20 - Combat

10 minutes de lecture

Livia

- Plus fort Nick ! je quémande haletante et couverte de sueur.

- Je vais te faire mal, répond mon ami.

- Je ne suis pas un œuf et je ne suis pas en sucre ! je lui rétorque agacée. Alors plus fort King-Kong !

- Livia, gronde-t-il, je vais te laisser des marques et si Hayden s'en aperçoit je ne donne pas cher de ma peau ...

Sérieusement ?

- Mais oublie-le un peu bon sang ! Plus fort je te dis !

- OK OK Miss Gardini !

Nick obtempère et ses coups deviennent plus puissants et plus robustes. J'ai besoin de plus de concentration pour les éviter mais je suis plus légère que lui, donc plus rapide même devant ce professionnel. J'ai besoin de me concentrer sur ça, de me défouler. Je remonte ma garde, sautille puis lui envoie un low-kick auquel il ne s'attendait pas, puis j'enchaine avec un middle-kick. J'ai un bon professeur et je suis une élève plutôt studieuse et ...

- Surprenante, me dit Nick comme s'il suivait en direct mes pensées. Allez, on arrête pour aujourd'hui.

Il a raison. Même si je suis en plutôt bonne condition physique grâce au jogging et aux quelques cours de danse auxquels j'assiste encore avec Mila en France, je suis loin d'être une athlète et ce matin particulièrement, je me sens fatiguée, autant physiquement que moralement. Mais j'ai décidé que je ne me laisserai plus envahir par la noirceur de mes craintes, de mes souvenirs, de mes ombres. Tout cela m'empêche d'avancer sereinement. Je lui dois de finir le chemin sans être parasitée, je dois profiter et vivre pleinement. Cette nuit devait être ma dernière crise. J'ai laissé mes angoisses gagner du terrain en ne prenant pas au sérieux les alertes. Je dois mieux les canaliser et le meilleur moyen d'y arriver, c'est l'adrénaline.

- 7H27 annonce Nick qui m'aide à retirer mes gants.

- Oh déjà ?

Nick m'a rejointe devant chez Hayden à 6h10 et nous avons couru dans le quartier une petite demi-heure. Après un échauffement dans les règles, une autre demi-heure de boxe anglaise. Nick a accepté de me prodiguer des cours d'initiation.

Je l'ai vu en faire avec Hayden plusieurs fois dans la salle de sport de la villa, et j'avais adoré la gestuelle dès le premier regard. Il n'a pas été si simple de convaincre King-Kong. En réalité, je crois qu'il ne croyait que moyennement à mon « coup de foudre» pour ce sport. Pourtant, j'ai eu envie d'essayer dès la première fois que je les ai regardés s'entraîner, et Hayden doit s'entraîner beaucoup, même pendant les périodes de tournage.

Hayden Miller est un acteur connu et reconnu pour son talent, récompensé plusieurs fois, mais son corps est son outil de travail. Bien qu'il soit un caméléon passant du rôle du dandy sujet de la couronne anglaise à celui d'un détective des années 50, en passant par celui d'un soldat américain en zone de guerre ou d'un super-héros dans un blockbuster, Hayden a besoin de conserver une certaine plastique pour ses rôles, encore plus pour le dernier. Je les ai regardés s'entraîner donc, plusieurs fois, avant que l'idée fasse son chemin dans ma tête. Et pour faire céder Nick, j'ai joué la carte de l'honnêteté mais sans entrer dans les détails : besoin d'évacuer mes tensions tout en travaillant mon renforcement musculaire.

- Oui. Hayden doit être au studio dans une heure, il m'informe en essuyant son visage et sa nuque de sa serviette éponge noire. Je vais me doucher rapidement au vestiaire si ça ne te dérange pas, je te rejoins après en haut.

- Pas de problème King-Kong, je lui réponds en l'étreignant, merci pour la séance. Je vais préparer le déjeuner. Prends-ton temps.

