Chapitre 2

11 minutes de lecture

Nous marchions depuis maintenant 20 bonnes minutes, lampes de poches allumées, nous faisions bien attentions à ne pas se perdre de vue. La forêt était vaste et plus ou moins profonde. Autant je n'avais aucune crainte en venant dans ce genre d'endroit en plein jour, autant venir ici en pleine nuit ne faisait que m'angoisser encore plus . Cleeks et Alex marchaient devant alors que Vins fermait la marche. Le couple marchait rapidement et même en Docs j'avais du mal à les suivre, entre les différentes racines sortant du sol et les multiples pierres que je devaient chevaucher.

- La voilà! La voilà !

Ma vision chercha dans la pénombre la maison et malgré l'obscurité de la forêt, je pouvais facilement distinguer la forme d'une gigantesque résidence. Elle était éclairée par la lueur de la lune. On pouvait remarquer que la bâtisse était couverte de mousse et de liège, les fenêtres étaient complètement détruites, les volets ne tenaient plus que par la pensée et les portes étaient barricadées avec des planches. Cette foutue baraque était digne des meilleurs films d'horreur.

- On vous avait pas menti hein!? À en faire des cauchemars !

Je voyais Alex sauter sur place tellement l'excitation était forte, Cleeks était tout de même plus calme mais le large sourire qui trônait sur son visage montrait à quel point il était excité. Vins me regarda doucement et entoura ma nuque d'un bras en me souriant.

-Hey bien Leym? Tu commences à angoisser? Je croyais que tu ne croyais pas à tout ça?

Je sentis rapidement le regard d'Alex et de Cleeks sur moi, Vins je te maudis de tout mon être . Je soupirais bruyamment en croisant les bras sous ma poitrine tout en le fixant dans les yeux..

-Vins je t'en prie, comme je te l'ai dis à part des araignée et d'autres insectes on ne risque pas grand chose.

Putin de fierté ! J'aurai dû leur dire mon pressentiment, j'aurai dû leur dire. Mais je ne l'ai pas fait. Après un court silence, Cleeks reprit rapidement.

-Bon on va pas rester là toute la nuit, on a déjà fait un repérage des lieux avec Alex. On a repéré une fenêtre cassé au rez-de-chaussée, on passera par là c'est la meilleure entrée et la moins risquée.

On ne mit pas long à chercher cette entrée. Elle se trouvait derrière la maison et donnait sur ce qui semblait être une cuisine. Cleeks passa le premier, suivit de Alex, moi et enfin Vins. J'analysais soigneusement la pièce dans laquelle nous nous trouvions, en effet c'était bien une cuisine. Une cuisine en piteuse état. Le papier peint s'effritait sur tous les murs, l'évier ainsi que les bords du plafonds étaient recouvert d'une moisissure noire et nauséabonde. Cet endroit me filait la nausée. Nous avons continué notre chemin sur la salle suivante, au vu de l'espace qui s'y trouvait cela aurait pu correspondre à un salon ou une immense salle à mangé.

Mais tout comme la cuisine, cette pièce était sale et remplie de moisissure. Même le parquet gondolait et on pouvait remarquer quelques racines sortant par ci, par là. Nous n'avons pas fait toute les pièces et nous sommes rapidement monter au niveau du premier étage, c'était là qu'on allait "s'amuser" comme le répétait sans cesse Alex. Nous nous sommes installés dans ce qui semblait être une chambre au vu de l'immense dressing qui trônait au fond de la pièce. Ce que je n'aimais pas c'était le grand miroir qui se trouvait au centre de l'armoire. C'était d'ailleurs, la première chose que j'avais repéré et ce foutu miroir n'a fait qu'auguementer ma crainte et mon pressentiment.

Assis à même le sol, on se mit à vider nos sacs, sortant à tour de rôle la nourriture, les boissons et le matos qui va nous faire voyager comme le disait si bien Vins. J'essayais de me détendre du mieux que je pouvais, mais j'avais l'impression d'être observée. Alors que Vins roulait le premier joint, Alex ouvrait la bouteille de Vodka pendant que Cleeks faisait un snap. En attendant et pour me détendre je mis un peu de musique sur la boxe, je fermais les yeux me laissant guider par la musique. Très vite la bouteille ainsi que le joint finirent dans mes mains. Sans réfléchir, je pris une grande gorgée de Vodka et une grosse taffe sur le bâton magique, comme on aimait l'appeler avec Vins. L'effet fut presque immédiat, je pus sentir les muscles de mon corps se détendre et ma tête tourner gentiment. Un large sourire de satisfaction s'afficha alors sur mon visage et pendant cette instant mon pressentiment avait disparu. Après tout, il ne peut rien nous arriver. Toute cette inquiétude est due au film d'horreur que nous avions regardé plutôt . Et pourtant, j'avais toujours cette petite voix au fond de mes tripes qui me disait "Vas t'en! Fuis!".

