Même temps

2 minutes de lecture

De plus en plus excité, je m’aventure sur sa cuisse puis remonte doucement sur tout son long. Je regagne vite son intimité, Amandine m’imite après quelques une de mes caresses. Je suis de plus en plus motivé, je cesse mes baisers un instant.

- Moi : J'ai bien envie de m'occuper de toi.

- Amandine : Je comprend mais moi aussi j’ai bien envie de m'occuper de toi.

On se regarde un petit moment en souriant, on a pas besoin de se parler davantage. On a compris qu'on va le faire tout les deux en même temps.

On se positionne sur le côté du jacuzzi, tête bêche. Elle saisit rapidement mon sexe avec sa main, de mon côté sans attendre je glisse ma tête entre ses cuisses. Assez vite ma langue trouve son sexe et sa réaction de plaisir se fait bien entendre.

Je sourit intérieurement, je commence à faire travailler ma langue plus activement. Elle saisit à son tour mon sexe en bouche, je relâche mon action pour gémir également. Quel plaisir de partager ce moment avec elle.

Je lui fait du bien elle aussi me fait du bien. Il nous est dur à l'un comme à l'autre de ne pas gémir et apprécier cet instant. Je suis bien excité mais il y a encore un peu de marge avant ma jouissance.

Je décide de passer à la vitesse supérieure, je lui introduit l'un de mes doigts en même temps que se que je lui applique des bons coups de langue.

Après quelques instants, elle se crispe, elle lâche mon sexe et gémis de plaisir. Pas besoin d'un dessin elle a jouit. De mon côté, je suis à deux doigts de l'orgasme également.

- Amandine : Tu as pris des cours particuliers c'est pas possible.

- Moi amusé : Oui j'avoue, avec toi comme professeur de langue.

- Amandine souriante : Bon reste que toi à jouir.

Pas le temps de répondre on de réagir que ma chérie à de nouveau pris mon sexe en bouche. Elle aussi semble vouloir passer au choses sérieuses et utilise également sa main.

Aucun doute elle était plus déstabilisée que moi par l'action de l'autre. Maintenant je prends un pied d'enfer. Je ne tarde pas à être au bord de la jouissance. Je décide de prévenir ma douce Amandine.

Même si elle a déjà eu ma substance en bouche, je ne veux pas lui imposer la chose à chaque fois. Malgré mon avertissement Amandine poursuit son opération, je saisis à nouveau ses fesses et jouit dans un gémissement assez puissant.

Amandine ne laisse pas s'échapper mon sexe de sa bouche et semble avaler la totalité de ma sécrétion. Se n'est qu'une fois l'éjaculation terminé qu'elle libère mon membre viril.

- Moi : Toi aussi tu as pris des cours.

- Amandine : Je crois qu’un gars qui a pris des cours de langue avec moi dernièrement m’a donné quelques conseils.

- Moi amusé : Possible en effet.

Nous sommes tout deux retournés dans l'eau frétillante et nous profitons de ce moment côte à côte. Nous nous embrassons, je sent vraiment bien le goût de mon sperme lors de notre premier échange buccal.

Il m'est effectivement possible de le comparer et de le trouver plus fort en goût. Ça ne me gêne pas outre mesures, mais je n'irai pas jusqu'à en réclamer.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
243
219
500
232
Sombre d'Ombre
Tu me manques. Toujours, sans cesse, désespérément.
Entre deux cours de rééducation, je pense à toi. Entre deux sourires, je pense à toi. Au détour d'un couloir, au croisement d'une ruelle, c'est toi que je crois voir. Mais tu n'es pas là. Tu ne l'es plus. Et il ne me reste que mes larmes pour te pleurer. Que mes larmes pour te regretter.
J'ai parfois envie de te détester. Tu m'avais promis ! Promis que nous nous reverrions tous les soirs à ce fameux café. Mais tu n'es plus là et pourtant, j'honore toujours cette promesse.
Et je t'attends. Je veux que tu reviennes. Entre deux lettres que tu ne liras jamais, entre deux sanglots qui me brûlent la poitrine, je me remémore les mots que je n'ai jamais osé te dire.
"Je t'aime".
60
133
32
24
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
987
241
553
495

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0