38- Combat nocturne

5 minutes de lecture

Hayden

Trois coups sur la porte. Puis trois autres.

Ça devient l'histoire de ma vie, être réveillé par des coups à la porte. J'ouvre difficilement les yeux mais m'y oblige car je n'entends pas Livia râler comme elle le fait à chaque fois. Que ce soit ici ou à la maison, il est devenu courant que Jordan passe très tôt pour se faire offrir un petit-déjeuner, comprenez une pâtisserie cuisinée par Livia. Livia est parfois déjà debout pour son petit jogging matinal, parfois encore blottie contre moi. Plus contre son gré d'ailleurs, c'est moi qui la tiens dans mes bras pour l'avoir contre moi la nuit. Mais là, non seulement je ne l'entends pas, mais je ne la sens pas non plus dans le lit froid.

Je suis étonné quand j'arrive enfin à ouvrir mes yeux de devoir m'acclimater à l'obscurité. Il fait encore nuit. Livia ne ferme jamais ni complètement ses volets, ni complètement les rideaux. Elle laisse toujours quelques centimètres pour que la lumière s'infiltre dans notre chambre. J'avais remarqué qu'à Londres, quand elle avait dormi dans ma suite dès la première nuit, elle avait rouvert un des rideaux. En fait, elle a quelques TOC. Celui-ci, mais aussi celui de lisser ses vêtements trois fois quand elle est stressée. Mais maintenant je sais pourquoi. Elle a toujours un peu peur du noir.

Trois autres coups me ramènent à la réalité. J'enfile mon boxer posé au sol et vérifie dans la salle de bains, mais Livia n'y est pas, et son portable non plus. J'attrape le mien posé sur la table basse devant la télévision. 5h17.

Je n'ai même pas entendu Livia sortir de la cabine. J'ouvre la porte et m'attends à voir Mila ou même Laura venue squatter le lit de ma femme, mais même pas.

- Nick ? Mais qu'est-ce que tu fais ici à cinq heures du matin ? je lui demande en me frottant les yeux.

- J'ai tapé à ta porte mais tu ne répondais vieux.

- Je réponds puisque je suis devant toi !

- Ça, c'est la cabine de Livy Hayden ...

- Ne joue pas sur les mots, tu as très bien compris ce que je voulais dire. Bon accouche, pourquoi tu me cherches aux aurores ?

Nous parlons à voix basses pour ne pas réveiller les cabines aux alentours.

- Suis moi Hayden. Et mets un t-shirt si tu as ça sous la main, évidemment ...

- Déjà j'ai un caleçon, estime-toi heureux ! Eh Nick! Je t'aime mais les mecs ce n'est pas mon truc tu sais ? je plaisante. Je les aime avec moins de poils, moins musclées, avec de la poitrine et le service trois pièces en moins.

- Fais pas le malin avec moi Hayden, la seule que tu aimes c'est Livia! Bouge-toi un peu !

- Hein ? Mais Livia ...

Il ne me laisse pas finir et m'attrape par la nuque pour que je le suive, en boxer et pieds-nus du coup. Et il a une sacrée poigne. Je ne sais pas ce qui lui arrive, mais je pense qu'il ne vaut mieux pas le contrarier. Livia a dû aller se chercher à boire ou à manger, avec un peu de chance on va tomber sur elle et elle me sauvera de la lubie matinale de King-Kong. Allez savoir pourquoi, cette femme a un pouvoir sur lui que je n'ai pas, même à la maison quand il est mon garde du corps, alors que c'est quand même moi qui paie la majorité de son salaire ! Je suis Nick à travers le couloir, il me fait traverser le grand salon et emprunter un des grands escaliers intérieurs, jusqu'à la porte de la salle de sport.

- T'es pas sérieux ? Tu m'as réveillé à cinq heures du matin pour faire du sport ? Mais t'es malade ou quoi ! j'éructe. Et j'ai déjà eu ma séance de cardio avant de dormir si tu veux tout savoir, même deux! Alors laisse-moi tranquille !

Je lui tourne le dos et m'engage dans l'escalier.

- Putain on dirait sa femme ! Même caractère de merde le matin je vous jure, je l'entends marmonner dans sa barbe. Hayden, merci pour le compte rendu de tes exploits sportifs nocturnes mais reviens ici et regarde s'il te plaît.

Je fais demi-tour, me poste devant lui les bras croisés tandis qu'il ouvre les portes coulissantes de la salle de sport. Je parcours l'immense pièce peu éclairée des yeux tentant de deviner ce qu'il veut me montrer si tôt le matin, quand mon regard se fixe à une silhouette allongée à même le sol devant le sac de frappe de boxe dans un coin de la pièce. Livia.

Je m'apprête à m'élancer mais Nick me barre l'accès de son bras.

- Je venais faire ma séance quand je l'ai trouvée, elle va bien, elle est simplement endormie.

- Qu'est-ce qu'elle fout ici au milieu de la nuit ?

Cet abruti se met à rire.

- Au milieu de la nuit ... vous êtes vraiment pareils tous les deux! Elle a dû avoir besoin de se défouler, le sport lui fait du bien.

- Comment tu sais ça toi ?

- Je le sais c'est tout.

- Pourquoi tu ne l'as pas réveillée ou ramenée à la cabine tout simplement ?

