette conversation. C'était peut être la plus grosse des raisons qui lui faisait haïr l'Assemblée. La cadette de Maximilien, Bella, était atteinte de Fièvre Grise et elle allait bientôt fêter ses 35 ans.

"-Ca n'avance pas vraiment… C'est assez dur de trouver des échantillon de personnes infectées et quand on en a notre médecin n'arrive à rien avec, il n'arrive pas à déterminer ce qui ne vas pas. Selon Nicholas, les échantillons sont parfaitement sain." Daniel fit une courte pause. "-C'est pour ça que Nicolas se concentre surtout à faire un antidouleur que les métamorphe pourraient prendre, pour au moins essayer de soulager la douleur."

"Je vois." fut la seule chose que répondit Maximilien. Il parut se perdre ensuite dans ses pensées.

"Bella revient bientôt aux Etats-Unis" dit il finalement. "Elle pourrait aller jusqu'au Michigan, si ton médecin veut faire plus de test. Je pense qu'elle serait d'accord." lui dit ensuite Maximilien.

"Je vais en parler à Nicolas, mais ça devrait le faire." répondit Daniel.

Les deux hommes décidèrent donc de s'appeler dès le mois prochain, pour voir comment ils pourraient s'arranger.

Micah se rendait à son café habituel ce jour-là, mais contrairement aux autres jours, il était légèrement stressé. Beaucoup même. Aujourd'hui il allait revoir Daniel, l'homme qu'il avait bousculé l'autre jour. Il avait du mal à croire que l'homme l'avait contacté, et voulait toujour le voir après qu'il est vidé son sac lors de leurs premier échange de messages. Micah avait pensé qu'il n'aurait plus jamais de nouvelle, mais il était là, un peu en avance et stressé. Il s'assit donc en terrasse et il sortit un livre de son sac pour patienter. Bientôt, il fut plonger dans son livre.

Sans qu'il le remarque, Daniel s'assit en face de lui. Quand il releva la tête pour vérifier l'heure, il tomba sur le visage de Daniel et sursauta légèrement. Dieu, que l'homme était beau. Déjà, la première fois qu'il l'avait rencontré, et qu'il portait un costume bleu sombre il était à couper le souffle. Mais aujourd'hui, alors qu'il portait un simple jean noir, un t shirt jaune et des timberland, il était encore plus magnifique, si c'était possible. Daniel était grand avec des cheveux raide et sombre et des yeux couleur émeraude. Il avait des épaules larges et la peau couleur caramel. Daniel l'observait, visiblement amusé, un petit sourire jouant sur ses lèvres. Micah se mit à rougir.

"- Désolé, je ne t'ai pas entendu arriver."

"- En effet, j'avais remarqué!" dit Daniel, toujours avec ce petit sourire. Daniel se détourna brièvement pour appeler une serveuse, qui se précipita vers le table, faisant les yeux doux à Daniel. Bien que l'homme ne sembla pas le remarquer. Ils passèrent commande.

Micah se tourna de nouveau vers Daniel, qui le regardait avec toujours avec une lueur amusée dans le regard, et Micah ne put s'empêcher de rougir de nouveau.

"- Alors Micah, que lisez vous donc avec autant de passion." demanda Micah avec une pointe d'humour dans la voix. Une voix qui était évidemment à l'image de son propriétaire grave et sexy au diable.

Micah referma le livre, avant de le tourner de façon à ce que Daniel puisse lire le titre.

"La faune carnivore du Nord-Est américain" lut Daniel en fronçant légèrement les sourcils."Tu t'intéresse aux animaux sauvages?"

"Je dirai plutôt que je m'intéresse à tous les animaux. Je suis vétérinaire, c'est une déformation professionnelle." lui répondit Micah.

Les boissons arrivèrent à ce moment là, empêchant Daniel de répondre directement. Une fois que la serveuse se fut éloignée, Micah se rendit compte que Daniel, le regardait un peu bizarrement.