Nick emprunte le couloir au fond de la pièce et rejoint le vestiaire.

Je remonte les escaliers en colimaçon pour rejoindre le premier niveau. Moi aussi, j'ai grand besoin d'une douche, mais je vais d'abord préparer de quoi déjeuner à Nick et Hayden, qui doit être réveillé. Je traverse toute la maison à petites foulées pour rejoindre mon dressing et me débarrasser de ma tenue humide de sueur qui me colle trop à la peau. J'attrape un petit short de sport noir et un débardeur court mais large dévoilant une de mes épaules, refais mon chignon flou. Dans la salle de bains, je passe rapidement un gant mouillé et chaud sur mes bras, mon visage, mes jambes, ma nuque et ma poitrine laissée libre sous mon t-shirt. Un petit coup de lingette au lait démaquillant sur mon visage pour apaiser ma peau avant la douche et les soins qui devront attendre un peu, et je repars, pieds-nus, dans la cuisine. Hayden doit être à l'étage. Il n'était plus dans ma chambre.

Dans le frigo, je récupère de quoi préparer quelque chose de complet mais rapide à faire.

- Miam ! ça sent bon par ici !

Nick prend place sur une des chaises hautes de la cuisine, un immense sourire fendant son visage. Je fais couler deux cafés longs et lui sers son petit déjeuner. Je sais qu'il ne le prend qu'après notre séance de sport. Je lui dépose son assiette et un verre de jus d'oranges pressées dans lequel j'ai ajouté un jus de citron vert.

- Si tu n'étais pas déjà mariée Livy, je te dirais que tu es bonne à mariée...

- Ahahahahah! je m'esclaffe théâtralement en sur-jouant le truc. Trop drôle King-Kong ! Ce n'est pas un peu macho comme remarque ça pour un gros nounours qui est capable de remplir de fleurs la chambre de sa chérie ?

Touché ! Bien joué Livia !

Nick pique un fard ! Nick pique un fard ! ALERTE ALERTE !

- Ok ! se renfrogne le colosse, alors si tu n'étais pas déjà mariée Livy Baby, je pourrais te séquestrer chez moi pour que tu me prépares des petits déjeuners tous les matins. Deux femmes à la maison, ça serait le pied ! raille-t-il.

- Pfff, commence déjà par faire de ta compagne ta femme !

Livia 2 Nick 0

Nick ouvre la bouche pour répliquer mais Hayden le coupe dans sa lancée.

- Inutile de te lancer dans des hypothèses frérot, Livia est ma femme et je ne la partage pas !

Heu il me fait quoi encore lui ?
Superbe entrée en matière Miller ... et il n'est même pas huit heures du matin.

- Whaooo les gars, trop de testostérone là ! Vite ! Ouvrez les fenêtres, je suffoque !

Mes mains s'agitent autour de moi, imitant un ventilateur. Nous partons tous les trois dans un grand éclat de rire. Hayden et Nick se font un «check » à leur façon. De son déhanché félin, il se dirige vers moi, encore beau comme un Dieu ce matin. Douché mais pas rasé, vêtu d'un simple jean clair et d'une chemise blanche cintrée, à peine boutonnée et retroussée aux coudes, il est à tomber, et ... il sent divinement bon. Son odeur va rester suspendue dans l'air un moment. Arrivé à ma hauteur, il dépose un baiser appuyé sur mon front.

- Bonjour Livia, bien dormi ?

Il le sait très bien. Mais j'apprécie qu'il joue un peu le jeu devant Nick.

- Ça va merci, mais je ne serais pas contre une sieste, je lui réponds-en baillant.

Puis, suspicieux, il se tourne vers Nick comme s'il venait de comprendre quelque chose.

- Nick, qu'est-ce que tu fais ici si tôt et ... les cheveux humides ? T'es tombé du lit ce matin ? J'ai oublié quelque chose ?

