Trio

3 minutes de lecture

Romain nous quitte, on se retrouve en trio à la maison, et naturellement les filles se mettent à parler.

- Marie à Amandine: Bon ça va vous deux ?

- Amandine : Parfaitement et toi ?

- Marie : Un peu dans le pâté mais ca va.

Voyant qu’on en a absolument rien à faire de moi je rejoins la cuisine et prépare de quoi manger ce midi. Je fouille le frigo et les nombreux reste a la recherche de quelque chose qui me tenterait plus que les autres. Au final, je trouve un fond de gnocchi et je décide de les accompagner des trois cordons bleus restants.

J’entend les filles parler et j’avoue que j’aime bien les entendre parler.

- Amandine : Ça va t’es pas trop pudique.

- Marie : Non en même temps Pierre m’a déjà vue nue et toi et moi on est faite pareil donc quesque j’en ai a faire. Je pourrais même être nue si je voulais.

- Amandine: Tu as pas vu le pauvre Romain, tu lui a fait de l’effet.

- Marie : Ah bon ?

- Amandine souriante : Oui c'était assez “évident” si je puis dire.

- Marie : Tu as regardé là où il fallait pas.

- Amandine : En même temps vu comme il était installé je pense que Pierre lui aussi l’a remarqué.

- Marie : Ca fait plaisir a entendre, en plus je le trouve séduisant ce garçon.

- Amandine : Il est pris je crois, et en plus il est peut-être un peu jeune pour toi non ?

- Marie : Oui il est jeune mais j’ai des yeux ! Et toi aussiapparemment.

- Amandine amusée : Oui mais j'aurais préféré ne pas voir ça. Et puis quelle idée de se balader à moitié nue devant tout le monde.

- Marie : Bah que veux tu je pensais pas qu’il serai là. Et vis à vis de vous je m’en fou.

- Amandine : En tout cas jolis dessous !

- Marie : Merci ! Je me le suis acheté il y’a peu pour mon copain et au final il n’en profitera pas.

- Amandine : Toujours fâchée apparemment, oublie le ce con.

- Marie : Oui, j’essaye. Tu as de la chance d’avoir mon frère, lui au moins il te fera pas un plan pareil c’est sur.

- Amandine souriante : En effet, j’ai se qu’il me faut.

- Marie amusée : Oui je te confirme, d’ailleurs je suis sûre que vous avez franchi le pas, je me trompe ?

- Amandine rougissante : Non tu te trompe pas.

- Marie souriante : Alors raconte.

Amandine vire au rouge et moi aussi, je m’attendais pas a se que Marie soit si direct sur le sujet. Je suis gêné qu’elles en parlent toute les deux un peu, j’espère que Marie n’ira pas le crier sur tous les toits.

J’espère aussi qu’Amandine ne rentrera pas dans les détails. Je ne sais pas si j'aurai pu le cacher à Marie si elle m’avait posé la question, il est sure que j'aurais très fortement rougit, ce qui aurait trahi la vérité. Je suis bien content qu’au final se soit Amandine qui soit interrogé par ma sœur et non moi. J’apprécie de plus en plus leur complicité a ces deux là.

- Amandine rouge comme une pivoine : C'était super.

- Marie souriante : Ça je m’en doute, tu veux pas me donner une peu des détails ?

- Amandine toute rouge : T’es bien curieuse, je sais pas trop quoi te dire si ce n’est qu’il a été très tendre et délicat. On l’a testé deux fois pour le moment, la première a été un peu douloureuse pour moi mais ça a été au final. La deuxième par contre bien mieux.

- Marie : Oui moi aussi j’ai eu mal la première fois, surtout que le garçon il n’a pas été assez doux j’ai pas vraiment aimé la première fois.

- Amandine : Moi ça été, la douleur était par moment mais surtout au début.

- Marie : Super, je suis contente pour vous deux.

- Amandine : Merci, et toi les amours.

- Marie : Calme plat, j’ai envie de profiter en ce moment, pas forcément m’engager si tu voit se que je veux dire.

- Amandine : Oui juste un garçon pour de temps en temps.

- Marie : Oui c’est l’idée, même un Romain ça pourrait le faire tu voit.

- Amandine : Il te plait vraiment ?

- Marie : Dans les amis de Pierre y a mieux mais il est pas souvent là, ça fait un moment qu’on l’a pas vu celui qui me plait le plus.

- Amandine : Ah il a un nom cet ami ?

- Marie : Thibault.

J'hallucine ma sœur a des vues sur Thibault, je ne l'aurai jamais imaginé un seul instant. Il va falloir que je lui en parle, ce petit voyou avec ma sœur pourquoi pas ma fois. Je n’interviens pas de peur que les filles comprennent que je les entends.

Même si elles n’essayent pas de parler particulièrement doucement, je ne suis pas certain qu’elles ont conscience que je les écoutent à ce point.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
243
219
500
232
Sombre d'Ombre
Tu me manques. Toujours, sans cesse, désespérément.
Entre deux cours de rééducation, je pense à toi. Entre deux sourires, je pense à toi. Au détour d'un couloir, au croisement d'une ruelle, c'est toi que je crois voir. Mais tu n'es pas là. Tu ne l'es plus. Et il ne me reste que mes larmes pour te pleurer. Que mes larmes pour te regretter.
J'ai parfois envie de te détester. Tu m'avais promis ! Promis que nous nous reverrions tous les soirs à ce fameux café. Mais tu n'es plus là et pourtant, j'honore toujours cette promesse.
Et je t'attends. Je veux que tu reviennes. Entre deux lettres que tu ne liras jamais, entre deux sanglots qui me brûlent la poitrine, je me remémore les mots que je n'ai jamais osé te dire.
"Je t'aime".
60
133
32
24
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
987
241
553
495

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0