"-Tu es vétérinaire?" lui demanda t-il?

"-Eh oui, c'est si surprenant que ça?"

"-En fait, oui, je t'imaginais plutôt comme un artiste ou un genre de savant fou!" rit Daniel.

"-Nan" répondit Micah en secouant la tête. "Et toi, tu fais quoi dans la vie?"demanda t il à son tour, abandonnant définitivement le vouvoiement.

"-Je suis le directeur d'une petite entreprise pharmaceutique" lui répondit Daniel avec désinvolture en sirotant son café.

Micah le regarda fixement , se demandant quel âge Daniel avait. L'homme paraissaient un peu plus jeune que lui, et bien trop jeune pour être le directeur d'une compagnie pharmaceutique.

"Dis donc! Et tu as quel âge exactement?" lui demanda Micah avant de pouvoir s'arrêter. Et voilà qu'il allait se remettre à rougir.

Daniel partit d'un grand éclat de rire, comme si Micah venait juste de raconter la meilleure blague au monde. Son rire étant haut et gaie, Micah se mis lui aussi à rire à gorge déployée, sans même savoir pourquoi.

"-C'est si drôle que ça?" demanda Micah timidement à Daniel.

"-En fait, les gens se demande souvent cette question, surtout quand je fais affaire avec eux, mais en générale, personne n'ose me poser la question directement. Je dois avouer que c'est assez rafraichissant." lui répondit Daniel. "Et j'ai 34 ans, si tu veux tout savoir.

Micah hocha simplement la tête en réponse.

"-Tu m'as dis par message que tu étais venu à Oaktree pour rejoindre ta soeur, mais tu es arrivé en ville il y a combien de temps?"

"Je suis arrivé de Phoenix il y a environs six mois."Micah dit. Il s'arrêta quelques temps avant de reprendre. "Mes parents sont décédés il y a environs un an et plus rien ne me retenant à Phoenix, je suis venu rejoindre Charlotte."

"-Toute mes condoléance, j'espère que tu trouvera ce que tu cherche à Oaktree." lui dit Daniel d'une voix douce.

"-Mes parents étaient malades depuis un certain temps déjà et leurs morts à été tranquille. Un jour, ils ne se sont juste pas réveillés. Maintenant, je peux enfin commencer à vivre ma vie à 100%." dit Micah calmement. Il ne savait pas si Daniel avait remarqué le léger tremblement de sa voix, mais en tout cas, il n'en fit pas mention et Micah lui en fut reconnaissant.

"-Et donc, tu vis avec ta soeur?" lui demanda Daniel. L'homme avait tendance à le regarder droit dans les yeux quand il lui parlait. Il avait la tête posée sur la paume de sa main, le coude appuyé sur la table. Ses cheveux noir et raide lui tombait sur le front et les oreilles et lui donnait l'air innocent et mettait en valeur ses yeux pétillants.

"Non, j'ai un appartement dans le centre, à 5 minutes de la clinique."répondit Micah. "J'adore ma soeur, ne te méprends pas, mais elle habite avec son mari et ses enfants...et j'aime avoir mon chez moi"

"Je peux comprendre" lui répondit Daniel en grimaçant.

Les deux hommes continuent à converser de tout et de rien pendant deux heures, profitants des derniers rayon du soleil, jusqu'à ce que le téléphone de Micah ne se mette sonner.

Avec une grimace d'excuse, Micah décrocha le téléphone ayant reconnu le numéro de son assistance. Il s'agissait peut être d'une urgence.

"Désolé, je dois y aller, un chien qui s'est fait attaqué par une bête sauvage." dit il en se levant.

"Pas de soucis, j'espère que ça ira pour lui." lui répondit Daniel, en se levant à son tour. "File je vais payer cette fois, comme ça tu me devras deux café." dit Daniel en agitant la main le sourire aux lèvres.

Micah lui sourit en retour, sentant des papillons s'agiter au fin fond de son estomac. Il partit ensuite en courant vers sa clinique.

