"Peau de lapin, Peau"

Une minute de lecture

De temps en temps mes grands-parents avaient la visite de Monsieur « Peau de lapin, Peau », c’est comme cela qu’on appelait cet homme d'entre deux âges, un peu rougeaud et toujours coiffé d’un béret basque.

C’était un marchand ambulant qui passait en vélo en criant d’une voix de ténor "Peau de lapin, Peau". Il venait racheter aux gens les peaux des lapins tués pour les repas.

Il avait sur son vélo des tas de fourrures empilées. Il marchait toujours près de son engin en le poussant avec difficulté. Il aurait sûrement chaviré s'il avait voulu pédaler, tellement le vélo était surchargé.

Et évidemment après son passage, on passait la journée à crier à tue-tête la même chanson : « Peau de lapin, Peau ».

Annotations

Recommandations

Anne-Christine B.
En voici la preuve.
15
36
0
2
Défi
EruxulSin


 " J'ai une peur bleue d'être la lanterne rouge de ce tournoi artistique, rien que d'y penser, je broie du noir. Cela dit, lorsqu'ils verront mon œuvre, ils riront tous jaune, tandis que moi enfin, je verrais la vie en rose. J'espère juste qu'ils seront pas trop verts de rage et que cela me vaille des bleus...
- Qu'est-ce que tu fais ?
- De la poésie entoilée, tu n'aimes pas ?
- Bah... Tu sais quand même que c'est sur la toile, qu'il faut peindre... ? Non ?"
17
29
0
0
Défi
BriceB
Un homme livre le récit de son enfance mettant en scène une créature mystérieuse.



*Réponse au défi : Schizophrénie.*
2
3
0
9

Vous aimez lire Marie Saba ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0