Recette maison

2 minutes de lecture

N’ayant pas très envie de contacter qui que ce soit d’autre je propose mon aide a maman qui l’accepte bien volontiers. Ce soir une petite quiche recette maison poulet curry, je coupe alors les morceaux de poulet pendant que maman les place sur la quiche et prépare la sauce.

On a preparer tout ca rapidement, et pendant que la quiche cuit je met tranquillement la table. Toujours prévenant je demande a Papa si il veux un apéritif, il accepte et passe commande d’une bière. Je lui serre dans un verre et lui apporte.

- Papa : Merci fiston, tu en veux un peu pour goûter ?

- Moi un peu surpris : Je peux ?

- Papa amusé : Me fait pas croire que tu as jamais bu d’alcool en cachette….

- Moi un peu gêné : Si une fois.

- Papa : Bon bah alors ! Tu as seize ans bientôt dix-sept, tu peux boire de temps en temps. Légalement non mais à la maison c’est autorisé.

- Maman : Avec modération biensûr.

- Moi content : D’accord, super.

Papa me verse un peu de sa bierre dans mon verre et m’invite a boire. Je trinque et le remercie encore. Après un petit moment calme, tout le monde est réuni autour de la table et on discute autour de notre dîner.

- Moi : Au fait papa, pour ce que je te dois pour Jean comment ca se passe ?

- Papa : Oublie, je ne veux pas faire des comptes d'apothicaire surtout que vous avez tenu le budget global.

- Moi : Mais maman avait dit …..

- Papa me coupant : Oui je sais elle m’a dit, mais t’en fait pas.

- Moi : D’accord comme tu veux, j'étais d’accord….

- Papa : Oui je sais, on va responsabiliser ton frère il va me payer moi directement. Je vais lui demander une tache et il sera pas payer pour la faire en guise de compensation.

- Moi : D’accord, juste tant que j’y pense, j'essaie d’apprendre à Jean à gérer son argent.

- Papa : Bah y’a pas grand chose a gérer.

- Moi amusé : Justement.

- Papa : Tu as raison c’est bien que tu lui montre tu es un bonne exemple.

- Moi flatté : Je suis sûr que Marie s’en sort bien aussi.

- Papa : Oui elle dépense un peu plus mais elle s’en sort très bien.

- Moi amusé : Elle aime le shopping, c’est pour ca.

- Papa souriant : Ah ça oui elle aime bien !

- Maman : Bah c’est une fille quoi !

- Marie : Bah oui je suis une fille.

- Papa : Ah tu es là.

- Marie : Bah oui.

- Papa : Tu m’en veux pas de se que j’ai dit au moins ?

- Marie : C’est la vérité je dépense un peu plus parsque j’aime bien m’habille.

- Maman : Et tu aime les beaux vêtements.

- Moi taquin : Et les beaux sous-vêtements aussi….

- Marie : Et bien oui.

- Papa : Tu entend Jean, on parle de toi.

- Jean : Hein ?

- Papa : D’accord il est ailleurs.

- Jean : De quoi ?

- Papa : Bon les enfants les téléphones c’est pas a table !

Tout le monde acquiesce, et comprend qu’effectivement il n’est pas très sympa d'être absorbé par son téléphone. Papa insiste sur le côté convivial du moment du repas, et souhaite vraiment qu’on soit tous présent et pas uniquement physiquement. La menace est claire la prochaine fois se sera privation du téléphone.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
243
219
500
232
Sombre d'Ombre
Tu me manques. Toujours, sans cesse, désespérément.
Entre deux cours de rééducation, je pense à toi. Entre deux sourires, je pense à toi. Au détour d'un couloir, au croisement d'une ruelle, c'est toi que je crois voir. Mais tu n'es pas là. Tu ne l'es plus. Et il ne me reste que mes larmes pour te pleurer. Que mes larmes pour te regretter.
J'ai parfois envie de te détester. Tu m'avais promis ! Promis que nous nous reverrions tous les soirs à ce fameux café. Mais tu n'es plus là et pourtant, j'honore toujours cette promesse.
Et je t'attends. Je veux que tu reviennes. Entre deux lettres que tu ne liras jamais, entre deux sanglots qui me brûlent la poitrine, je me remémore les mots que je n'ai jamais osé te dire.
"Je t'aime".
60
133
32
24
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
987
241
553
495

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0