Sortie

3 minutes de lecture

Après avoir bien discuté et profité de ce nouveau moment dans le jacuzzi, Amandine s’est empressé de l'éteindre et de me retrouver nu sous la douche.

Elle me rejoint toute souriante et m'enlace. Je ne saisis pas trop le sens de son câlin mais je l'apprécie beaucoup. Je lui caresse le dos et l'embrasse amoureusement.

Une fois douché, nous nous haillons et on se dirige vers la sortie. On retraverse toute la propriété. Alors qu'on est presque sorti, Monique interpelle Amandine, elle semble pas encore remise de ma dernière venue. Amandine me demande de l’attendre.

Elles discutent toutes les deux à travers une fenêtre, mais je suis tellement loin que je ne comprends pas un mot de se qu’il se dit. La discussion est assez longue et me semble un peu mouvementée.

Une fois la conversation terminée, Amandine se retourne vers moi. Son regard à changé, impossible de le comprendre pour le moment mais elle semble fâchée. Peut-être qu'elle s'est pris la tête avec sa grand mère.

Une fois qu'elle m'a rejoint je m'inquiète et j'essaye de comprendre son regard noir.

- Moi : Tu va bien ?

- Amandine : Franchement non, elle m'a soulé.

- Moi : Ah bon ? Pourquoi ?

- Amandine : Bah elle veut que je rentre à la maison.

- Moi : Déjà ?

- Amandine : Oui juste parsque mes soeurs sont là. Elle sont grandes elle peuvent bien se passer de moi.

- Moi : Oui je pense aussi. Puis c'est les vacances se serait dommage que tu puisses pas en profiter comme tu veux.

- Amandine : Tu as raison, mais tu connais la bête et tu imagine bien qu'elle a dit qu'il fallait que je rentre.

- Moi dépité : Pffff c'est trop nul.

- Amandine : Oui d'où mon dégoût.

- Moi : Du coup tu repasse pour ton sac à la maison et tu rentres directement ?

- Amandine : C'est l'idée.

- Moi dégoûté : J'ai pas envie que tu rentres.

- Amandine retrouvant son sourire : Moi non plus mon Pierrot. Mais bon que veux tu.

- Moi : Je veux être avec toi.

- Amandine : Tu est trop mignon. T'en fais pas on se revoit demain. Je passerai par le passage secret.

- Moi : Oui ça marche.

Le voyage se fait dans le calme, comme une sorte de pèlerinage aucun de nous deux ne veut quitter l'autre. Malheureusement, nous n'avons pas le choix, la séparation est un peu forcée.

Une fois à la maison, on monte dans sa chambre. On se regarde le regard un peu attristé l'un comme l'autre.

- Moi : Tu as besoin d'aide ?

- Amandine : Juste pour que tu vérifie si j'ai pas laissé des vêtements dans la chambre que j'avais au début.

- Moi : Ok, je vais regarder. J'y pense pour le linge salle que tu as mis dans le panier, je te le ramènerai si tu veux.

- Amandine : Oui ça marche.

- Moi : D’ailleurs si tu veux en rajouter.

- Amandine : Vu que je rentre ça va aller.

- Moi : D’accord. J'ai pas envie que tu rentres.

- Amandine amusée : Oui moi non plus.

On s'embrasse et on se câline. Après un moment je me dirige vers la chambre. Je fouille un peu partout mais je ne trouve rien de particulier à elle.

Je retourne alors vers elle, elle a presque tout ranger il ne lui reste plus qu'à mettre dans son sac une petite pile de maillots qu'elle a posé sur le lit.

- Moi : J'ai rien trouvé.

- Amandine : D'accord merci.

- Moi : Tu t'en sors ?

- Amandine : Oui oui. J'ai presque fini.

- Moi : Zut.

- Amandine amusée : Hé oui désolé.

- Moi souriant : C'est pas grave c'est pas ta faute.

Amandine me sourit à nouveau et ferme son sac. Je suis pas ravi de son départ mais je n'ai pas bien d'autres choix que de l'accepter. Après on rejoint le rez de chaussée et mes parents.

- Amandine à mes parents : Je dois rentrer chez mes grands parents, je voulais vrai vous remercier tous les deux pour votre accueil, votre gentillesse et votre ouverture d'esprit.

- Maman : Oh tu es gentille, tu sais que tu sera toujours la bienvenue à la maison.

- Amandine : Merci !

- Papa : Tu nous quitte déjà ?

- Amandine : Hé bien oui, mes sœurs étant également chez mes grands parents, ma grand mère va avoir besoin de mon aide.

- Papa : Oui je comprend t'en fais pas mais c'est vrai qu'on s'est habitué à toi.

- Amandine souriante : Merci, moi aussi.

Amandine fait la bises à mes parents et les remercie une fois de plus. Tout le monde se dit qu'il on hâte de se revoir. Malheureusement Marie et Jean ne sont pas dans le parage apparemment.

Ducoup je raccompagne ma douce Amandine jusqu'à chez ces grand parents. On s'embrasse longuement et on se câline. La séparation est vraiment très difficile on s'y reprend à plusieurs fois. On y parvient finalement, mais je me sent très vite bien seul.

Le chemin du retour est particulièrement difficile pour moi. Je me suis vraiment accoutumé à ma chérie. Je suis de plus en plus amoureux d'elle.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
232
208
458
226
Sombre d'Ombre
Tu me manques. Toujours, sans cesse, désespérément.
Entre deux cours de rééducation, je pense à toi. Entre deux sourires, je pense à toi. Au détour d'un couloir, au croisement d'une ruelle, c'est toi que je crois voir. Mais tu n'es pas là. Tu ne l'es plus. Et il ne me reste que mes larmes pour te pleurer. Que mes larmes pour te regretter.
J'ai parfois envie de te détester. Tu m'avais promis ! Promis que nous nous reverrions tous les soirs à ce fameux café. Mais tu n'es plus là et pourtant, j'honore toujours cette promesse.
Et je t'attends. Je veux que tu reviennes. Entre deux lettres que tu ne liras jamais, entre deux sanglots qui me brûlent la poitrine, je me remémore les mots que je n'ai jamais osé te dire.
"Je t'aime".
60
133
32
24
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
985
241
553
495

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0