Soleil et Lune

3 minutes de lecture

C'est une histoire vieille comme le monde. Et c'est surtout une histoire qui a modelé le monde.

Lorsque notre Terre n'était constituée encore que de poussière vivait une jeune fille prénommée Soleil. Ses longs cheveux dorés tombaient jusqu'à ses chevilles et ses grands yeux curieux fixaient sans arrêt le ciel qui se dessinait au-dessus de sa tête.

À cette époque, l'univers était vide. Seule la voûte céleste illuminait le noir de la nuit.


###


Soleil parcourait le monde désert avec pour seules amies sa solitude et les étoiles.

— Il doit bien exister quelqu'un d'autre ici, murmura-t-elle pour elle-même. Quelqu'un comme moi.

Les jours, les mois et peut-être même les années passèrent sans que jamais elle ne rencontre quelqu'un. Heureusement les étoiles, elles, ne bougeaient pas et l'écoutaient avec attention. Parfois même elles lui répondaient.

Jusqu'au jour où Soleil aperçu au loin un éclat lumineux.


###


Plus elle se rapprochait plus l'air se rafraîchissait. Soleil n'avait jamais ressenti la sensation de froid, elle qui rayonnait littéralement et réchauffait le monde sur son passage.

Au loin, lorsqu'elle aperçut une silhouette, son cœur fit un bond. Il y avait bien quelqu'un. Quelqu'un comme elle. Soleil se mit à courir comme jamais. Ses pieds touchaient à peine le sol.


###


C'est une histoire vieille comme le monde. Et c'est surtout une histoire qui a modelé le monde.

Lorsque notre Terre n'était constituée encore que de poussière vivait une jeune fille prénommée Lune. Elle s'était éveillé au sommet d'une montagne un beau jour et n'avait pas bougé depuis. Ses cheveux bleu nuit glissaient sur ses épaules et ses grands yeux méfiants, eux, étaient fixés sur la plaine en-contrebas.

A cette époque, l'univers était vide. Seule la voûte céleste illuminait le noir de la nuit.


###


Lune ne distinguait pas les journées, des soirs. Elle passait son temps à surveiller, à faire attention que personne ne l'approche. Mais y avait-il seulement quelqu'un d'autre dehors ? Le ciel noir était rassurant et l'enveloppait de son air glacial qu'elle appréciait tant. Mais lorsqu'au loin un éclat doré éclaira l'horizon, Lune se recroquevilla sur elle-même tandis que l'air se réchauffait. Elle murmura quelques mots aux étoiles en espérant que la lumière passerait son chemin.


###


Soleil escalada la montagne, ses genoux cognèrent contre la roche et ses mains s'égratignèrent au fil de sa montée. En arrivant au sommet, elle avait le souffle coupé et l'endroit était aussi vide que les terres qu'elle avait parcouru. Désemparée, elle se laissa tomber au sol et enfouit son visage entre ses mains.

— Avais-je rêvé cette lueur ? Et ce froid ?


###


Lune, cachée derrière un rocher, observait la jeune fille qui pleurait au sol. Tout autour d'elle semblait briller et pour la première fois, Lune n'avait pas peur. Sans même le savoir, un poids quitta son esprit et le rendit plus léger. Elle n'était pas seule dans cet espace infini.

— Merci, chuchota-t-elle aux étoiles.


###


Un bruit parvint aux oreilles de Soleil et elle se redressa aussitôt.

— Il y a quelqu'un ? demanda-t-elle.

Aucune réponse. Soleil fronça les sourcils. Elle n'était pas folle, elle avait entendu quelque chose. Et peu importe qui se cachait-là, elle ne le laisserait pas s'enfuir aussi facilement. Elle avait attendu ce moment-là depuis trop longtemps.


###


Une jeune fille était repliée sur elle-même et formait une boule avec son corps. Cette position cocasse arracha à un rire à Soleil.

— Je savais bien que quelqu'un était là ! s'exclama-t-elle à moitié fière, à moitié soulagée de ne pas s'être trompée.

Lune ne bougea pas et osa à peine regarder Soleil dans les yeux.

— Je suis Soleil.


###


— Lu... Lune.

— Contente de te connaître, Lune.

La fille de la nuit se releva enfin. Les deux jeunes filles faisaient à peu près la même taille, mais à part ce détail, tout les opposait. Mais à ce moment-là, peu leur importait. Soleil n'aurait plus jamais à être seule. Lune n'aurait plus à se cacher derrière les étoiles.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Maude
Trois tranches de vie de femme.
433
668
788
107
Chouchoute14

La première, l'histoire je vous l'ai racontée
Elle a aimé un homme marié
Leur histoire s'est terminée
Alors qu'on les pensait destinés
Sa maladie lui a fait peur
Il a préféré quitter ma sœur

Mon autre soeur est au plus mal
Elle a été victime de violences conjugales
Il a failli l'assassiner
J'ai alors été la sauver
Maintenant elle essaye de reconstruire
Tout ce qu'il a réussi à détruire

Cette dernière histoire parle de moi
Quelqu'un de banal, quelqu'un sans confiance en soi
J'ai fini par prendre une décision
Celle de passer à l'action
Sur ce site je me suis connectée
Et je me suis fait avoir en beautée

Trois sœurs combattants
Leurs souffrances différemment
Trois soeurs meurtries
D'avoir cru à l'amour infini
3
10
8
1
Oreleï
Juste une pensée, sans doute à durée de vie limitée...
18
19
7
2

Vous aimez lire Little ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0