Il me fixe étrangement avant de me répondre.

- Il vaut mieux que ce soit toi qui la prennes Hayden, ou qui la réveilles, comme tu veux. Je ne veux pas lui faire peur.

Mais qu'est-ce qu'il a fumé lui ?

- Pourquoi tu lui ferais peur ? N'importe quoi ! Bon laisse-moi aller la récupérer, je vais la recoucher.

Nick retire son bras et me suit jusqu'à Livia, qui dort dans sa position habituelle, sur le flanc gauche. Je ne sais pas comment elle fait pour dormir sur du parquet, sans oreiller, sans matelas de sol. Quand j'arrive à sa hauteur, je constate qu'elle a des gants de boxe aux mains qu'elle n'a même pas retirés. Mais qu'est ce qui lui a pris bon sang ? Elle aurait pu se blesser ! Je m'accroupis et défait doucement le premier gant, puis le second. Elle a même enroulé des bandages autour de ses articulations. Elle gigote pendant que je les lui défais délicatement, mais ne se réveille pas. Je passe un bras sous son dos, l'autre sous ses genoux, et la soulève. Elle pose d'elle-même sa tête sur mon torse. Livia prend une inspiration plus profonde et gémit, puis murmure mon prénom.

- Hero ...

- Oui bébé, je te ramène dans le lit. Dors mon ange, je lui réponds en l'embrassant sur le front, puis les lèvres.

- Hummmm.

Je regarde Nick, son air étonné se transforme rapidement en quelque chose de différent. Il sourit niaisement.

- Qu'est ce qui t'arrive ? je lui chuchote pour ne pas déranger mon précieux paquet.

- Rien, rien, je constate simplement qu'elle passe son temps à me dire que je me fais des idées sur votre relation, mais en fait elle me prend pour un dindon la miss !

- Oh non mon pote, je te rassure, elle ne te prend pas pour un idiot, elle te dit ce qu'elle croit c'est tout.

Je le laisse à son air ahuri revenu s'afficher sur son visage et quitte la pièce en direction de notre chambre. Mona a raison, quelques soient les combats à mener pour Livia, il y en aura plusieurs à mener contre elle pour lui ouvrir les yeux. Mais par où commencer ?

Par mieux ouvrir plus grands tes propres yeux, par exemple.

Annotations

Recommandations

Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
781
155
223
745
Line P_auteur
Elle pensait avoir tout prévu ... sauf l'imprévisible !

À vingt-cinq ans, Livia suit un chemin tracé dont elle seule détient la carte.
Abimée par les drames de son passé, elle aspire à une vie calme, ne laisse que peu de personnes entrer dans son cercle et a revêtu depuis longtemps un masque pour se protéger.

L'amour ? Pas pour elle; elle le fuit comme la peste, persuadée qu'elle gagnera toujours sa partie de cache-cache avec Cupidon.

Une meilleure amie, un week-end au pied levé à l'autre bout du monde et une dose d'alcool de trop, c'est la recette idéale pour que tout bascule ...

Star de cinéma mondialement connu, Hayden Miller entre dans sa vie telle une tornade inattendue. Entre attirance, rejets, nuits torrides, non-dits et secrets, leur petit contrat amis avec bonus; va raviver son corps et pourrait bien devenir quelque chose de plus ... à condition de s'en rendre compte.

Qui ouvrira les yeux en premier ? Les dangers sont-ils toujours les plus évidents ? Mais surtout ... Toutes les promesses sont-elles faites pour être tenues?

Quand le passé entache le présent, peut-il y avoir un avenir ?

Et si commencer par la fin était finalement la meilleure voie pour trouver son chemin ?


Contient des scènes à caractère sexuel.
Public averti : +18 ans
Copie interdite


TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
Œuvre Protégée
1135
233
451
1165
Line P_auteur
[Histoire Terminée ]

Diplômée en Marketing, un emploi stable dans lequel elle prenait peu à peu ses marques, un toit sur la tête et même un futur mari, Elly pensait assez bien contrôler sa petite vie paisible. Sa seule bête noire, c'était sa famille. Ou du moins les quelques membres qui la composaient : des parents absents pourtant envahissants à distance qui voulaient depuis sa naissance régenter son existence, jusqu'à choisir sa voie professionnelle. Et elle ne savait pas encore à quel point ... jusqu'à un soir de février où Elly a tout compris, puis tout envoyé balader.

Sa vie, elle veut maintenant la recommencer loin, en laissant décider le hasard, pour une fois. Et elle va détester le résultat tout autant que son corps va l'adorer.

Il est autoritaire, arrogant, froid comme la glace mais pourtant chaud comme la braise. Une gueule d'ange sur une carrure d'Apollon, mais une attitude de démon. Il la fera enrager et est prêt à tout pour la faire fuir. Mais qui pliera en premier ?

Elle va devoir relever le défi : au fond, peut-il réellement y avoir un perdant ?
Quand l'expérience fausse le présent, comment voir la vérité qui brille de l'éclat de l'évidence ?

Contient des scènes à caractère sexuel.
Public averti
Copie interdite

TOUS DROITS RÉSERVÉS©

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.

Tous Droits Réservés
Œuvre protégée
2165
639
1617
1518

Vous aimez lire Line P_auteur ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0