Il était maintenant deux heures du matin, nous étions tous défoncés et alcoolisés, Cleeks et Alex s'embrassaient langoureusement et sans aucune gêne. Je les regardais du coin de l'oeil un petit sourire en coin, ils allaient bien ensemble. Mon sourire s'effaça rapidement lorsque je sentis soudainement un vent glacial me caresser le dos et mon mauvais pressentiment revint aussitôt. Alors que j'allais avertir Vins, deux lèvres vinrent se poser sur les miennes avec fougue et désir. Je répondis au baiser, laissant la langue de Vins venir jouer avec la mienne.

On fus coupé par Alex qui nous balança à la tronche qu'il y avait des hôtels pour les choses sexuelles avant d'exploser de rire. Rire qui fut d'ailleurs contagieux, vu qu'après lui avoir fait un doigt d'honneur magistral, je me mis à rire, sous le soupire humoristique de Vins. J'avais d'ailleurs presque oublié la petite voix dans mes tripes, avant que Cleeks ne se mette à parler.

-Bon les gens.. C'est pas tout ça mais on est venu ici pour s'amuser non?

Il avait un sourire joueur sur le visage, il nous fixait un par un tout en jouant avec sa cigarette. Je n'aimais ce regard, surtout car il avait toujours eu le chic pour trouver des jeux débiles qui peuvent se révéler dangereux. Rien que la dernière fois, il avait parler avec Vins qu'il pouvait sauter du toit atterrir sur le hangar à outils et se réceptionner en roulade sur le sol. Résultat? Il s'est pété la jambe en passant à travers et en atterrissant sur une tondeuse. Donc généralement, ce regard et ce sourire signifiait " la merde arrive".

- D'après certaines sources, il paraîtrait qu'un démon aurait prit possession de la maison...

Et voilà, je la sentais venir la connerie.  Il va voir lequel d'entre nous et le plus courageux pour l'invoquer.  Habituellement, je ne crains pas ce genre de chose, j'ai déjà fait des séances de Ouija, mais il ne s'était jamais rien passé. Mais je ne sais pas pourquoi cette fois ci, je ne la sentais pas. Mais alors vraiment pas. Cleeks tira une énorme latte sur le joint, gardant la fumée un long moment dans ses poumons, laissant alors un suspense insoutenable. Le nuage de fumée opaque qu'il cracha cacha une partie de son visage.

- On a décidé avec Alex de tenter l'expérience et de l'invoquer. D'après ce que je sais: faire un rituel d'invocation entre deux heures et deux heures et demi du matin augmenterait les chances de faire venir une entité. Certaines personnes conseillent même de fumer et de boire un peu pour éveiller l'esprit. ah ah!

Voilà donc ce qu'ils avaient prévu depuis le début. Ce n'était pas qu'une simple soirée où on se bourre la gueule et on se raconte des histoires effrayantes. Je me levais brusquement en les fixant tous avec fureur. Je ne pouvais pas croire ça, je les voyais me regarder avec beaucoup d'incompréhension. Je n'avais jamais réagis ainsi, vu que tout ceci ne me faisait pas peur. Mais là, tout était différent. Tout allait être différent.

- Vous êtes complètement malades?!

Cleeks me regarda et prit une regard sévère. On se fixait du regard, sans que ni lui ou moi ne baissions les yeux. Il se leva et s'approcha de moi.

-Qu'est ce qui t'arrive Leym? Habituellement, tu ne crois pas à ça alors pourquoi tu réagis comme ça ?

Pourquoi je n'arrivais pas à leur dire? Pourquoi je n'arrivais pas à leur parler des ressentis que j'avais eu? Je ne sais pas. Mais je devais me reprendre ça ne me ressemblait pas. Je mis alors de côté ma crainte et mon pressentiment, je finis pas éclater faussement de rire.

-Ah ah ah! Vous m'avez cru! Vous pensiez vraiment que j'allais croire à tout ça du jour au lendemain ?

Vins, Cleeks et Alex se mirent tous à rire. Alex fit mine de passé sa main sur son front, comme ci je lui avais vraiment fait peur. Je ne posais une nouvelle fois sur le sol, acceptant le joint de Cleeks. Tout en tirant une grande latte je regardais mes amis en souriant.

- Et du coup, on fait votre "rituel" tous ensemble. Comme le Ouija c'est ça ?

J'avais lâché cette phrase tout en recrachant la fumée que j'avais avalée.  Mais je fus vite prise d'une quinte de toux à cause de la fumée. Cleeks avait l'habitude de mettre beaucoup d'herbe dans la mixe. Il me regarda avec un petit sourire tout en agitant son index dans un signe de négation.

-Non, pour l'invocation, on va faire un jeu éliminatoire. On va se posé tour par tour des questions sur nous-mêmes celui qui répond faux en premier à perdu et sera l'invocateur.  Vu qu'on est des amis de longues dates et qu'on se connaît bien, c'est ce qui m'a paru le plus juste. Je précise ! Il n'y a qu'une règle. Ne pas posé des questions trop intimes.

