Le piège

4 minutes de lecture

  Sous une pluie torrentielle, l'ange abattit son épée sur Rowne, alors que ses queues infernales se jetaient sur lui. Sa lame le traversa avant qu'elles ne l'atteignent, mais leurs écailles acérées parvinrent tout de même à entailler son flanc alors que le démon s'effondrait. Le guerrier lui asséna immédiatement le coup fatal, l'empêchant à jamais de se relever.

  Un genou à terre et appuyé sur son arme toujours enfoncée dans le monstre, Samaël tentait de retrouver son souffle. Plus un démon était puissant, plus il lui était difficile de sortir de l’Enfer. C'est pourquoi Lucifer envoyait ses affidés sur Terre au lieu de la pervertir lui-même, et c'est pourquoi cela faisait si longtemps que le principauté n'avait pas fait face à un adversaire de cet acabit. Cependant ni sa vigueur, ni sa vile duplicité ne lui avaient permis de vaincre Samaël qui, les plaies toujours sanglantes, se releva et regagna le Paradis, comme à son habitude, après que le démon fut tombé en poussières.

  Tout juste arrivé et encore blessé, il s'appuya aux portes des Cieux et reprit sa surveillance de la Terre, la scrutant avec attention, à la recherche des démons. Son frère, Michaël, le rejoignit rapidement.

  — Ce n'était pas lui, annonça Samaël.

  Depuis quelques temps, un désagréable fourmillement parcourait sa peau, semblable à une brûlure, et n'avait fait qu'empirer depuis son apparition. Cela lui arrivait toujours lorsqu'un puissant démon réussissait à s'échapper de sa prison. Aussi avait-il pensé que cela venait de Rowne, mais même sa mort n'avait mis fin à ses démangeaisons qui s'accentuaient encore à chaque seconde. Ça ne pouvait signifier qu'une chose et il n'aimait pas ça :

  — Un autre bien plus néfaste va bientôt se libérer de ses chaînes.

  Le visage de l'archange s'assombrit.

  — N'aie aucune pitié.

  — J'y compte bien.

  Le principauté s'en voulait encore d'avoir perdu la trace de Rowne après son arrivée sur Terre et encore plus d'avoir mis autant de temps à le retrouver. Par sa faute, le monstre avait ôté la vie à de nombreux humains, et s'il l'avait arraché au corps qu'il possédait impunément une seconde plus tard, la famille qu'il avait prise pour cible aurait aussi péri. Il ne referait pas deux fois la même erreur.

  Michaël repartit, retournant à ses propres occupations et laissant son frère se concentrer sur sa tâche. Samaël venait à peine de repérer un démon inférieur qu'une aura infernale se déversa sur Terre. Sa peau s’embrasa. C'était lui, celui qu'il sentait depuis des jours ! Azazel. Douze majestueuses ailes jaillirent immédiatement de son dos, le revêtant de toute sa gloire céleste, et il quitta le Paradis, fondant à pleine vitesse sur le monstre qui venait d'apparaître. Il n'avait que quelques secondes pour le rejoindre avant qu'il ne se trouve un hôte qui cacherait son essence. Paradoxalement, plus un démon était puissant, plus il était difficile de sentir leur présence dans un homme. Et là, il avait affaire à un Prince de l'Enfer. S'il ne l'arrêtait pas maintenant, les conséquences seraient catastrophiques.

  Mais comment un Prince a-t-il pu s'échapper ? se demanda-t-il. Jamais cela ne s'était produit depuis la chute de Lucifer. Ils avaient dû utiliser une quantité d'énergie phénoménale.

  Un rictus mauvais étira les lèvres d'Azazel en voyant l’ange. Sans attendre, il déploya ses ignobles membranes et se rua sur lui. Samaël dégaina son épée.

  Le combat fut d'une rare violence. Les coups pleuvaient de toutes parts à un rythme effréné. Il aurait dû être équitable mais l'ange, ralenti par les blessures de son ancien combat, avait du mal à suivre les assauts de son adversaire. Ses griffes et les serres de ses ailes lacéraient sa peau, ses queues flagellaient sa chair, ses poings frappaient son corps, son esprit s'attaquait férocement au sien...

  Samaël était tombé dans un piège. Rowne avait servi à l'affaiblir pour l'empêcher d'être au sommet de sa puissance lors de l'arrivée d'Azazel et lui garantir ainsi la victoire. Cela n'arriverait pas, il allait s’en assurer. Il était le bras gauche de Dieu, le visage de sa colère. Il avait pour mission d’éradiquer tout démon croisant sa route et il comptait respecter ses engagements, quand bien même il devrait y laisser la vie. S'il devait tomber, Azazel tomberait avec lui.

  Regroupant ses forces, il chargea sans hésitation. Il ne fit rien contre les griffes qui s'enfoncèrent profondément dans son visage et ne fendit d'un coup de lame que l'une des queues méphistophéliques qui piquèrent sur lui, celle qui visait son cœur, laissant les autres traverser son torse et son abdomen, ainsi que l'infâme mâchoire se refermer sur sa gorge. Sourd à la détresse de son corps, il leva son épée et la précipita sur le Prince avec une puissance et une vélocité inégalées.

  Les traits d’Azazel se tordirent de rage, il ne pouvait éviter le coup. Au dernier moment, il disparut, n’ayant d’autre choix que de retourner en Enfer pour sauver sa vie.

  La lame de Samaël trancha l'air et glissa de ses mains. Un léger sourire éclaira son visage. Il avait réussi. Libérées de la pression du combat, ses forces le quittèrent. Ses paupières se fermèrent et il chût, terrassé par ses blessures.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Gepetto ROSSI
Une petite fable (d'auteur inconnu) écrite il y a [probablement] deux siècles (au XXIème). Je ne suis pas sûr de l'avoir bien comprise. Peut-être que vous...
2
4
6
3
staringdead
Its a slam text.
0
0
0
2
Ball of e-motion
La maison se dressait à flanc de montagne, imposante, impassible... Patiente.
5
3
0
7

Vous aimez lire Asa No ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0