Procès à Cupidon

2 minutes de lecture

- Salut Yann... Ecoute, ça ne peut plus durer comme ça avec les Nanas. Je suis encore tombé amoureux d'une femme qui ne s'intéresse qu'à mon portefeuille.

- Moi, ce n'est pas mieux; je suis amoureux depuis dix ans d'une femme qui ne m'aime pas. Cela ne peut plus durer. Je crois qu'on va lui faire un procès à Cupidon... Et on va l'envoyer en prison.

- Ouais, faut qu'il arrête avec ses flèches. Soit il s'inscrit dans un club de tir à l'arc, soit il se met à la pétanque.

- La pétanque, tu rigoles ! S'il se met à nous lancer des boules en acier, cela risque d'être encore moins rigolo que les flèches.

- Bon, ben, on porte plainte alors !

-Je ne sais pas.

- Si, faut qu'il arrête.

- Bon, attend, je vais essayer de lui parler... Eh, là haut, Cupidon, Eh Cupidon.... Arrête, on en a marre de tes conneries. Tu t'en prends tout le temps à nous dis.

- C'est tout le temps nous. Rien qu'hier, je suis tombé raide devant une jolie brune; pas moyen de respirer; J'ai failli avoir un arrêt cardiaque. Et ça, ça s'appelle de la mise en danger d'autrui. Alors t'arrête ou on te fait un procès.

- Je t'avertis, ce ne sera pas une main courante.... Tu vas finir dans le panier à salades.

...

- Eh, attendez les gars, dis une femme en les rejoignant. Vous n'êtes pas les seules victimes; moi aussi : une flèche en plein coeur, un marriage catastrophique avec un divorce qui a duré deux ans et 4000 euros de frais d'avocat. Et bien il a intérêt à me rembourser le nain, avec ses petites ailes, son arc et ses flèches.

- T'as entendu Cupidon, tu vas la rembourser, avec les dommages et intérêts en plus.

- Yann, attend; on va peut-être commencer par une pétition pour protester.

-Bonne idée, avec internet, ça va vite. Je m'en occupe tout de suite.

Yann sort son téléphone et tape sa pétition.

- alors, ça vient ?

-Attends, faut un peu de temps;

...

- Ah, y est déjà 12 000 signatures. aH aH aH, on le tient cupidon.

- Hey cupidon ! Tu vois, nous ne sommes pas les seules à nous plaindre. Alors soit tu trouves un club de tir à l'arc, soit on te fait un procès.

- Tu t'en fous ?!?

- Oui, il dit qu'il s'en fout.

Attends je regarde ou en est la pétition ! Alors les divorces. ET bien juste en fris d'avocat pour les divorces, y en a pour 2 milliards 500 millions à rembourser.

- Ah, tu rigoles moins maintenant.

- Il s'en fous

-Oui, il dit qu'il s'en fous.

- Il dit qu'il a largement de quoi payer.

- Et il le sort d'où le pognon ?

- Des frais d'avocat, c'est une combine avec les avocats cette histoire de flèches.

- Oui, il est de mêche avec les meilleurs avocats du monde, on ne gagnera pas le procès.

- Oh non, alors cela va continuer comme ça tout le temps.

- Oui

-Nooooonnnnnnn

-Cupidon, s'il te plaît arrête, arrête.

- Non ( Voix off )

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire E Samarlande (Malek H) ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0