Les Années Sombres

3 minutes de lecture

La mort du roi Ferald II plongea le royaume dans un chao des plus total. La reine consort Isabelle, très proche du Grand Prête, fut désignée à la tête du pays en l'absence d'héritiers. La gouvernance du royaume ne tarda pas à changer radicalement, mettant le Culte et le Conseil des Grands à la tête du pays. Une fois les pleins pouvoirs entre ses mains, le Grand Prêtre renomma le royaume. La nouvelle Théocratie australe rompit tout commerce avec ses anciens alliés et ferma ses frontières, se focalisant sur le Culte et la Chasse. La reine Isabelle fut relayée au rang de figure diplomatique, mais la politique d'isolement coupant toutes les relations de l'île avec les pays voisins, rendit ce rôle superflu. La lignée royale était éteinte et le pays instable, au bord de l'implosion.

Les tensions avaient toujours existées entre les habitants capables d'user de la magie et le reste de la population, mais l'ancien roi avait jusque là réussit à contenir les éventuels conflits. Cependant, une fois ce dernier dans la tombe, le Grand Prêtre avait fait de la Chasse son fer de lance. Conseiller de la reine consort depuis des années, il avait réussit à manipuler la dévotion de cette dernière afin d'accéder aux pouvoirs. Le Conseil des Grands n'avait pas hésité une seule seconde à donner les rênes du pays au Grand Prêtre, persuadé d'agir pour le Culte. L'exécutif, le législatif et le judiciaire étaient désormais dans les mains du chef de la Sainte Religion et depuis son intrônisation, il avait déjà su en faire usage en tuant les Sangs Noirs, "abérrations de la Nature" comme il aimait les appelés.

Face à l'avennement controversé du nouveau gouvernement, certains se révoltèrent. Parmi eux, nombreux étaient des Sangs Noirs, Mages capables d'utiliser les Runes. S'organisant dans les différentes villes de l'île, la première tentative de coup d'Etat fut lancée à la capitale, Isofir, et regroupait près de mille personnes. Elle fut soldée par un échec et tous les participants furent exécutés pour le Culte. La seconde tentative se voulut plus discrète en frappant de l'intérieur, via le Conseil des Grands. Mais là encore, l'influence du Grand Prête étant dejà trop grande, le complot fut tué dans l'oeuf. Suite à ces deux évennements, le royaume concentra ses forces sur l'ordre et la sécurité. La plupart des ressources furent allouées à la Chasse. D'Est en Ouest, du Nord au Sud, les soldats du Culte traquaient sans relâche les Mages, animés d'une ferveur sans faille.

Cela faisait maintenant quinze ans que la Chasse avait commencé. La population de Mages avait déjà drastiquement diminuée dès les premières années et le génocide des Sangs Noirs s'était poursuivit jusqu'à anihiler l'entièreté des habitants aux pouvoirs surnaturels. La Chasse était cependant toujours en vigueur et l'usage de la Magie prohibé. Il n'était pas rare de voir des parents sacrifier leurs enfants au Culte, une fois découvert que leurs bambins saignaient de ce liquide poisseux aussi sombre que la nuit. Tous les livres, parchemins et grimoires enseignant les voies de la Magie furent brûlés et les Stèles de Runes détruites. Le Grand Prêtre se félicitait de cette réussite et fantasmait d'une génération future qui ne connaîtrait que le Culte, non pervertie par la Magie et ses vices. Cependant, il savait les Quatre Piliers encore debouts et cela le mettait dans une rage folle. Son armée tentait en vain de localiser ces sanctuaires et temples, mais ces lieux semblaient protégés par des cercles de Runes encore actifs malgré les années. Il ne savait d'eux que leurs noms : Le Temple des étoiles rouges, le Temple des soleils levants, le Sanctuaire du Nord et le Sanctuaire du serpent. Les veines de la Magie parcouraient les entrailles de la terre et se concentraient dans ces lieux sacrés. C'était de là que les Sangs Noirs tiraient leur pouvoir. C'était aussi de là que la population était contaminée et du fait, continuait de mettre au monde des monstres. Tant qu'ils ne seraient pas réduits en cendre, la Magie continurait de pulser dans le sol, souillant son pays et mettant la vie de ses ouailles en danger.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

TeddieSage
Salut. Moi c'est Danny Arseneau, alias TeddieSage. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
497
0
0
327
Marie Malefoy-Greengrass
Autobiographie sur moi !!! La vrai moi.

PROGRAMME :
– Présentation
– Thomas, le garçon que j’aime
– Rentrée
– Nouvelles histoires
– Prochain tome
– Jour par jour sur nos regards croisés
– Demande de conseil
– Ce que j'aime (livres, mythologie…)
– Des anecdotes...

Bon voilà, ce qui se passe avec Thomas (regards), c'est fini pour moi mais je crois qu’il cherche mon regard.
391
360
107
20
Ludovic Kerzic
Loïc, un jeune papa, vient de terminer de lire toute la bibliothèque de sa fille, Soizic. Pour ne pas perdre l'habitude de lui raconter une histoire, le soir, avant de s'endormir, il décide d'en inventer une. Elle se nomme " Justicia ".

Information : Cette histoire, je la dédie à ma fille, Soizic.
20
5
1
179

Vous aimez lire Claire Zuc ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0