Le dimanche suivant, soit trois jours après son café avec Daniel, Micah se rendit chez sa soeur pour le déjeuner. C'était devenu une sorte de nouvelle tradition familiale que Charlotte et Micah avait instauré après son déménagement. Et Micah devait avouer que ça lui plaisait beaucoup. Il aimait passer du temps avec sa soeur et ses neveux. Avant de venir dans le Michigan, Micah ne les avait pas vu plus d'une dizaine de fois et toujours en coup de vent. C'était agréable d'avoir une famille de nouveau, il avait presque oublié ce que ça faisait.

Charlotte et Jim tenait une maison d'hôte, avec l'aide de la mère de Jim, Maureen. Micah était devenu assez proche de sa belle-famille et il aidait à la maison d'hôte à chaque fois qu'il le pouvait.

La maison d'hôte, la Patte Blanche, était une immense bâtisse assez vieille, qui avait été construite il y a 150 ans par le maire de l'époque. C'était une maison de trois étage, de style victorien, bien que des anglais n'est jamais mis les pieds dans la région. En tous cas, la maison était magnifique, en pierre grise, avec des balcons soutenus par des piliers blancs à chaque fenêtre. La maison d'hôte comportait une vingtaine de chambre, une dizaines de salle de bain, une salle à manger et une cuisine commune. Charlotte et Jim avait racheté la bâtisse en ruine, avant de la retaper eux-même entièrement. Ils pouvaient être fière d'eux, l'affaire avait beaucoup de succès, La Patte Blanche était quasiment toujours pleine, peut importe la saison. Alors que Maureen vivait dans une chambre dans la maison d'hôte, Charlotte et Jim vivaient dans un petit chalet à l'autre bout de la propriété. C'est d'ailleurs sur la terrasse du chalet que se déroulait le déjeuner. Micah étant arrivé un peu en retard, il retrouva tout le monde déjà assis autour la table, ayant visiblement commencé l'apéritif. Les jumeaux furent les premier à le voir alors qu'il traversait la pelouse.

"Mic, Mic, regarde ma nouvelle voiture!" lui hurla Brandon dans l'oreille alors que Micah se baissait pour se mettre à sa hauteur. Le petit garçon lui montra ensuite un petit camion de pompier d'un rouge flamboyant. Micah pris sa main en l'écoutant d'une oreille, rejoignant le reste du groupe. Micah salua tout le groupe d'un bonjour à la cantonade avant de se servir une bière et de s'assoir entre sa soeur et Maureen.

"-Alors grand frère, tu t'es fait des amis?"lui demanda malicieusement sa soeur. C'était une petite blague entre eux, depuis que Micah était venu habiter à Oaktree. Au collège, Charlotte avait eu du mal à s'adapter et à se faire des amis. A cette époque, Micah s'était beaucoup inquiété pour sa soeur et il avait l'habitude de lui demander régulièrement si elle s'était fait des amis. Micah se souvenait encore du soulagement qu'il avait ressenti le jour où Charlotte lui avait répondu "Oui" avec un sourire immense et lumineux. Il en avait eu les larmes au yeux.

Si sa soeur avait toujours eu beaucoup d'amis, peu importe où elle se trouvait, Mich était l'inverse. Il avait toujours été un solitaire. Il avait des amis bien sûr, mais assez peu et ses relations amicales remontent en général à l'école primaire. Depuis son Oaktree, à part la famille de sa soeur et son assistance à la clinique, il ne voyait pas grand monde. Ca ne le dérangeait pas forcément, mais il savait que sa soeur s'inquiétait pour lui. Charlotte s'était toujours senti un peu coupable de l'avoir laissé tout seul en partant avec Jim. Alors quand Micah répondit "Peut être bien" à la question, le sourire de sa soeur lui réchauffa le coeur.

