Notre histoire d'amour

3 minutes de lecture

On s’est rencontré ici, dans l’aéroport JFK. Un regard a suffi, et dans l’avion nous avons ri de nous retrouver côte à côte. On a parlé tout le long du trajet comme si on se connaissait depuis des années. On avait tellement de points communs que ça en était effrayant. Arrivé à destination, on a promis de se revoir dans ce pays ou à New York. Et ça à était le cas, puisque notre premier rendez-vous était un pique-nique avec vu sur la piste. Tu m’attendais une rose à la bouche qui t'as blessé les lèvres, un panier garnit de sandwich et une bouteille de champagne. On était à même le sol sur un plaide, on s’en foutait du regard des autres, on observait les avions et le couché de soleil. On y est resté toute la nuit, cessant de se parler juste pour s’embrasser. Tu m’as demandé si tu pouvais avec ton petit air timide, sans hésiter j’ai pris ta tête et j’ai collé nos lèvres.

Pour fêter nos ans, on a décidé de partir en voyage, on était fatigué de nos travailles respective et on avait besoin de prendre l’air. Ce jour-là au moment d’embarquer on a eu notre première dispute, elle n’était pas énorme, mais on ne sait pas parlé du trajet et je sais que ça t’a fait mal autant qu’à moi. On a fini par se réconcilier dans la chambre d’un motel, s’excusant à l’aide de baiser et de mots d’amour.

Ensuite il y a la naissance de notre premier enfant. J’avais perdu les os et tu m’as emmené précipitamment à l’hôpital, mais on n’y est jamais arrivé. On a dû s’arrêter en chemin à l’aéroport, elle arrivait. J’ai accouché dans le hall de notre petite Carson, apparemment toute notre histoire était liée à cet endroit, quoi qu’on fasse on y revenait toujours, on vivait les moments les plus forts de notre vie. Comme quand on a eu cette violente dispute et que je t’ai quitté brutalement. J’ai toujours regretté les mots que je t’avais dits. Je me suis enfuie pour prendre le premier avion pour rentrer chez mes parents. J’avais embarqué notre fille de trois ans et pour ça je m’en suis voulu. Mais malgré ça, tu m’as retenu et tu m’as demandé en mariage, tu m’as dit : « Chéri je veux passer le reste de ma vie avec toi, j’ai fait des erreurs et s’il le faut je passerais l’éternité à les réparer. Mais je ne peux pas vivre si tu n’es pas là, je ne peux pas respirer si tu t’en vas. Reste et regarde-moi changer, regarde notre amour grandir encore. Si tu le veux bien j’aimerai devenir ton mari, alors veux-tu m’épouser ? »

Je me suis excusé pour tout ce que j’ai dit, j’ai pleuré et je t’ai dit : « Pour rien au monde je ne voudrais te quitter encore une fois ». J’ai pris notre fille dans mes bras, tu l’as embrassé avant de poser tes lèvres fougueusement sur les tiennes.

Est-ce qu’un jour tu aurais pensé qu’on se marierait entre les avions et les passagers ? Est-ce que tu pensais qu’un jour, on dirait au revoir à nos enfants en pleurant, parce qu’ils partaient faire leur premier voyage ? Est-ce que tu aurais seulement imaginé qu’on mourrait vieux et heureux à l’endroit de notre premier rendez-vous, entourer de nos enfants et de nos petits-enfants ?

Cet endroit, chéri, représentera à jamais notre histoire d’amour…

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Jess2000 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0