Je déglutis, je ne savais pas pourquoi, mais je sentais que ça allait tomber sur moi. Nous commençâmes à tour de rôle à nous poser diverses questions et pour le moment personne ne s'était trompé. C'était au tout d'Alex, elle nous fixa tous lentement, nous faisant bien patienter. Les minutes s'écoulaient silencieusement et le stresse montait rapidement, j'eus un petit sursaut lorsqu'elle prononça mon nom. Je tirais un grande bouffée sur le bâton magique avant de me concentrer sur sa question. Alex était ma meilleure amie, je connaissais tout d'elle et elle connaissait tout de moi.

-Leym... ma chérie d'amour, tu me connais par cœur. Je t'ai tout raconté. Alors voici ma question.

Je pouvais sentir mon cœur battre à tout allure, même si je connaissais tout d'elle, il y avait malgré tout des parties plus ou moins floues voir sombres que je ne connaissais pas ou peu. Je savais aussi que j'étais la seule à jouer ma fière et à ne pas croire toutes ses idioties sur le paranormal. Il serait donc tout à fait logique qu'elle me pose une questions piège afin que je fasse cette foutue invocation. Mais mon amitié envers elle, me donne un petit espoir qu'elle ne soit pas aussi sadique.

- Je te pose en plus cette question car on a parler du sujet pas plus tard qu'hier. Quel est l'alcool que je déteste le plus ?

Ho merde ! Je ne savais plus. En plus, c'est vrai qu'on en a parler hier et je ne suis pas foutue de m'en rappeler. Je suis actuellement dans de beaux draps, il n'y a qu'un seul et unique alcool qu'elle ne boira jamais! Un seul et unique et la tout de suite j'ai un énorme trou noir. Je me mets donc à réfléchir et subitement à paniquer un peu. Je vois Alex et Cleeks morts de rire sous ma non réponse.

- Alors ? j'attends .

Je la regarde et je murmure ma réponse comme si je savais que j'avais perdu.

-Le Whisky ?

Je vois le sourire d'Alex s'étirer comme si elle se transformait lentement en Joker. Je la sens pas là et son sourire ne fait que de confirmer mon angoisse grandissante.

-Mip ! Mauvaise réponse chérie.

Je pousse un énorme soupire et je regarde tout le monde. Cleeks, Vins ainsi qu'Alex se mettent ouvertement à rire en hurlant que c'est moi qui allait me coller l'invocation. Autant vous dire que là, tout de suite je n'étais clairement pas bien. Je fis mine que cela ne m'atteignait pas, mais au fond de moi, je tremblais comme une fillette. Je repris donc mon sérieux tout en fixant Cleeks.

-Bon et ça se passe comment du coup ?

Cleeks sortit alors deux bougie noires et deux rouges, une bombe de peinture blanches et un morceaux de papier. J'analysais le tout, vu les bougies et la peinture, ce n'était pas la même méthode que le Ouija. Cleeks me fixa doucement souriant tout en m'amenant le matériel.

-Plutôt simple, sur le bout de papier il y a la formule et une espèce de dessin. Tu dois reproduire le dessin avec la bombe de peinture. Puis mettre une bougie noire en haut et l'autre en bas et les deux rouges de chaque côtés. Tu te mets assise au centre cercle et tu récites la formule trois fois de plus en plus fort et le tour est joué. Mais il ne se passera rien comme tu l'as si bien dit.

Il laissa un petit ricanement sortir de sa bouche, j'arquais un sourcil en prenant tout le matériel. Ma fierté était revenue et sans la moindre hésitation je dessinais le symbole au détails près. Je plaçais les bougies dans l'ordre indiqué tout en les allumant de la dernière à la première et je me mis au centre du cercle. Je pris le bout de papier entre les mains, lisant soigneusement la phrase dans ma tête afin de la mémoriser. Je posais alors mes genoux à terre fermant les yeux, je pris une grande inspiration et commençais à réciter la phrase.

-Abralem, Imaur vertiganas effrëym...

Je la répétais une deuxième fois beaucoup plus fort, à cet instant, je sentis mon cœur s'accélérer et mes mains trembler. Pourquoi craignais-je autant ce que j'étais en train de faire. Rien n'allait m'arriver, la troisième incantation, je la fis bien plus fort tout en priant pour qu'il ne se passe rien. Je gardais les yeux fermés lorsque l'incantation fut terminée, mais comme je l'avais prédis, rien ne se passa. J'ouvris alors lentement mes yeux regardant à tour de rôle mes amis et mon homme avant d'exploser de rire et de me relever.

-Vous voyez. Rien du tout. Que des foutues conne.....

je ne pus terminé ma phrase. En un seul instant, toutes les fenêtres explosèrent en même temps. Le peu de verre qu'il leur restait venait de se briser en milles morceaux, les murs se fissurèrent brutalement dans un bruit assourdissant. Nous avions tous mit nos mains sur nos têtes afin de nous protéger. Une fois terminé, Cleeks nous regarda avant de paniquer littéralement et de hurler.

-Putain mais c'était quoi ça !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Shyiël ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0