"-Alors, alors, raconte moi tout". lui demanda t elle avec un air de conspiratrice. Un peu gêné par tous les regards dans leurs direction, tous les adultes autour de la table s'étant focalisé sur leurs conversation après l'exclamation de Charlotte, Micah raconta sa rencontre avec Daniel.

Quand il eut fini de raconter son histoire, sa soeur le regardait avec un grand sourire.

"-Il te plait" dit elle simplement, regardant son frère avec amour. Micah haussa juste les épaules. Il n'allait pas nier que Daniel lui avait tapé dans l'oeil, après tout, l'homme avait tout pour plaire, mais même si Daniel était gay et intéressé, il n'était pas certain de vouloir s'engager dans une relation avec son seul ami potentiel du coin. Ce que cherchait Micah avant tout, c'était une personne avec qui il pouvait boire une bière en se détendant après le boulot, et avec qui il pouvait parler de tout et de rien.

"-Comment il s'appelle déjà?" lui demanda Maureen , la mère de Jim, avec curiosité.

"-Daniel Chanteloup" répondit Micah, "Il est CEO de la compagnie pharmaceutique PharTap."

"-Oui, je le connais. C'est un bon garçon." sourit Maureen.

"-Tu le connais Maman?" demanda Jim à sa mère.

"Oui, et tu as déjà dû le croiser une où deux fois. C'est un très bon ami de Hugo, mon aîné, et sa jeune soeur a épousé mon second fils, Benjamin."dit Maureen.

Micah avait entendu parler des deux demi-frère de Jim, issus du premier mariage de Maureen, mais il ne les avait jamais rencontré.

"-Il ne serait pas gay par le plus grand des hasard?" demanda Charlotte avant de se baisser pour éviter la taloche que Micah dirigeait vers l'arrière de sa tête.

Maureen rit de bon coeur face à l'insistance de sa belle-fille.

"-Pour dire la vérité, je n'en ai aucune idée. je ne l'ai jamais vu avec personne, que ce soit une femme ou un homme. Il a toujours été assez discret, surtout sur sa vie privée." conclut elle.

Sur ces paroles, Charlotte se leva avant de faire teinter sa cuillère sur son verre de jus d'orange.

"-Puisque visiblement nous en sommes au moment des révélations, je voudrais en profiter pour en faire une aussi...Je suis enceinte!"

Micah : Salut!

Daniel : Salut!

Micah : Tu es libre demain?

Daniel : Oui. Tu as quelque chose en tête?

Micah : Un des mes films favori passe à la télé, ça te dirait de venir le voir chez moi?

Daniel : Ouais, pourquoi pas! C'est quoi comme film?

Micah : Surprise! Je pense que ça te plaira.

Daniel : On va dire que je te fais confiance.

J'apporte des bière et on pourra commander des pizzas?

Micah : Ça me va! On dit 19h30? Je t'enverrai mon adresse plus tard

Annotations

Recommandations

Défi
dansonssouslapluie

Ton odeur sur les draps, ton corps dans mes bras, instant délicat.
93
16
1
1
lecossais
1216, quelque part au Nord de la France. Un enfant est recueilli par le Monastère... Marqué par la Lumière, il va réaliser son destin et participer à différentes aventures où la Musique aura toute son importance.

(Contrairement à mes autres textes, celui-ci n'est pas du tout érotique... Juste une histoire qui me trotte dans la tête depuis maintenant plusieurs mois et que j'ai envie de vous raconter, une histoire qui marie époque médiévale et musique.

Même si je suis passionné par le Moyen Age, je prends des libertés avec l'époque et le lieu... Je n'ai pas envie d'être dans le 100% véridique historiquement, j'ai juste envie de raconter une histoire qui se passe à cette époque. Merci pour votre indulgence !)

Photo : Château et cimetière de Bours (Pas de Calais, prise par mes soins en septembre 2019)
315
531
384
145
Défi
Victor Bouvier

Sur sa joue une larme sèche.
7
0
2
0

Vous aimez lire AnemaryColin ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0