L'hiver de notre vie

de Image de profil de Guillaume ConpteGuillaume Conpte

Apprécié par 4 lecteurs

Le blanc. Couleur de vertu, vertu du temps froid

Où tu couvres les monts, les cimes des arbres.

Que j'aime ces instants où ton luisant éclat

Apréhende le temps et te change en marbre.

C'est d'éternité que tu gèles les saisons

Comme le peintre au sommet de son art,

Et tu figes la faune et la flore, et tu pares

De ta longue trainée les boutiques et maisons.

Mais j'ai peur de ta faux, impitoyable amie,

Qui du corps des égarés ôte la chaleur

Et dans leur coeur transi y enfouit la terreur.

Le blanc. Couleur de vertu, vertu du temps froid

Où les corps s'endorment, où les âmes s'échappent,

Car c'est de marbre aussi que les défunts se drapent.

Tous droits réservés
1 chapitre d'une minute
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

L'hiver de notre vieChapitre0 message

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0