L'uranienne

de Image de profil de Le 42 du NPLe 42 du NP

Avec le soutien de  MAZARIA, G.K Bonthoux, Marina PHILIPPE 
Apprécié par 6 lecteurs
Image de couverture de L'uranienne

Uranie aimait les astres.

Pourtant, elle n'avait pas l'allure d'une déesse, ni la pose lascive ou les cheveux ondoyés volant au vent de manière surnaturelle, comme ces nuages boursouflés qui roulent des mécaniques dans les cieux abondants. En réalité, "Uranie" est un joli sobriquet qu'elle avait hérité de sa passion du mythologique phrasé et de mondes particuliers : les vastes champs mathématiques, et du fait qu'elle chantait l'azur et les sphères, du plus petit au plus grand. Cependant, elle s'imaginait d'autres tournures de nom. Non contente de sa désignation, elle se voyait comme la muse qui aimait les muses. Elle attendait la venue d'une autre chrysalide, qu'elle qu'elle puisse voir l'éclosion de l'Uraniidae en ses chatoyantes teintes, l'uranium qui l'irradierait jusqu'au abysses de son âme. Elle admirait les sylphides déjà, et cherchait à trouver dans la sylve de la plèbe ne serai-ce que le souffle d'une Elue. Uranie, qui, comme Uranus, se sentait gêlée, éloignée, invisible de l'oeil paresseux.

Un jour les vents de la nymphe rêvée apparurent. S'ensuivit la houle, l'ardeur et l'exploration d'un nouveau monde, leur sève aventureuse battant dans leur destinée. Au détour d'un tour de Nyx suspendue au plafond qui travailla de langoureuses chaleurs, elle pria Uranie d'affronter les bonnes grâces de l'aieul génératrice d'elle-même. Elle avait peur de sa réaction, depuis qu'elle l'avait vue tiquer sur son séant devant l'écran des ondes, quand de cette boîte jaillît le baiser d'une oréade avec sa napée.

Il fut donc temps de voir la déesse mère, qui rétorqua dans son habituel beau parler, et dans sa grande mansuétude : "J'te jure, si t'es qu'une sale gousse, j'te vire de chez moi, t'aura plus un pied à mettre dans cette baraque !"

Uranie retourna auprès de son Hyade, l'être le plus proche qu'elle aille jamais touvé, et qui anxieusement craignait le retour de la pluie rageuse de sa très-estimée. Uranie lui sourit, et lui dit : "T'inquiète, on restera ensemble, quoi qu'il arrive. Ce n'est pas le fait d'être des Uraniennes qui compte, ou que ma mère nous prenne pour des aliens. Ce qui compte, c'est qu'on s'aime, non ?"

AmourPoésieExpérimentalSaphismeAmourHomosexualitéAdolescence
Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

En réponse au défi

L'homosexualité

Lancé par max54

Bonjour à tous, aujourd'hui j'aimerais vous proposer d'écrire sur le thème de l'homosexualité, peu importe si cela est humoristique, triste ou autre. La seule contrainte est que tout soit cohérent; ce sera lu par moi et quelques amis professeurs, nous ne nous occuperons pas des fautes, seulement de l'histoire en général.

Voilà, bonne chance à vous !

Commentaires & Discussions

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0