Le consentement (2)

2 minutes de lecture

Un matin, je tombe sur le post d’une association féministe listant les différents comportements des agresseurs. Un en particulier attire mon attention. Il s’agissait de la description exacte de ce que j’avais vécu à l’époque. Envahie par le doute, je ne tarde pas à essayer de contacter les membres de cette association pour avoir leur avis, allant jusqu’à les interpeller directement via un commentaire. N’ayant reçu aucune réponse, je pose la question à un ami. D’abord dubitatif, il lui faut plusieurs discussions empreintes d’une certaine tension pour lui faire comprendre les choses. Pourtant je n’échappe pas aux arguments bateaux, tels que le plus facile : « tu aurais pu l’envoyer promener ». Comme si mettre fin à une amitié de plusieurs années se faisait d’un simple claquement de doigt.

Ayant déjà évoqué le sujet, je me suis longtemps posé la question. Au moment de l’écriture de ce texte, je n'avais pas forcément tous les éléments pour comprendre certaines choses. J’ai retourné le sujet plusieurs fois dans ma tête, à savoir si oui ou non c’était bien ce que je croyais. En ayant bien réfléchi et longuement débattu avec moi-même, j'en viens à la même conclusion à chaque fois. Effectivement, je n’ai jamais eu l’impression d’être consentante. À aucun moment je n’ai dit oui. Le fameux oui qu'on est censé exprimer dans ces moments-là. Effectivement, je n'en avais pas envie. Effectivement, je me suis contenté de me laisser faire. Effectivement, j'ai subi des crises de nerfs et du chantage. Effectivement, il a insisté jusqu’à ce que je cède pour me sauter littéralement dessus. Je ne pense pas que son but était de me faire du mal. Il voulait juste qu'on le fasse ensemble, même si nous n'avions ni sentiment ni désir. À une époque où nous étions tous les deux novices, ni l'un ni l'autre n'avions conscience de la notion de consentement. Sur le moment on ne s’en rend pas compte.

Même si nous ne sommes pas allés au bout, cela ne change rien. Je ne pense pas avoir été consentante une seule fois. Je voulais juste qu'il arrête d'insister. Donc oui, c’est bien ce que je pense.

Annotations

Vous aimez lire stonequaffle19 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0