44 - Mots d'enfants

5 minutes de lecture

Livia.

Et dire que Cameron se faisait du souci ... vive la confiance, je vous jure !

Rose est toujours aussi mignonne et adorable, pleine de vie oui et heureusement à son âge, mais obéissante et bien élevée. Et pour compléter le tableau, Zoey et Jamie ont bien voulu me confier Emmy pour que Rose ait une petite camarade avec qui s'amuser ce soir ... mais pas cette nuit j'espère ! Parce que cette nuit, j'aimerais dormir. Beaucoup dormir. Avec vingt kilos de rondelles concombres sur mes paupières pour faire dégonfler mes yeux. J'ai utilisé un demi-stick d'anticernes vert et beige pour camoufler les dégâts. Bon, ni Zoey ni Mila n'ont été dupes, mais elles ont eu la délicatesse de ne pas me faire remarquer que j'ai une sale tête aujourd'hui. Et finalement, passer du temps avec les deux petites, ça me fait du bien. Que les filles dorment ici cette nuit, ça s'est décidé à la dernière minute.

C'est Jamie qui m'a demandé si cela me dérangerait de garder la petite princesse ici car ils avaient « mal aux cheveux » de tous ces décalages horaires et heures de vol consécutives. Comment leur dire non ? Ils ont refait un aller-retour pour les funérailles de ma grand-mère qu'ils ne connaissaient même pas ! Et je ne doute pas qu'ils aient pris eux même cette décision, Hayden n'a même pas dû avoir à le leur demander. Du coup, j'ai proposé la même chose à Cam. S'il a dit « oui », il n'en menait pourtant pas large quand il a déposé sa fille ici à dix-huit heures et a au passage récupéré Mila - qui avait passé sa journée au lit.

Donc, si Hayden savait que je gardais Rose pour la soirée, il ne sait pas pour Emmy et a fortiori ... pour ses invitées pour la nuit ... Je ne sais pas à quelle heure il finit, et je n'ai pas osé lui envoyer un message. Je compte sur la jolie frimousse de sa filleule - si elle est encore debout quand il rentre - pour l'attendrir et adoucir le Cro-Magnon. Si on peut éviter une prise de bec ... Bon de toute façon, j'ai prévu de les occuper, même s'il rentre tôt, il ne sera pas dérangé.

Jane m'a aidé à préparer la chambre pour les filles avant leur arrivée et nous avons même fait livrer un deuxième lit enfant en urgence pour que petites aient chacune le leur cette nuit. Apparemment être la tante d'Hayden Miller, ça ouvre certaines portes ...

Jane est restée un moment avec nous pour profiter de sa petite nièce. Nous avons préparé des muffins, puis les différents glaçages pour les décorer. L'état de la cuisine d'Hayden après ça ? Il n'y a pas de mot. C'était comme si un ouragan de force 5 avait croisé un volcan en éruption ... mais je ne compte pas le lui dire, surtout que j'ai tout nettoyé après, y compris les enfants ... et donc, la salle de bain aussi. Oui la farine et le glaçage coloré, ça laisse des traces !

Après la douche - la première du moins, nous avons profité un peu de la piscine et du jardin. Si Emmy est appareillée depuis quelques semaines, la parole est encore forcément très difficile. Mais Rose est géniale avec elle, elles arrivent à se comprendre, et je suis là pour « traduire ». Les deux ans de différences ne semblent pas les déranger, au contraire. Rose joue les grandes sœurs et Emmy est ravie de faire office de poupée. Après une séance déguisements durant laquelle les filles ont enfilé des costumes Disney qui trônent fièrement sur un portant dans la salle de jeu qu'Hayden a fait aménager pour sa filleule, c'est naturellement maquillées et coiffées qu'elles ont voulu s'amuser. Pensée pour moi-même : Le maquillage waterproof, on n'en met pas aux enfants ... C'est la merde à enlever après, même avec un gant et un bon lait démaquillant !

Note à moi-même : Racheter de la poudre Terracotta. Paix à son âme ...

Maintenant qu'elles sont de nouveau propres, chacune un joli chignon sur la tête et en pyjama, nous allons pouvoir passer à table. Je n'ai pas tenté le diable en leur cuisinant des assiettes de légumes avec du jambon. Pour les légumes, je suis certaine que leurs parents s'en chargent très bien. Et moi eh bien, je ne suis pas leurs parents !

Ahahah ! je suis un démon …

Oui, je craque, ça y est ... !

J'ai donc préparé des filets de blanc de poulet que j'ai panés avec les filles avant la douche numéro un, et des linguines à la sauce provençale, saupoudrés de beaux copeaux de parmesan. Et ça sent super bon ! Je dresse le couvert sur la terrasse en gardant un œil sur les deux princesses, blotties l'une contre l'autre sur le canapé du salon, sous un plaid La reine des neiges, en train de regarder je vous le donne dans le mille ... La Reine des neiges !