Les yeux de King-Kong se posent sur moi. Il attend que je réponde à sa place. Hayden ne sait pas que Nick est mon compagnon de sport. Il sait que je pars courir certains matins mais jusqu'à aujourd'hui, soit Nick rentrait se changer chez lui avant de revenir ici pour prendre son poste de garde du corps, soit nous faisions notre séance après qu'Hayden ait été déposé aux studios. Mais aujourd'hui, à cause de l'emploi du temps chargé de Nick qui a des réunions avec ses frères -et accessoirement partenaires - pour leur société en plus de ses autres missions, et mon propre planning tout aussi rempli, nous n'avions pas le choix que de prévoir cette séance aux aurores. Et la reporter n'était pas envisageable pour moi. J'ai besoin de ce cadre, ce rythme, ce matin encore plus que les autres fois.

Je me tourne vers Hayden, son café à la main et lui tends avant de répondre.

- Nick a fait son jogging avec moi et ...

- Oh super ! me coupe-t-il. C'est bien que tu ne sois pas seule dans les rues si tôt le matin

- Oh Oui, surtout avec les paparazzi qui rôdent, ne peut s'empêcher de renchérir King-Kong.

FAIT.CHIER.BORDEL

- Nick ! je le gronde en le fusillant de mon plus sombre regard.

- Pardon ? l'interroge Hayden. Comment ça des paparazzi ?

Nick se redresse et passe en mode Pro.

- Ils sont quelques-uns à tourner dans le quartier et à planquer dans des voitures. J'ai prévenu Sifriani au poste en arrivant, une patrouille va venir les faire dégager et plusieurs fois si nécessaire, ils n'ont pas le droit d'être là. Et avant que tu ne poses la question, nous sommes sortis par derrière et Livy portait une casquette, ils ne l'ont pas vue.

Comme si c'était un problème !

- De toute façon, je ne suis personne moi les gars. Ils ne me connaissent pas. Ils me prendraient pour une employée et c'est tout. Et s'il le faut je retourne vivre chez Ava et ...

- Alors là, n'y pense même pas Livia ! me prévient Hayden en montant de ton. Tu restes ici ! Non négociable !

- Hayden ... je souffle en lui faisant les gros yeux pour lui faire comprendre que ce n'est pas le moment et que c'est en privé que nous aurons cette conversation.

- Hayden, intervient Nick ils sont ...

La porte d'entrée sonne et je m'empresse d'aller ouvrir pour échapper au regard insistant d'Hayden.

- Oh bonjour Mademoiselle McAlleigh ... heu non... Gardini ... Mademoiselle Gardini bégaie Matthew, l'assistant personnel d'Hayden.

- Livia, juste Livia pitié Matthew ! Il est dans la cuisine, je lui indique tandis qu'il me suit. Café ? je lui demande en arrivant dans la grande pièce.

- Heu ...

Nick et Hayden le dévisagent, étonnés.

- OH LES GARÇONS ! Un bonjour à Matthew peut-être ? Non pas que je n'apprécie pas le silence mais quand même, messieurs ...

- Pardon, bonjour Matthew lui lance Hayden en lui serrant la main. Un café ?

Nick serre à son tour la main de l'assistant. Matthew ne répond pas et regarde sa tablette et son téléphone qui vibre dans sa main. Je lui fais néanmoins couler un double expresso et ajoute une pointe de lait d'amande, j'ai remarqué quand il passe ici pour parler à Hayden qu'il carbure à ça. Je récupère les objets dans ses mains les remplace par la tasse à café. Matthew sort de sa torpeur et reprend contenance. Je dresse une assiette avec le petit déjeuner d'Hayden, la même chose que pour Nick :

- Veuillez m'excusez de m'imposer ce matin, je sais que cela n'était pas prévu Hayden mais je voulais refaire un point avec vous sur le planning et Joey m'a demandé de passer pour vous faire le débriefing suite à la publication d'Erin hier soir ...

