Silence

2 minutes de lecture

  Sicard disparut avec ses acolytes, engloutis par les ténèbres. La fureur de l’ange ne se calma pas pour autant. Elle brûlait encore dangereusement en lui, aussi mortelle que le fil de sa lame. Jamais il n'avait éprouvé de sentiment aussi violent, même contre les démons.

  Samaël n'aurait jamais dû s'en prendre à cet homme et le menacer comme il venait de le faire. Quand bien même les humains commettaient un acte impardonnable sous leurs yeux, les anges n’en avaient pas le droit. Mais lorsqu'il avait vu ce rustre toucher Athalie, une colère noire s'était déversée dans ses veines. Il avait perdu toute maitrise de soi et s’était jeté sur lui.

  Un sanglot étouffé brisa le silence de la nuit. L’ange se retourna, le regard torve. Dès que ses yeux se posèrent sur Lili, sa fureur s'envola, balayé par de l'inquiétude. La jeune femme était tombée sur la chaussée lorsqu’il l’avait séparée de Sicard et tremblait à présent comme une feuille. Une main sur ses lèvres, elle lutait pour ne pas fondre en pleurs.

  Le cœur de Samaël se serra. Il devrait partir immédiatement, cesser d’interférer avec sa vie. Il lui avait déjà fait don de son miracle ! Pourtant, il ne pouvait se résigner à la laisser. Il ne supportait pas la voir ainsi, elle qui souriait tout à l'heure. Après hésitation, il s'approcha d'elle.

  Quand Athalie vit la distance qui les séparait se réduire, elle s'empressa de reculer, affolée. Son dos finit par se cogner à la maison derrière elle. Un frisson de terreur la parcourut. Elle était acculée. Elle tenta néanmoins de s'éloigner davantage. Les jambes repliées contre sa poitrine, elle se collait tant au mur qu'elle semblait vouloir se fondre à l'intérieur. Elle tourna la tête et plissa fortement les paupières.

  Samaël s'arrêta à quelques centimètres d'elle et posa un genou à terre. Les tremblements d'Athalie empirèrent. Une larme roula sur sa joue.

   — Tu vas bien ?

  Un spasme traversa la guérisseuse. Surprise par cette question et par la douceur de la voix qui la lui avait posée, elle se risqua à rouvrir les paupières et glissa son regard sur le côté. Ses yeux s'écarquillèrent, elle se figea, le souffle coupé. Malgré la noirceur de cette nuit sans lune, elle avait reconnu les traits de l'homme face à elle. Ce dernier attendit un instant. Elle ne prononça pas un mot.

   — Lili ?

  Immobile et le regard toujours rivé sur lui, elle resta murée dans le silence. Samaël l'observa pendant quelques minutes, perdu. Pourquoi ne lui répondait-elle pas ?

   — Athalie, est-ce que tu vas bien ? demanda-t-il à nouveau.

  La jeune femme ne réagit pas plus. Qu'avait-elle ? Elle semblait s'être changée en statue. Samaël lia leurs esprits. Ses pensées furent assaillies par celles de Lili. Les rares souvenirs qu’elle avait de lui s’enchaînaient avec chaos, mélangés à ceux de son agression. Le ventre de l'ange se noua. Il était en partie responsable de son état. Sa présence la traumatisait profondément, au point qu’elle en avait perdu l’usage de la parole et de son corps. Elle ne sentirait mieux qu'après son départ. L’ange serra les poings. Il lui fallait partir. C’était la chose à faire, aussi difficile cela soit-il.

  Les muscles tendus, Samaël se releva, décidé à la quitter.

   — Non !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Gepetto ROSSI
Une petite fable (d'auteur inconnu) écrite il y a [probablement] deux siècles (au XXIème). Je ne suis pas sûr de l'avoir bien comprise. Peut-être que vous...
2
4
6
3
staringdead
Its a slam text.
0
0
0
2
Ball of e-motion
La maison se dressait à flanc de montagne, imposante, impassible... Patiente.
5
3
0
7

Vous aimez lire Asa No ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0