Libérée délivrée ? Vous connaissez ? L'auteur mérite la prison, sérieusement ! Ça reste cette chanson bord** de m**** ! Impossible de me la sortir de la tête. Un coup d'œil à l'horloge : 20h30. Bon, j'avais prévu de faire diner les filles à 20h, mais qui ira me dénoncer ? Voilà, personne ... et c'est les grandes vacances pour elles en plus ! Demain Emmy passe la journée avec sa grand-mère, et Rose avec sa tante pendant que Cameron travaille, alors ...

Je sers les verres d'eau quand Emmy me tapote les fesses.

- Oui ma poupée ?

Emmy me signe qu'elle veut dire à Rose que c'est la petite sirène son dessin animé préféré, mais qu'elle n'y arrive pas, avec un petit air triste qui me fend le cœur.

- Oh ma poupée, c'est normal, ça viendra, mais tu sais quoi ?

Elle me répond que non.

- Tu as un super pouvoir ma chérie, parce que toi, tu vas apprendre à parler avec ta bouche, mais tu sauras toujours parler en langue des signes, et ça, ça n'est pas donné à tout le monde. Et tu pourras toujours dire des secrets à ton papa ou ta maman quand tu ne voudras pas parler devant des gens qui eux, ne savent pas signer. Tu comprends ?

-Tu faisais ça toi quand tu étais petite ?

Mon cœur se serre de nouveau. Oui, moi aussi je faisais ça.

- Oui ma chérie, moi aussi, je faisais ça.

Le souvenir est doux-amer. Plus amer que doux, d’ailleurs. Une brûlure significative se loge dans mon estomac. Je réprime un sanglot, tant bien que mal, mais ne peux rien faire contre la loi de la gravité qui humidifie mes pommettes en un battement de cils à peine, alors par pudeur et pour ne pas qu'Emmy s’en rende compte, je détourne un instant les yeux pour me reprendre. Puis, je prends sa petite main dans la mienne et nous retournons ensemble dans le séjour. J'explique à Rose qu'Emmy adore la petite sirène et pourquoi. Rose propose que l'on mette des chansons de Disney sur la télévision. Emmy est d'accord, évidemment. Et ainsi commence une petite séance de danse pour Emmy, et de chant pour Rose. Bon, le repas attendra encore un peu ... et mes larmes aussi.

Annotations

Recommandations

Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
781
155
223
745
Line P_auteur
Elle pensait avoir tout prévu ... sauf l'imprévisible !

À vingt-cinq ans, Livia suit un chemin tracé dont elle seule détient la carte.
Abimée par les drames de son passé, elle aspire à une vie calme, ne laisse que peu de personnes entrer dans son cercle et a revêtu depuis longtemps un masque pour se protéger.

L'amour ? Pas pour elle; elle le fuit comme la peste, persuadée qu'elle gagnera toujours sa partie de cache-cache avec Cupidon.

Une meilleure amie, un week-end au pied levé à l'autre bout du monde et une dose d'alcool de trop, c'est la recette idéale pour que tout bascule ...

Star de cinéma mondialement connu, Hayden Miller entre dans sa vie telle une tornade inattendue. Entre attirance, rejets, nuits torrides, non-dits et secrets, leur petit contrat amis avec bonus; va raviver son corps et pourrait bien devenir quelque chose de plus ... à condition de s'en rendre compte.

Qui ouvrira les yeux en premier ? Les dangers sont-ils toujours les plus évidents ? Mais surtout ... Toutes les promesses sont-elles faites pour être tenues?

Quand le passé entache le présent, peut-il y avoir un avenir ?

Et si commencer par la fin était finalement la meilleure voie pour trouver son chemin ?


Contient des scènes à caractère sexuel.
Public averti : +18 ans
Copie interdite


TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
Œuvre Protégée
1135
233
451
1165
Line P_auteur
[Histoire Terminée ]

Diplômée en Marketing, un emploi stable dans lequel elle prenait peu à peu ses marques, un toit sur la tête et même un futur mari, Elly pensait assez bien contrôler sa petite vie paisible. Sa seule bête noire, c'était sa famille. Ou du moins les quelques membres qui la composaient : des parents absents pourtant envahissants à distance qui voulaient depuis sa naissance régenter son existence, jusqu'à choisir sa voie professionnelle. Et elle ne savait pas encore à quel point ... jusqu'à un soir de février où Elly a tout compris, puis tout envoyé balader.

Sa vie, elle veut maintenant la recommencer loin, en laissant décider le hasard, pour une fois. Et elle va détester le résultat tout autant que son corps va l'adorer.

Il est autoritaire, arrogant, froid comme la glace mais pourtant chaud comme la braise. Une gueule d'ange sur une carrure d'Apollon, mais une attitude de démon. Il la fera enrager et est prêt à tout pour la faire fuir. Mais qui pliera en premier ?

Elle va devoir relever le défi : au fond, peut-il réellement y avoir un perdant ?
Quand l'expérience fausse le présent, comment voir la vérité qui brille de l'éclat de l'évidence ?

Contient des scènes à caractère sexuel.
Public averti
Copie interdite

TOUS DROITS RÉSERVÉS©

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.

Tous Droits Réservés
Œuvre protégée
2165
639
1617
1518

Vous aimez lire Line P_auteur ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0