- Matthew, le coupe Hayden, depuis combien de temps est-ce que tu travailles pour Herrera ?

- Depuis plus de trois ans.

- Il me semblait bien, et il me semble aussi que nous avons déjà eu cette conversation. Tu es mon assistant attitré maintenant, alors deux options : Soit je repasse au vouvoiement pour m'adresser à toi si tu ne souhaites pas me tutoyer, soit tu passes au tutoiement. OK ? Et pour être franc, je préfère la deuxième option, parce que nous passons beaucoup de temps ensemble et que tu gères aussi bien mon planning professionnel que des données plus privées.

- Oui, d'accord. Donc se reprend-il alors qu'Hayden lui fait signe de prendre place sur un siège avec eux autour de l'ilot, je dois refaire un point avec toi.

Pendant les cinq minutes suivantes, il lui explique en reprenant à peine son souffle les retombées médiatiques du message qu'Erin a posté ainsi que le communiqué de presse qu'à fait passer l'attaché presse de l'agence. D'après lui, Erin a fait un beau pied de nez aux médias qui vont certainement faire profil bas sur Erin et lui et le peu de paparazzi qui rodent dans le coin seraient là pour essayer d'avoir des commentaires sur l'affaire de la part d'Hayden.

- Non mais sérieusement ? je leur lance. Ils pensent qu'Hayden va jouer le jeu et commenter quoi que ce soit ?

- L'espoir fait vivre me répond Matthew en haussant les épaules. Ensuite Hayden, Joey et Clara attendent toujours ta réponse pour le brunch du 4 juillet chez eux, c'est dans six jours donc ...

- Scott y va ?

Matthew se fige.

- Scott et sa femme attendent ta réponse pour donner la leur, et ... ta réponse est toujours attendue aussi Nick.

- Je me laisse encore la journée pour y réfléchir et en discuter avec Scott ok ? C'est à quel heure déjà? Car je suis pris à partir de quinze heures trente, je passe l'après-midi en famille chez Scotty.

- A partir de 10h00. Ils ont prévu des petites activités nautiques jusqu'à 11 heures puis le déjeuner pour le peu qu'ils ont bien voulu divulguer.

- Je vois, eh bien promis, ils auront ma réponse d'ici ce soir lui garantit Hayden.

- Bon, sur ces bonne paroles messieurs, je vous souhaite une bonne journée. J'ai des choses à faire, à bientôt Matthew ! je leur lance avant de m'élancer hors de la cuisine.

- Livia tu n'as bu qu'un jus de fruits ! râle mon coach du jour

- Ne t'inquiète pas King-Kong, j'ai plein de réserves au niveau des hanches et des fesses !

Annotations

Recommandations

Line P_auteur
Quand Rose, jeune femme intrépide et un brin grande gueule fait ses valises un beau matin pour partir s'installer à l'autre bout du monde sans se retourner, elle sait ce qu'elle quitte, mais ne se doute pas un seul instant de ce qu'elle va trouver, là-bas. Pourtant, elle n'a pas choisi sa destination par hasard, mais rien ne l'avait préparé à un tel choc. Littéralement. Un camaïeu de couleurs, de gens, de cultures, perdu entre terre et montagnes, passé et présent, qui renferme bien plus de secrets que de réponses qu'elle n'était venue en chercher ; et pas que ...

Alors qu'elle pensait pouvoir se faire discrète, Rose s'aperçoit avant même son arrivée que ses prévisions étaient trop téméraires quand on a l'ambition de mettre les pieds dans une ville où même les roues ont des yeux et des oreilles. Une voiture capricieuse qui la lâche au mauvais moment et c'est la première secousse de son séjour pas réellement entamé, qui détruit définitivement son doux espoir d'anonymat. Une collision "titanesque" dont les tremblements ne sont pas que ceux de la tôle froissée.

A la tête des Dark Evil Lions, les bikers protecteurs de la cité, le ténébreux Titàn est l'incarnation même de l'attirante menace. Celle qu'on sait être agressive et prête à tout pour gagner, mais que l'on ne peut s'empêcher de vouloir toucher car irrésistible, et dont l'apparence n'est qu'une partie de la véritable valeur.

Accaparés par deux quêtes différentes, ils s'affrontent, se repoussent, se désirent, se haïssent, jusqu'à ce que la faucheuse elle-même ne sorte de l'ombre pour pointer de son outil aiguisé une question que nul ne se serait jamais posé: Qui est réellement pour eux, le plus grand spectre du danger ?

Doit-on vivre par amour, ou mourir pour lui?

Contient des scènes à caractère sexuel explicit
Public averti
Copie interdite, y compris utilisation des personnages dans d'autres œuvres

TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Histoire protégée

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
781
155
223
745
Line P_auteur
Elle pensait avoir tout prévu ... sauf l'imprévisible !

À vingt-cinq ans, Livia suit un chemin tracé dont elle seule détient la carte.
Abimée par les drames de son passé, elle aspire à une vie calme, ne laisse que peu de personnes entrer dans son cercle et a revêtu depuis longtemps un masque pour se protéger.

L'amour ? Pas pour elle; elle le fuit comme la peste, persuadée qu'elle gagnera toujours sa partie de cache-cache avec Cupidon.

Une meilleure amie, un week-end au pied levé à l'autre bout du monde et une dose d'alcool de trop, c'est la recette idéale pour que tout bascule ...

Star de cinéma mondialement connu, Hayden Miller entre dans sa vie telle une tornade inattendue. Entre attirance, rejets, nuits torrides, non-dits et secrets, leur petit contrat amis avec bonus; va raviver son corps et pourrait bien devenir quelque chose de plus ... à condition de s'en rendre compte.

Qui ouvrira les yeux en premier ? Les dangers sont-ils toujours les plus évidents ? Mais surtout ... Toutes les promesses sont-elles faites pour être tenues?

Quand le passé entache le présent, peut-il y avoir un avenir ?

Et si commencer par la fin était finalement la meilleure voie pour trouver son chemin ?


Contient des scènes à caractère sexuel.
Public averti : +18 ans
Copie interdite


TOUS DROITS RÉSERVÉS©
Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.
Œuvre Protégée
1135
233
451
1165
Line P_auteur
[Histoire Terminée ]

Diplômée en Marketing, un emploi stable dans lequel elle prenait peu à peu ses marques, un toit sur la tête et même un futur mari, Elly pensait assez bien contrôler sa petite vie paisible. Sa seule bête noire, c'était sa famille. Ou du moins les quelques membres qui la composaient : des parents absents pourtant envahissants à distance qui voulaient depuis sa naissance régenter son existence, jusqu'à choisir sa voie professionnelle. Et elle ne savait pas encore à quel point ... jusqu'à un soir de février où Elly a tout compris, puis tout envoyé balader.

Sa vie, elle veut maintenant la recommencer loin, en laissant décider le hasard, pour une fois. Et elle va détester le résultat tout autant que son corps va l'adorer.

Il est autoritaire, arrogant, froid comme la glace mais pourtant chaud comme la braise. Une gueule d'ange sur une carrure d'Apollon, mais une attitude de démon. Il la fera enrager et est prêt à tout pour la faire fuir. Mais qui pliera en premier ?

Elle va devoir relever le défi : au fond, peut-il réellement y avoir un perdant ?
Quand l'expérience fausse le présent, comment voir la vérité qui brille de l'éclat de l'évidence ?

Contient des scènes à caractère sexuel.
Public averti
Copie interdite

TOUS DROITS RÉSERVÉS©

Plagiat interdit selon Article L335-2, Modifié par LOI n°2016-731 du 3 juin 2016 - art. 44.

Tous Droits Réservés
Œuvre protégée
2165
639
1617
1518

Vous aimez lire Line P_auteur ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0